12 nov. 2015

La vérité sur les Golden Blog Awards 2015 ✭ (votes, cérémonie et cadeau BONUS !)



Telle la détective sexy que je ne suis, j'ai enquêté sur les GBA - phénomène bloguesque existant depuis 6 ans maintenant - et voici présentement mon bilan d'investigation.
Prologue : As usual, je suis seule responsable et surtout juge des textes présents sur ce blog.
Les sujets, témoignages ou coups de gueule n'engagent que moi.
Les avis sur ce blog me sont personnels et n'ont aucunement la prétention d'être la parole sainte.
Comme on dit chez moi "tutti i gusti sono giusti". (tous les goûts sont justes EN VOST)
Note de l'auteur : ne concerne évidemment pas le port de bottes blanches - vous-mêmes vous savez.

Les gars, les Golden Blog Awards sont simples : ils sont ce que les Césars sont à Marion Cottillard et les Molières à je ne sais quel trouduc. Ils récompensent les meilleurs blogs de leurs catégories sur fond de sponsors et statuettes plaqué or.
Pour ma part j'y participe depuis deux ans mais c'est la première année que les GBA font autant le buzz.
Pourquoi ? Comment ? Les réponses ici.


Tout d'abord les votes, grâce à une lourde campagne sur les réseaux sociaux, les bloggeurs invitent les lecteurs à voter quotidiennement via leurs tablettes, smartphones, ordis etc ... afin que leurs blogs soient nominés et qui sait peut-être, élus meilleurs blogs de leurs catégories.

Le règlement des GBA instaurait plusieurs points importants qu'il fallait respecter tels que :

  • la fréquence de publication
  • la langue de rédaction utilisée
  • les propos énoncés
  • l'âge du blog
  • la non publicité régulière pour une marque ... et tant d'autres.
Soyons clairs, bon nombre de blogs nominés ne respectaient pas ces règles, dont certains sont les gagnants des GBA 2015.
Ouuuuuuh pas content pas content ! PAVÉ DANS LA MARE.
N'étant pas une balance je ne citerais pas les noms des blogs concernés mais après enquête approfondie et preuves accablantes, les faits sont là : pourquoi ces blogs hors règlement ont-ils été nominés et/ou élus au détriment d'autres qui eux respectaient ces règles ?

Autre point délicat, les blogs nominés.
La plupart de ces blogs n'étaient "pas connus" par là j'entends beaucoup moins célèbres que certains blogs ayant un réseau nettement supérieur et qui logiquement ont eu beaucoup plus de votes.
Ces "blogueurs stars" se sont retrouvés sur le banc de touche et ne l'ont pas supporté, au détriment des blogs nominés qui eux, étaient inconnus.
De plus, après l'annonce des nominés les GBA ont invité à la cérémonie de remise des prix les 50 premiers blogueurs de leurs catégories et une fois encore les blogueurs stars n'ont pas été conviés.
Il était évident que je sois invitée étant donné que non seulement je faisais partie des 50 premiers blogueurs mais aussi parce que sans moi la cérémonie aurait été ce qu'est le festival de Cannes sans une partie du corps visible de Sophie Marceau, c'est-à-dire fade et inutile.

Parlons maintenant de la communication, je ne vais pas y aller par quatre chemins, le Community Manager des GBA était aussi efficace et professionnel qu'une moule chez Léon.
J'attends d'ailleurs toujours ma réponse concernant mon flux rss qui ne fonctionnait pas malgré mes diverses relances.
J'en profite pour dire que je cherche actuellement un poste de CM et que je sais rédiger un tweet sans fautes d'orthographe avec des mots écrits en entier.


Ai-je réellement le temps d'écrire comme si j'étais dans les années 2000 avec un forfait bloqué 10 SMS à ne pas dépasser ? Je ne pense pas.

Conseil : en cas de faute de frappe - car l'erreur est humaine - on peut modifier son texte grâce à la touche modifier. De plus, il serait judicieux de ne pas faire de faute dans un tweet de 15 caractères.
C'est cadeau, bisous.

Je ne m'éterniserai pas sur la diffusion des résultats, les blogueurs ont attendu des jours après la date officielle pour savoir si leurs blogs étaient nominés. Je suppute même quelques dépressions ...
Les informations ont été diffusées au compte goutte et de manière désordonnée et totalement illogique. N'étant toujours pas une balance, je vous laisse taper #GBA sur twitter et consulter les nombreux échanges à ce sujet.

