22 avr. 2015

Deux verres et ça repart, trois verres et CA R...E...PAAART ! Cinq verres ... mais qui êtes-vous ?

source : http://humour.drole.rire.overblog.com/tag/alcool/

Il y a de l'abus, oui je l'avoue.
En même temps il faut me comprendre, les impôts qui arrivent, mes cheveux qui éclaircissent et la grossesse imminente de ma chatte, j'ai besoin de décompresser et décompresser ça rime avec rosé.
Une des choses que j'aime à Paris c'est tous ces bars dans lesquels on peut commander des verres tellement chers qu'au bout d'un certain nombre on ne fait même plus attention au prix.

Quand t'es bourrée tu ne calcules plus grand chose à la crise ou aux agios et sors donc ta CB à tout va.
"Et puis merde j'ai un boulot de merde, et puis merde de toute façon j'ai déjà pas de tunes alors foutu pour foutu ... Auto-persuasion.
L'ivresse rend riche.

Malgré cela curieusement on n'oublie jamais son code de déverrouillage de téléphone.
Son adresse : oui fréquemment / Comment s’appelle sa mère : oui parfois / mais JA-MAIS son code d'Iphone.
Cela nous procure donc tout le loisir d'appeler tout ses contacts pour leur faire partager notre joie ou notre haine - c'est selon - lorsque nous avons trop bu.
BFF sait que si je l'appelle passé 23h00 c'est soit pour lui demander de cacher le corps d'un ex soit lui dire que je l'aime car ivre je suis remplie d'amour. Et particulièrement avec les hommes.

Pour ne pas déroger à la règle ce fameux soir j'ai successivement appelé tous les mecs de mon répertoire dont la plupart n'ont soit pas répondu, soit hurler d'aller me faire enculer et par quelqu’un d'autre "connasse".

Depuis quand les mecs sont-ils devenus des trouduculs ? Ah on me dit dans l'oreillette depuis toujours.

Finalement, j'avais quand même réussi à joindre un vague ex avec qui j'avais plus ou moins flirté jadis dans un temps ancien. Homme à qui je n'ai plus jamais donné de nouvelles et a qui j'ai répondu "désolée je n'avais plus de portable" lorsqu'il m'a demandé où j'étais passée ces deux dernières années.
Moi mytho ? Jamais !
Lui naïf ? Totalement.

Ne me demandez pas ce qu'on s'est dit au téléphone je ne m'en souviens plus.
Arrivée saine et sauve chez moi grâce au taxi, il m''envoyait un message me proposant un rencard le lendemain soir, ce que j'acceptais évidemment baignant dans mes effluves de vin.

Le lendemain matin, totalement défraîchie de la face et des cheveux j'ai rapidement filé sous ma douche afin de tenter un décrassage d'âme et de souvenirs. Sans succès.
Par contre je me suis trouvée une certaine qualité de surfeuse en glissant méchamment sur un rasoir, m'entaillant ainsi le pied, m'explosant la gueule dans la douche, me rattrapant au rideau qui s'est décroché puis je me suis finalement explosée sur la céramique sous les yeux de ma chatte engrossée et tout cela bien entendu, dans le plus simple appareil c'est à dire mes poils et rien d'autre.

*applaudissements*

Une luxation et un arrêt maladie plus tard, je me préparais à recevoir mon hôte clopinant clopinette sur ma patte folle.
Rangement, bougies allumées, musique, Monsieur est arrivé avec seulement 1h15 de retard, le temps pour moi de fumer dix clopes, de chier dix fois, de prendre dix douches et cela toujours cul de jatte.
Il avait acheté du vin, des macarons et de la glace. Bon ... ok.
La soirée se déroulait plutôt bien jusqu’à ce qu'il me dise qu'on avait grandit ensemble, avons fait nos expériences chacun de notre côté et que désormais nous regardions dans la même direction.
Parle t-il de levrette ou ?

C'est lorsque qu'il prononça le mot "mariage" et "maison de ville" que j'ai soudainement compris.
OH-MA-GAD comment lui dire ? Que je l'aime bien mais juste parce qu'il m'aime et qu'étant en dépression son amour me redonne foi en moi même et fait jouir mon égo ?
Que c'est compliqué vu que je suis toujours bloquée sur mon amour perdu du boulevard Voltaire ? Que "merci mais non merci" et "non mais ça va pas non ?!?"

Je n'ai malheureusement rien eu le temps de dire dans un mesure où :

1) naaaan mais ... fin ... vlaa ... quoi ...je fin tu vois quoi ... → j'avais trop bu
2) il m'a soudainement embrassé.

OKééééé les gars. Un plan un plan ... J'ai attrapé mon portable de la main qui ne tenait pas mon verre (la gauche, sans quoi c'était pas drôle) débloqué mon portable d'un tour de doigt (mais comment on fait ça sérieux ?) puis j'ai envoyé :



La seconde suivante mon téléphone sonnait et vous connaissez la suite ...


