3 déc. 2014

Le père Noel est une ordure


(On note l’originalité du titre).


Déjà que j'ai passé une année de merde, je peux désormais faire une croix sur ma demande de Louboutin, du 2.55 Chanel et de l'Iphone 6.

***

C'était un soir de grand froid, décembre sortait son manteau blanc et la neige tombait sur la ville (non, j'déconne, mais ça faisait plus poétique).
J'allais faire quelques courses afin de remédier à mon problème de pénurie de mozza tout en m'interrogeant sur le sens de la vie ... L'iphone, gold ou argent ? Les Louboutin, 10 ou 12 cm ?
Vingt cinq minutes de réflexion plus tard et le panier rempli de Kinder et de trois sachets de buffala, je me dirigeais vers les caisses.
Bip bip bip


Bonjour !
-'our


Le bonjour de l'hôtesse ressemblait plus à un ta gueule mais je n'avais franchement pas le time, je surveillais les allées au cas où je croiserais quelqu'un que je conn.... OH PUTAIN !
Me baissant devant la caissière et me retrouvant à quatre pattes, en panique je cherchais une solution lorsque j'entendis ...


- Hé ! Mona !! (grands signes de la main)

J'entends pas j'entends pas et j'ai fait mine de refaire mon lacet. Après de longues secondes je me suis enfin relevée sans quitter la caissière des yeux qui me regardait l'air ahuri. Je portais des bottes.


- Mona !! Hééé oh !!! MONA !!


Ta gueule putain ta gueule. Une vieille derrière moi se mit à me tapoter l'épaule, des gens sont morts pour ça mais j'ai souris poliment parce que j'aime les vieux,


- Mademoiselle, le Monsieur là-bas vous appelle.


Et merde. J'ai déposé mon panier près de la caisse et j'ai traversé l'allée pour rejoindre celui qui hurlait mon nom, juste à côté de la cabane du père Noel qui soit dit en passant prenait 20 boules pour une photo de merde sur laquelle les gamins chialaient en voyant sa gueule de poivrot.
J'allais donc saluer mon ex de 1948 lorsque tout à coup ...


- Hé Mademoiselle !! Oh vous là bas !!
Mais qu'est ce que c'est ? J'ai continué mon chemin lorsque la voix s'est mise à crier de plus belle,

- Hé vous là !! Ça va pas non ? m'a dit le gros costaud en costard noir avec son badge photo/nom/matricule.
- Pardon Monsieur ? Un problème ? What the fuck ? (bon ok ça je l'ai pas dit)
- On traverse pas la caisse comme ça en plein milieu, faut faire le tour là.

J'ai hésité entre le n*que ta mère et je m'en bats les cou*lles de ta caisse mais depuis qu'on m'a diagnostiqué des problèmes d'agressivité voire de violence, je tente de rester zen en toute circonstance,

- Pardon j'ai aperçu mon ... mon ... enfin lui, et je n'ai pas pensé à faire le tour de l'étage pour sortir par la sortie adéquate dans la mesure où j'étais pressée. Veuillez m'en excuser. Tout en précisant - le plus cordialement possible - que je n'avais tué personne.

J'ai ensuite tourné la tête vers mon ex tête-de bite sur lequel jadis j'avais fait une bite-à tête,


- Ça va heu ... ...
(merde ... Julien ? Alexis ? Kamel ? Jean-Charles ?) Ça va toi ?
- Ho, tu bouges là ! Tu dois pas passer par là. Tu te crois où ?


L'agent des forces de traversée de caisse était visiblement passé au tutoiement. Très bien, très bien. J'ai expliqué très poliment au gentil Monsieur de la sécurité que je ne pensais pas à mal et qu'il ferait mieux se surveiller la caisse 29 d'où j'apercevais trois petites têtes à bonnet voler des recharges Orange et des tic tac, plutôt que de m'accaparer avec des histoires de franchissements de ligne.
Qu'on était pas aux States et qu'accessoirement nous n'avions pas élevé les anti-vols ensemble et par conséquent le vouvoiement était de rigueur.


- Je t’emmerde, tu fais le tour et tu fermes ta gueule connasse.

Bien, bien. Donc reprenons ...
CENSURED


Je ne pourrais pas vous détailler la suite du dialogue dans la mesure où le langage soutenu, voire courant y est totalement absent.
Seulement au bout du 21ème ENCULE (ou enfoiré je ne sais plus exactement), le père Noel a fini par sortir de sa cabane pour me demander de baisser d'un ton et d'écouter les forces de l'ordre - tout en titubant et renversant Rodolphe, Adolf ou je ne sais quel con de renne.