Concernant les diverses catégories, certains blogs n'y étaient pas à la bonne place.
Imaginez Mona Champaign dans la catégorie cuisine ou jeux vidéos. Vous situez ? Voilà c'était un peu l'idée.
N'étant toujours pas une balance ... blablabla.


VOILA VOILA VOILA. Que dire de plus ? Honnêtement j'ai surtout été agacée de l'attente des résultats, savoir si oui ou non je devais lancer un événement en mon honneur pour me féliciter puis
avertir ma famille à l'étranger et m’acheter des nouveaux escarpins de luxe.

Voir ces blogueurs "connus" sur Twitter balancer sur les GBA parce que ces pauvres petits chatons tellement soutenus, tellement connus, tellement populaires n'ont pas été élus parce que c'est truqué blableblibloblubly m'a aussi fortement agacé, bien que j'ai beaucoup ris.
Déso les gars ! Vous n'êtes que des blogueurs parmi tant d'autres, rageant hein ? Vous n'êtes ni l’Elite ni au-dessus de la blogueuse qui a seulement 200 abonnés.
Ces blogueurs à l'égo surdimensionné se sont pris un fun-kick coup d'pied rotatif dans la face et ça c'est assez jouissif. Gros bisous mes chéris.

Je peux néanmoins comprendre la déception de tous mes collègues blogueurs qui n'ont pas été retenus, c'est rageant, désappointant, énervant ... malheureusement dans un concours - respecté ou non - on ne gagne pas toujours. Sachez que vos fans seront toujours là et que anyway la statuette aurait pris la poussière sur la TV.

Concernant le règlement oui il a été foireux et non respecté, un peu comme notre système politique finalement, tout se rejoint. On l'accepte ou non.

Concernant la cérémonie c'était top, l'hôtel de ville est un lieu magique et magnifique, pour un peu j'y préférerais mon Versailles natif.
Les nombreux sponsors étaient tous supers agréables, souriants et on a même aimé la décapsuleuse de coca la plus lente du monde parce qu'elle était quand même super sympa.

Nous avons ainsi eu droit aux buffets à volonté de :
  • Coca
  • Desperados black (the new beer en vogue)
  • Café
  • Bonbons
  • Petits fours ...
Pour information des éthylotests étaient à disposition et gratuits sur le stand de Desperados, j'ai trouvé ça très bien et très responsable.

Parmi les nombreux sponsors il y avait la SNCF (mais qui donc conduisait les trains alors ?) Deezer, Orange, Yves Rocher, Nespresso, HelloBank ! etc ... C'était plutôt cool.

La cérémonie de remise des statuettes a évidemment commencé en retard et nous étions aussi serrés que les sardines de Cyril mais la maîtresse de cérémonie Salomé [insérez ici nom de famille oublié] a été super sympa et surtout super rapide.
Le champagne a ensuite été servi à flot et plusieurs stands proposaient des activités.

J'en profite pour pousser mon plus puissant WTF aux nominés qui ont gagné mais ... n'étaient pas là !
Je vous jure que j'ai sincèrement hésité à monter sur scène et remercier Dieu, la France et SFR puis me barrer avec la statuette.
Mais non, il n'en est rien j'ai pesté dans ma tête contre ces cons qui ne savent même pas la chance qu'ils ont.


Pour résumer toute cette mascarade - ou non - j'avais juré que je ne me représenterais pas aux GBA l'an prochain mais finalement si, je re-participerais à nouveau en 2016.

Pourquoi me diriez-vous ? Pourquoi après toutes ces informations délicates voudrais-je encore participer ?


Pour deux raisons, la première c'est qu'évidemment j'aimerais monter sur scène projecteurs sur moi, bande-son de remise de César, applaudissements du public en folie et maman qui pleure dans le coin "elle faisait 48cm ... ! *se mouche*".
Sincèrement c'est toujours flatteur de savoir que notre blog, notre bébé, notre chair du digital 2.0 est lu, a plu et a été nommé meilleur blog. Serioulsy ce serait le méga kiff.

La deuxième raison c'est que malgré tous ces dysfonctionnements j'ai compris une chose : les GBA ne sont pas là pour récompenser les meilleurs blogs parmi les meilleurs blogs mais récompenser les blogs qui se donnent du mal et n'ont pas - pour la plupart - des sponsors qui les suivent et/ou les gâtent de cadeaux ainsi que des abonnés par milliers. En soi : une importante notoriété.

