21 oct. 2014

Bonjour ... je suis le plombier et je viens réparer votre tuyauterie





Dans les films/ mes rêves, c'est avec cette phrase d'accroche que le plombier débarquerait chez moi. La grosse boîte à outils dans une main et une serviette dans l'autre, le col V poils épilés et le sourire ultra bright, muscles et tatouages apparents.
Ceci est un pâle stéréotype et/ou fantasme étant donné que la plupart des plombiers ne sont pas connus pour leurs atouts physiques mais plutôt pour CA :


Cependant, si je vous parle aujourd'hui plomberie et débouchage, soyons clair il n'y a évidemment aucun rapport avec mes attributs j'ai simplement accueilli un plombier chez moi il y a quelques semaines et vous vous doutez bien que si j'ai écrit un article c'est qu'une fois encore rien ne s'est déroulé comme prévu.

Tout a commencé car mon robinet de baignoire ne fonctionnait plus, celui du lavabo fuyait et ma chasse d'eau ne chassait pas. Vous imaginez la praticité du truc, surtout quand je reçois et que ma copine est obligée de sortir penaude et déclarer devant l'assemblée du salon,

- Mona ... heu y'a un problème avec ta chasse d'eau ? ... non parce que ... hum, voilà je ...
- T'AS FAIS CACA C'EST CA ?

Prenant mon courage à deux mains, j'ai tenté de réparer ladite chasse d'eau : ce fut un échec cuisant et salissant j'ai donc fait appel au service d'un professionnel et me suis empressée de le contacter avec ma voix de femme d'affaires.
Dès que j'ai entendu le son de sa voix, je suis tombée amoureuse. Mes amies disent que j'ai un coeur d'artichaut, je préfère dire que j'ai le coeur trop gros.

Je tombe amoureuse trois fois par jour mais ça passe aussi vite que c'est arrivé.
Seulement là, je savais que sa voix me donnerait des frissons jusqu'à la fin de mes jours. A son intonation "Plomberie bonjour', je devinais qu'il était jeune, qu'il était beau et surtout, qu'il allait réparer ma tuyauterie, reste juste à savoir si cela resterait une métaphore ou pas.

Avoir l'avoir googlé jusqu'à la moelle, j'appris qu'il avait 27 ans et avait monté sa boite depuis quelques années. Il habitait dans le coin et avait fait ses études au CFA près de chez moi.
La roue semblait enfin tourner pour ma vieille carcasse.

Rendez-vous pris le lendemain, dingue que ce soit le jour du shampoing et de la culotte sexy assortie au soutien gorge noir sous ma chemise transparente. Vraiment dingue oui
J'étais en retard, il était à l'heure et c'est la bouche très rouge et le cheveux wavy de fin de journée que j'ai avancé vers lui en souriant et en tendant ma main qui ... a touché sa bosse.
Ça, c'est fait.

Nous sommes ensuite montés chez moi pour inspecter toutes les tuyauteries et sans mauvais jeux de mots elles étaient effectivement très encrassées. Il s'est baissé, a regardé la cuvette, a noté des trucs sur son cahier puis a inspecté la baignoire; il n'y avait toujours aucun trace de sa raie du cul.
Plantée derrière lui je jubilais. Était-ce lui l'homme de ma vie ?

Il a commencé son devis, je souriais bêtement,

- Un café ?
- Avec plaisir
- Oh tout le plaisir est pour moi.
- Pardon ?
- Avec ou sans sucre ?

Café apporté, seins remontés et plantés sous Oh ba tiens sous son nez, je sentais qu'il se passait quelque chose entre nous, lui a senti qu'il fallait tout démonter,

- Oh oui démontez moi
- Pardon
- Je veux dire démontez moi tout
- ?!
- Enfin ma tuyauterie 
- Re ?!
- Non pas MA tuyauterie, je veux dire, pas mes tuyaux, fin' sauf si vous insistez mais on se connait pas trop et .. enfin je suis pas une chagasse mais c'est vrai que bon, vous, moi, chez moi on peut dire que visiblement le destin parfois ...
- Je peux avoir un torchon ?
- Tout de suite.

Voilà il me prend pour une nympho maintenant. Il faut dire que le champ lexical de la plomberie est assez équivoque avouez-le. Il me lance des perches avec ses outils non ?
On pourrait même dire qu'il m'allume grave non ? Non ? Non ? Non. Bon.

J'ai joué la femme modèle le reste du temps qu'il a passé chez moi, espérant me rattraper afin qu'il pense vraiment que j’étais la femme de sa vie et pas une chaudasse qui saute sur le premier mec qui se met à quatre pattes chez elle.
Il a proposé de s'attaquer aux choses sérieuses, j'ai déboutonné ma chemise,

- Mais qu'est ce que ?
- Ba quoi ?
- ?!?
- Ah vous parlez du lavabo ? Oui bien sûr faites, faites.

Ok les gars, je pense qu'il va falloir que je consulte. Je vois des signaux sexuels partout, même quand  il y en a pas,

- Et bien ça fait longtemps dis donc ..
- Un mois et trois jours
- Pardon ?
- Hein quoi ?