- Quoi ? Sérieux ? TU ARRIVES TOUT DE SUITE PARCE QUE JEREM T'AS MISE DEHORS ET QUE TU N'AS NUL PART OU ALLER ?? OK JE T'ATTENDS A TOUT DE SUITE MAIS TU ES SURE QUE C'EST TERMINE ENTRE VOUS ET QUE TU PLEURES DONC TU AS BESOIN DE MOI ??
 
Je n'ai pas eu le temps de finir ma phrase qu'il essuyait sa bouche et laçait ses chaussures - un peu comme Franklin.
J'étais un peu triste qu'il parte, non pas parce que je voulais qu'il reste mais parce que la soudaine redescente d'alcool m'avait fait comprendre que je m'étais bien foutue de sa gueule alors que c'était un gars sympa.
Malgré qu'il m'ai dit yeux dans les yeux "Mona, t'es trop impulsive il faut que tu canalises tout ça c'est plus possible" il m'aime comme je suis et il avait ramené des macarons ...
J'suis vraiment une conna...
J'ai soudainement été tirée (ah ah) de mes pensées suite à son placement romantique d'un "on va pas faire une partouze avec ta soeur donc j'y vais". Du coup je me suis sentie moins mal.

Il est parti, j'ai fini les bouteilles, appelé Margaux = fausse soeur = super copine pour un debrief puis me suis endormie comme un bébé.
Note de l'auteur : ceci est un mensonge, j'ai fini la tête dans la cuvette des chiottes en pleurant sur ma vie.

C'est alors que je faisais un rêve érotique où Valérie Damidot me surprenait avec un inconnu au rayon peinture IKEA que la sonnerie de mon portable m'a soudainement extirpé de mes songes.
C'était ma soeur, la vraie :

- Tête de genouuu ?!
- Gnnnnnnnnnnnn
- Tu devineras JA-MAIS où je suis ? J'étais avec Claire au café en train de boire un coca parce que bon tu sais que voilà bref en gros tu vois ...
- Qui s'en fout ?
- Donc j'étais là et tout et je vois QUI ??
- Trouduc ? (ex)
- Non
- Enculé ? (ex)
- Non
- Cul roux ? (ex)
- Non
- Maman ? (maman)
- JE VOIS TON EX DU LYCÉE STEUPLAIT
- Oh non ... dis moi qu'il t'as pas vu
- Il m'avait pas vu dans je lui ai fait des grands signes
- Oh non ...
- Donc il vient me parler mais il était chelou au début et tout bref j'étais avec Jerem donc je lui présente genre voilà mon mec et tout
- Dis moi que vous n'avez pas parlé de moi ...
- Donc on a commencé à parler de toi
- Bordel de shit
- Bref il est parti mais il m'a dit tu diras ça à ta soeur tu vois ?
- Ouais
- Tu vois ?
- Ouais
- 'fin voilà quoi !
- Je vois pas là
- Ah oui, donc il m'a dit de te dire bien précisément, attends donc je devais te dire que ... attends je cherche là, sinon c'était bien ta soirée ? Ah voilà donc il te dit  NIKOUMOUK voilà. Il m'a dit surtout tu diras bien ça à ta soeur et il est parti direct. Chelou non ?
- ...
- Allo ?
- Ouais
- Ça veut dire quoi en fait ?
- Ça veut dire longue vie.




L'auteur rappelle que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé, ton égo, ta fierté ainsi que tous tes attributs.

13 commentaires:

  1. J'ai tellement rigolé que mon bide a fait des remous qui ont fait fuir le chat. 💖 Si le mariage avec moi (non circoncise, mais j'ai des gros seins) ne te fais pas vomir, je t'attends.
    Bien cordialement,
    Kikou.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des remous ou des gros pets ? Parce que c'est PAS PAREIL !
      Je réfléchis toujours au mariage, t'imagine le couple de BELLEGOSSES ? Le fantasme de tout humain, la blonde et la brune.
      On est trop hot, trop hype, trop flex.

      Amoureusement.
      ^^ ^^ ^^ (^^ de merde)

      Supprimer
    2. Puis la bÔté de nos enfants quoi !!

      Quoi ?

      Supprimer
  2. Mona tu as illuminé ma journée !!! Par contre, on évitera juste de tenter une analyse de ton rêve Valoche-Damidien mais BON SANG CE QUE TU M'AS MISE DE BONNE HUMEUR !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiiiiiii !! Nan mais sans rire j'ai pas compris ce qu'elle foutait là la Valoche ... Faut vraiment que je m'interroge sur cette partie il y a surement un truc qui m'échappe ...

      BONNE JOURNEE !!!

      Supprimer
    2. Inconsciemment la salope-pette ?

      Supprimer
    3. Surement le marouflage qui me fait de l'effet ...

      Supprimer
  3. hahahahahaha
    je veux ta vie

    RépondreSupprimer
  4. Merci pour le rire.
    C'est clair et avéré, tu as la choukmoune avec les mec ^^

    RépondreSupprimer

Facebook

INSTAMONAGRAM


Archive

© Copyright Mona Champaign.

Tous droits réservés.
Tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord.
Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.