Lui précisant, et en insistant bien sur le cher père Noel, qu'un agent s'exprimant très vulgairement et s'en prenant à une pauvre dame sans défense qui à la base voulait juste acheter de la mozza et s'est forcée à aller saluer un trouducul connu il y a bien trop longtemps, abusait de ses fonctions de sécurité de MON TROU DE BALLE pour me chier une pendule pour une sortie non empruntée.
Qu'il serait judicieux de se remettre en question au lieu d'essayer de me faire porter le chapeau - non non pas le votre - parce que il ne fallait pas abuser quand même je n'avais vraiment pas le time.

Le père Noel m'a répondu le plus normalement du monde que je n'avais qu'à emprunter la bonne sortie, que Monsieur l'agent faisait très bien son travail et que je devrais me mettre à genou pour le remercier d'assurer notre sécurité plutôt que de gueuler comme une dinde hystérique.

Lui répondant que je ne me mettais pas à genoux aussi facilement et qu'en plus je n'avais rien d'une dinde connard ! nous avons tous les trois entamé un remake de "vive le vent" à base de noms d'oiseaux et autres sobriquets devant une foule d'enfants qui attendaient leur photo de l'arnaque et en plus se sont mis à chialer comme des glands.
J'en conçois que hurler que de toute façon il ressemblait plus à Mickey Rourke sous cocaïne et à mon trou de balle après un gang bang qu'au père Noel, que son haleine puait le renne mort et que sa barbe en demake -up ne bernait personne "mais regardez !!!" - tirage de barbe - sous une assemblée de gamin pleurant encore plus forts n'était peut-être pas la meilleure des idées. 
Cependant j'étais vraiment à bout. Really really à bout.

Le vigile hurlait, le père Noel aussi, les enfants chialaient comme des porcs et plus aucun bip bip de caisse ne se faisait entendre.
* plein feu sur ma personne *

C'est à ce moment là que mon ex de 1948 décida d'ouvrir sa bouche,


- Non mais Mona, pourquoi tu as traversé la caisse aussi ?
C'en était trop. J'ai lancé un fuck au monde puis j'ai tourné les talons en direction de la sortie et m'en suis allée voir ailleurs si les gens censés y étaient.

J'ai retraversé l'allée principale, sans Kinder et sans mozza.
J'étais furieuse mais méga furieuse. En plus j'avais même pas envie d'aller dire bonjour à l'autre là, c'est à cause de la veille aussi pourquoi elle  ... bon c'est où la sortie là ? Merde. Bon, c'est dans l'autre sens. 
La tête haute j'ai re-re-traversé l'allée dans le sens inverse.
Le père Noel remettait sa barbe, le vigile se calmait en tapant sur Rodolphe/ Adolf et mon ex lui caressait l'épaule pour le calmer pendant qu'une petite fille rousse demandait à sa mère ce que ça voulait dire enculé.

Joyeux noël à tous.



16 commentaires:

  1. "et qu'accessoirement nous n'avions pas élevé les anti-vols ensemble" Trop, trop bon :D

    RépondreSupprimer
  2. Tu t'ennuies pas toi au moins...Je suis épatée par tant de sang froid...j'aurai tout cassé je crois...

    RépondreSupprimer
  3. PTDRRRRRRRRRRRR! Et puis je me remets pas de la photo avec le gamin et le père Noël, ENORME (tellement que j'écris en MAJUSCULE)! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis trop fan de cette photo elle est ENORME comme tu dis !

      Supprimer
  4. j'aurai ignoré l'ex jusqu'au bout, dit merci à la vieille en disant: "non je crois qu'il se trompe, c'est pas moi". ET voilà ^^ Mais ça aurai été moins drôle à raconter ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Comme quoi tout tient à peu de choses !

      Supprimer
  5. Magnifique photo! Comme Cari jaurai fièrement ignoré l'ex "ah bon on se connaît, me souviens pas du tout!"
    Finalement si tu n'as pas de PQ c'est la faute de ton ex, il te doit donc 10 paquets ultra doux et ultra parfumé de dommages et intérêts!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je lui envoi une note de frais right now !

      Supprimer
  6. My gode, je suis amoureuse de toi.

    RépondreSupprimer
  7. hou putain :x nan mais attend, mona, rassure moi, c'est pas vrai ça en fait, nan?!! J'veux dire, tout ça, cette histoire.... en fait, t'avais bien encore du pq à la maison nan?!!!!!

    RépondreSupprimer
  8. Quel connard ce vigile, moi il aurait eu une grosse baffe dans sa tronche!
    Et le Père Noël il veut pas rester bourré tranquille!
    et TDB.. mais quelle tete de gland celui là quel boulet...
    BREF pauvres gosses cela dit !

    xx

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, c'est surtout pour eux ... pauvres innocents !

      Supprimer

© Copyright Mona Champaign.

Tous droits réservés.
Tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord.
Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Archive