Les GBA favorisent les "petits blogueurs" peu connus qui cherchent à être connus.
Pour ça je les respecte. Donner sa chance aux autres, ceux qu'on oublie parce qu'ils n'ont pas collaboré avec cette marque géniale aux fringues de merde, chacun à sa chance malgré tout.

On dira ce qu'on voudra mais cette récompense est un tremplin pour les gagnants, cela leur permet d'accroître leur visibilité, élargir leur lectorat et surtout cela offre pas mal d'opportunités.
N'importe quel blogueur sérieux et désireux de poursuivre son aventure bloguesque rêverait de toutes ces choses, en tout cas moi oui BISOUS.

EDIT 2016 Je ne re-participerais pas.

***

Je n'ai effectivement pas gagné mais j'ai échangé avec pas mal de monde, fait pipi à l'hôtel de ville, bu du champagne en suintant l'intelligence - une bière dans l'autre main - mangé un petit four au pavot et souris à tout le monde avec du noir dans les chicots, rédigé un tweet qui n'a pas été liké une seule fois, trouvé que j'avais un gros cul dans l'immense miroir de la salle, proposé mon aide à un blindtest en disant que c'était Eli Medeiros "j'en suis sure j'en suis sure!" alors que c'était les Pink Floyd donc ils ont perdu, trouvé que les blogueuses mode se la racontaient tellement alors qu'elles étaient habillées en cheap pute, trouvé que cette blogueuse que je connaissais de vue était plus petite que sur ces photos "plus cheum aussi", cherché le PDG de Topito pour lui laisser mon CV et lui dire que je les aime (sans succès), conversé et débattu longuement autour du sujet Oh combien prisé de perte de préservatif au fond de la CENSURED et difficulté à le récupérer surtout avec des faux ongles juste à côté des micros, ai traversé le pont qui mène de l'hôtel de ville à Saint Michel Notre Dame en me disant que c'était vraiment canon Paris la nuit, ai discuté avec un mec qui vendait des boîtes de camembert sur lesquelles il dessinait des gargouilles au stylo bic sur le parvis de la Cathédrale Notre Dame, ai galéré à trouver le RER alors que je l'ai pris un milliard de fois "c'est le champagne", pesté contre la SCNF dont l'appli avait affiché mon train à 37 or il était à 50, ai pris un autre train, déchiré un tract "Bleu Marine" trouvé sur le siège, pris une correspondance alors que j'avais méga envie de faire pipi "c'est le champagne", ai économisé 13 € de taxi, ai marché de la gare jusqu'à chez moi, suis rentrée chez moi et j'ai dormi.
Aujourd'hui c'était férié.
[...]

Mes chéris, pour vous récompenser de votre fidélité, de vos mots d'amour et surtout de vos votes,
je vous offre le sac que les GBA nous ont remis gracieusement, contenant plein de petits goodies/ cadeaux.
Histoire de dire que vous aussi, vous y étiez.

☆ A GAGNER ☆
[concours terminé]
Un sac GBA 
du 12 novembre au 19 novembre.



Pour cela :

- m'indiquer votre participation
- promettre de continuer de voter pour moi l'an prochain
- me dire quel est votre endroit préféré à Paris et pourquoi
- m'expliquer concrètement pourquoi les gens portent encore des bottes blanches.


Le gagnant sera tiré au sort par mes soins et recevra son sac GBA et qui sait, peut-être même une photo de moi à la cérémonie dédicacée (en entier, de face, non floutée, non retouchée).
Je vous laisse ici, pour ceux n'ayant pas décroché BRAVO, pour les autres ne retenez que le principal, Mona sera encore là l'année prochaine.



Gagnante du sac GBA : Vanille ! Bravo je te laisse m'envoyer un mail avec tes coordonnées.