J'abandonne. Je suis trop en chaleur pour avoir une conversation normale avec un homme sans confondre un stylo et un phallus  Je vais mourir seule et/ou avec des vieux viagratés.

Au bout de vingt minutes d'un silence infini, il a du sentir mon malaise (les pleurs sans doute) et m'a balancé de la salle de bain au salon,

- Ne vous méprisez pas, vous êtes très attirante
- ...
- C'est juste que les femmes directes me freinent un peu, mais vous êtes vraiment très jolie
- Re ...
- D'ailleurs si ce soir vous ne faites rien...
- Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii ?

Il m'a regardé, je l'ai regardé. Il a sourit, j'ai souris. Il a dit "je termine ça et je vous invite à manger", j'ai répondu "très bien mais vite j'ai faim".

Il a ouvert le meuble sous le lavabo pour accéder au tuyau et a dit,


- J'ai ai pas pour longt..................
Et là, telle la fin du monde s'abattant sur la terre ... telle la feuille morte de l'automne, telle ta tartine au nutella sur le sol ... telle MA VIE CRAIGNOS, toutes mes capotes sont tombées du placard, juste sous son nez.


Il devait y en avoir deux mille trois cent, toutes éparpillées sur le sol mon visage a rougi tellement fort que j'ai cru prendre feu.
J'ai articulé que,  je ... non mais ... oh mon dieu, c'est juste que ... je..... je, en fait .... je, c'est pas ce que ... fin ... hum ... je ...

O-H--M-O-N--D-I-E-U

Quand j'ai cru que c'était fini, la fée chier est revenue donner un coup de baguette et mon CENSURED a roulé sur le sol.
Oui vous avez bien compris, mon CENSURED a roulé et s'est posé à coté de son pied droit et les piles ont suivi sur le carrelage.

On se serait cru dans une mare, le canard et ses nénuphars.

Il s'est relevé, m'a regardé et ses yeux ont parlé pour lui. Il est parti en me donnant le devis, il y avait son numéro écrit en haut à gauche mais il l'avait rayé. La porte a claqué, j'ai regardé mon sol de la dépravance, j'ai réfléchis ...

Je crois que la tuyauterie va rester bouchée encore un moment.


♥♥

23 commentaires:

  1. Oh my fucking god!!!!!!!!!!! Tu m'as tué!!!! En même temps, de 1. Tu te protèges et de 2. Tu t'amuses! Pas très ouvert d'esprit le garçon! ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. TuéE, honte sur moi!!

      Supprimer
    2. On est d'accord ! Trop de gens à l'esprit étroit !

      Supprimer
  2. mais non ?? Tout pour de vrai ? MAIS NAN ????????

    RépondreSupprimer
  3. Tu es une Reiiiiine Mona !
    Cest la malchances des marion tinquietes je connais ca ! Désole mais quesque jai pu rire en lisant ca

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je me console en répandant le rire autour de moi ha ha !

      Supprimer
  4. Oh la la mais comment tu fais Mona ?? Tu les attires (les boulettes et les hommes). J'ai encore bien tu. Mais je pensais que les hommes aimaient les coquines... Apparemment, lui, non. Charlotte

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je pensais aussi, grosse erreur. Point trop n'en faut

      Supprimer
  5. MON DIEU ! Tu fais fort ahahah (pardon, c'est pas gentil de se moquer !)

    RépondreSupprimer
  6. Vraiment c'est trop drôle =D ... J'en ai mal au ventre tellement je ris ^^
    A croire que le sexe masculin n'est pas si dévergondé qu'on pourrait le penser!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement !! GPPB (grande G petite B)

      Supprimer
  7. J'ai ri... C'est mal .. Mais j'ai ri ^^
    Merci à Hellocoton qui vient de me faire découvrir un super blog :)

    RépondreSupprimer
  8. Mais il est coincé cet homme ! Merci pour ce moment de rire ;) (même si ça n'a pas dû être que drôle sur le moment !)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Après coup (mais sans coup finalement) on en rit plus effectivement !

      Supprimer
  9. ho putain!!! je suis pire que mdr!!!! mon mec me regarde en biais j'ai été obligée de lui lire ton billet!!!! il a halluciné pendant que je rigolais à mort!! je te découvre via la une hc, et tu peux etre sure d'une chose, je m'abonne et je te lirais pour toujours mdr!!!
    tu as un style exceptionnel, enormément d'humour, je suis canée de rire, j'ai fais une goutte de pipi dans ma culotte, j'ai rigolé au taquet et maintenant je suis abonnée, à la vie à la mort!! (oui car je veux lire quand t'en seras aux w!!!) en un mot MERCI et en un deuxieme mot DESOLEE!!!!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AHAHAHAH merci !! Trop gentil, j'espère continuer d'être à la hauteur de tes gouttes dans ta culotte !!

      Supprimer
  10. Etant moi meme plombier j'aurais bien aimé que ça m'arrive haha!
    Mais c'est une histoire vrai?

    RépondreSupprimer

Facebook

INSTAMONAGRAM


Archive

© Copyright Mona Champaign.

Tous droits réservés.
Tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord.
Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.