Et gros bisous les GBA ❤



PS: je félicite quand même les blogueurs gagnants, ceux qui ont pleuré, avaient pris de la drogue juste avant et même ceux qui n'en avaient rien à foutre !
Bravo les gars ✌


25 commentaires:

  1. J'adore ton article !! :) personnellement j'étais un peu étonnée de ne pas trouver mes blogs préfères parmi les nominés (dont le tien) et la polémique autour du manque d'organisation pour le coup ne m'a pas surprise ^^ ceci dit c'est vraiment un chouette événement et comme tu le rappelle l'idée est tout de même de donner un coup de pouce aux outsiders. On s'y croirait a la cérémonie X)
    Je participe avec grand grand plaisir ! Je promets de voter a nouveau pour toi en 2016 :) mon endroit préfère à Paris est la rue de rennes (par ce que j'y ai rencontré mon mec) et je pense que les gens portent des bottes blanches pour le plaisir de se croire sur la lune.
    Grosses bises Mona t es la meilleure !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHA GLOIRE A TOI ET LA LUNE.
      Merci !

      Supprimer
  2. Sympa ce billet... mon (tout petit) blog a été shortlisté deux années de suite, 2013 et 2014, et j'avoue ne pas avoir eu le courage de retenter l'aventure cette année. J'ai reçu quatre mails me proposant deux invitations (ce qui fait donc 8 :-) et j'en avais déduit qu'il devait manquer du public pour que l'organisation fasse une telle surenchère. Manifestement d'après ton post, non il y avait du monde... C'est vrai que les GBA ont le mérite de générer du trafic sur les blogs participant. A bientôt.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La chance ! Je suis sure que tu aurais pu gagné cette année ! (je ne connais pas ton blog je file le découvrir).
      Je pense aussi que les GBA manquaient de public pour proposer plein d'invits, ou se redorer le blason après le fiasco sur FB et Twitter ...
      En tout cas il n'y a pas que des mauvais côtés, fort heureusement !

      Supprimer
  3. J'ai participé à la première édition des GBA il y a 6 ans, et il semblerait que ce ne se soit pas arrangé avec le temps dis donc ! La seule chose que j'en ai retenu de positif à l'époque c'est le lieu magnifique. Et la seule différence que je constate en comparant avec ton analyse de cette soirée, c'est qu'au moins tous les primés étaient présents ;) merci pour le débrief en tout cas ! (et c'est toi la gagnante dans nos cœurs, t’inquiètes)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MEA CULPA j'ai rajouté le PS après ta lecture je pense ...
      Plusieurs gagnants n'étaient pas là AHAHAHA.

      Merci à toi <3

      Supprimer
  4. J'adore ;) le coup des grands qui critiquent sur tweeter ça fait un peu penser à ceux qui le font également en marge des Efluents ;)

    RépondreSupprimer
  5. Encore une fois j'ai bien ri ! C'est vraiment un monde impitoyable cette blogosphère. Moi j'ai voté et revoté pour plusieurs blogs, et au final je ne connais qu'un ou deux blogs parmi les gagnants. Bon.

    Sinon comme je ne suis pas parisienne je vais faire un peu ma touriste provinciale...mon endroit préféré c'est le jardin des Tuileries, j'ai l'impresion que le temps est suspendu quand j'y vais (sans doute parce que j'y vais une fois tous les 5 ans)

    Les bottes blanches ? un fantasme inassouvi concernant les majorettes. Je ne vois pas d'autre explication .

    Bien le Bonsoir !

    geraldine@netcourrier.com

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Petite G, merci pour ton commentaire j'en prends bonne note !

      Supprimer
  6. J'adore ce style, grinçant, décalé, humoristique, sur un fond de vérité ! Je ne sais pas qui sont ces "gros blogs" stars... Bravo pour ton humour !
    J'ai aussi l'intention de débriefer, car il y a beaucoup de choses à dire. Ceci dit, la cérémonie était vraiment top !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Ava, j'attends ton debrief avec impatience ;)

      Supprimer
  7. Haaaa tout ce que j'apprends ici! L'ai su par Ava. Suis plus que novice, ai seulement du plaisir à tenir mon blogue... mais oui, j'aime bien avoir du feed back, en fait j'en ai besoin.. Bravo pour ta langue pas fourchue.

    RépondreSupprimer
  8. Alors moi je m'en foutais comme de mon premier mec de tout ça ! Mais je surkiffe quand même de te lire encore et toujours... ta connassitude me fera toujours rire ! Même si tu n'as pas gagné, tu le mériterais à fond ! On croise les doigts pour l'annee prochaine ;-)

    RépondreSupprimer
  9. J'essaie de poster un commentaire depuis hier et ça ne marche paaaas. J'espère que c'est la bonne cette fois.

    J'aime cet article où tu ne mâches pas tes mots. C'est beau. Plus sérieusement, ça a l'air d'être un gros kiffe cette soirée, rien que pour le fait de voir plein de blogueurs, et pas forcément la "crème de la crème" (j'entends par là les starlettes de la blogosphère). Je comprends tout à fait que tu veuilles retenter ta chance l'année prochaine : on peut pas dire le contraire, si tu t'investis dans un blog, avoir une forme de reconnaissance derrière, c'est toujours un plus hein.
    J'espère que tu as bien profité du champagne ;). Des bisous !

    Ah et je participe à ton concours tiens. J'ai le droit ? ;)
    Promis je vote pour toi l'an prochain. Pour Paris, déjà, on vire les endroits touristiques : ça me gave de voir autant de monde, et c'est même pas forcément les lieux les plus intéressants. Bon, après je dis pas non de temps en temps. Genre Montmartre c'est trop touristique, mais la vue est canon, et certains jours, l'ambiance est vraiment cool. Sinon j'aime beaucoup d'endroits. Dès que je monte sur Paris, je cherche des petits rues, genre avec des bâtiments canons, bourrés de charme et où on se croit un peu seul au monde, ou dans un film pseudo romantique-poétique (ouai, j'ai vraiment dit ça...). Y'a tellement de beaux endroits, et en fait ce que j'aime, c'est que d'un arrondissement à l'autre, voire même d'un endroit à un autre dans un même arrondissement, on a des ambiances complètement différentes. Et ça c'est un gros kiffe pour moi. Bon après, j'y vais même pas 10 fois l'an. L'année prochaine, normalement, je viens finir mes études sur Paris. Et ça se trouve, je vais plus du tout trouver de charme à cette ville, et voir vraiment que le négatif (genre le monde, la pollution, blablabla).
    Pour les bottes blanches, je peux pas te répondre, je cherche encore la réponse.

    Bisous (pour de bon cette fois) !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour ton commentaire, plus ils sont longs mieux j'aime ! (oui j'ai vraiment écrit ça).
      Ah Paris ... on adore la détester, tu verras ! Mais toujours pleine de surprise la ville lumière (aucun sens cette phrase, tu saisiras l'idée).

      Je note tout ça !
      Biz too

      Supprimer
  10. Bonjour,
    suite à l’article d'Ava me voici donc ici, je faisais partie des shorlistés et j'avais même reçu mon invitation mais un impondérable m'a retenu à Toulouse et donc je n'ai pas assisté à la cérémonie. C'est vrai que j'ai pesté pour mon flux rss qui ne remontait pas alors que celui de twitter fonctionnait.
    C'est une aventure intéressante, est-ce que mon blog a gagné en notoriété .. aucune idée !
    et pour l'année prochaine .. c'est loin .. d'ici là .. bonne journée !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. P*** de flux rss nous sommes d'accord !!!
      RDV l'année prochaine ;)

      Supprimer
  11. en disant que c'était Eli Medeiros "j'en suis sure j'en suis sure!" alors que c'était les Pink Floyd --> HAN ! Mais nan c'est mort tu mérites pas mon vote l'an prochain !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te jure que le début ressemblais trop à "toi toi mon toi"

      Supprimer
  12. Sinon j'y suis allée il y a 2 ans, la seule année où j'ai participé d'ailleurs car j'ai vite compris qu'il y avait trop de flou autour de ce concours...
    J'ai trouvé l'hôtel de ville magnifique, j'ai patienté 45 minutes pour aller aux chiottes, j'ai mangé des tonnes de petits fours délicieux, j'ai sifflé 4 ou 5 coupes de champ', et j'ai cru reconnaître quelques bloggeuses beauté ( je connaissais pas grand-monde à l'époque ). Par contre, j'ai vu QUEDALLE à la cérémonie de remise des prix. Soit j'étais trop pétée, soit je me suis trompée d'endroit mais pour moi c'était juste une soirée sympa pour papoter et voir un lieu trop bien décoré :-)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. AHAHAHAHA nan le lieu est vraiment bien et les stands, les gens ect supers sympa.
      Effectivement c'est juste le flou autour du concours sinon c'est un bel événement

      Supprimer
  13. OMG j'ai gagné !!!! :D
    J'arrive pas a y croire je t envoie un mail très vite Mona !

    RépondreSupprimer

Instagram

© Copyright Mona Champaign.

Tous droits réservés.
Tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord.
Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Formulaire de contact (dis moi encore que tu m'aimes)

Nom

E-mail *

Message *

Archive