29 janv. 2016

A plus dans l'bus



J'ai bossé pendant deux ans dans une boîte près de chez moi et le truc cool c'est que je mettais 15 minutes pour aller travailler. Le truc moins cool c'est que ce n'était pas à Paris.
Mon chauffeur m'emmenait donc tous les matins et j'étais toujours la dernière totalement esseulée à descendre au terminus. Quand je parle de chauffeur vous aurez tous compris qu'il s'agit du bus.

Un jour, alors que j'étais en train d'écouter de la musique qui met de bonne humeur, je me suis aperçue que le chauffeur me parlait dans le rétro et qu'il était mort de rire. Je n'ai pas compris tout de suite qu'il s'adressait à moi puis quand je me suis rappelé que j'étais seule j'ai retiré mes écouteurs, me suis levée et suis partie le voir. Le mec était en train de s'étouffer tellement il riait,

- Je t'entends depuis tout à l'heure ma soeur !
- Quoi, chanter ?
- Mais oui, avec la choré et tout !

Ok qui n'a jamais chanté en playback dans les transports avec les petits mouvements de hanches ou de tapage de pieds en rythme ?
Moi je fais ça tout le temps, sauf que d'habitude mon chant est muet ce qui visiblement n'avait pas été le cas puisque selon le chauffeur cela faisait cinq bonnes minutes que je donnais tout sur Magic System.
Lorsqu'il a repris son souffle puis m'a demandé ce que j'écoutais pour être aussi joviale, à ma réponse il s'est re-étouffé.

Depuis ce jour nous sommes devenus amis.
Dès qu'il m'aperçoit sur le quai de la gare, il me salue *klaxon klaxon* et explose de rire systématiquement.
Il a la trentaine et ressemble à Omar Sy, le César en moins. Quand je le vois le matin j'ai le sourire même si je me lève 6h00 du mat et que j'ai la tête dans le cul.
Il a toujours un mot gentil à dire, un compliment et je vous jure que son sourire est vraiment communicatif.

Ça fait plus d'un an maintenant qu'on est potes et j'avoue que lorsque je ne le vois pas pendant un moment ... il me manque. J'aime bien le regard qu'il a sur moi, il me dit sans cesse que je suis une fille géniale, pleine de vie et que je dois en faire tourner des têtes.
- Et pas que ! ai-je envie de dire, mais nous n'avons pas ce genre de discussion alors je m'abstiens.

Quoi qu'il en soit ça faisait un moment que je n'avais pas croisé mon Omar Sy du bus et j'ai commencé à me poser des questions.
Et si c'était lui ... l"homme de ma vie ?
Il me semble qu'il a dans les 35 ans, je trouvais ça un peu vieux par rapport à moi et puis finalement, je me suis dit qu'on s'en foutait et que mon horloge biologique n'allait bientôt plus avoir de piles.

Dieu étant grand et ma ville petite, un soir de janvier, alors que j'étais moche, que je transportais mes courses dans mon cabas et qu'une fois de plus le bus venait de partir sans moi j'ai entendu qu'on m'appelait.
Je ne l'ai pas vu tout de suite - aucun rapport avec le fait qu'un noir dans le noir soit difficile à repérer - mais heureusement il a souri et là, je l'ai reconnu.
J'étais tellement heureuse que je lui ai sauté au cou en criant "je t'embrasse !" mais il m'a gentiment Ceci était un gros stop en public, merci au revoir.

Mon Omar m'a proposé de faire le trajet avec lui, comprendre : monter dans son bus alors que ce n'est pas le mien et rester avec lui le temps de faire le petit tour de la ville.
Je n'ai pas hésité vu que je n'ai pas de vie et c'est ainsi que nous avons passé la soirée à faire des tours de bus sous les regards surpris des usagers qui ne comprenaient pas ce que je fichais là, accoudée au volant et le cabas imitation Burberry branlant.

Au bout d'un moment, j'avais faim et j'avais froid. De retour à la gare mon Omar m'a proposé qu'on s'échange les numéros pour que "je t'envoie le nom de l'association dont je t'ai parlé".
J'aurais pu lui répondre "tu peux me le dire maintenant aussi" mais je ne voulais pas le stopper dans ses efforts, après tout ce mec était vraiment sympa et j'entendais toujours les tic tac tic tac de mon utérus vide.
On s'est donc échangé les numéros et j'imaginais déjà la suite :
- Lui m'envoyant un mot doux ce soir et moi racontant notre belle histoire à mes copines vendredi.

Je laissais mon esprit divaguer sur notre éventuel mariage mixte puis j'ai bifurqué sur le dernier album d'un chanteur non moins connu, j'ai nommé mon amoureux Orelsan.
Sachez que j'ai des amoureux partout ils ne sont juste pas au courant de mon existence (pour l'instant - ceci est un appel officiel - call me maybe Orel).
Omar ne voyait pas du tout de qui je parlais je lui ai donc demandé dans quelle grotte il avait grandi pour ne pas connaitre Orelsan le magnifique et là ... c'était le drame.

- Mais tu connais mon âge ?
- 35  non ?

Omar mort de rire

- 36 ?
- 28 ?
- 31 ?

Omar rigolait toujours, mais jaune. Difficile surtout qu'il est malien, mais j'ai senti le malaise.

- T'as quel âge ?

Mon chauffeur peut-être-futur-mari m'a tendu sa carte d'identité et là, une fois encore j'ai dû sortir ma calculette pour vérifier, la boule au ventre.
La dernière fois que cela m'était arrivé le résultat avait affiché 21 et c'était un peu jeune mais là c'était tout le contraire.

- T'as 48 ans ?

Tout est retombé.
Le repas de mariage que j'avais imaginé s'effondrait (entrées africaines, plats italiens, désserts libanais), notre choré en duo sur Magic System pour ouvrir le bal, le prénom de nos futurs enfants (Ali, Yoram, Isabella, Fatou et le petit dernier Nekfeu) et mon tatouage bus 461 forever sur la cuisse.
Tout était fichu, le mec allait avoir 50 ans et moi j'avais même pas 30 piges.
Certains couples sont heureux comme ça, moi je ne peux pas envisager de me marier avec un mec qui a joué au nain jaune dans la cour de récré avec ma mère ou connu mai 69.
Et qui ne connait pas Orelsan.

Il m'a ensuite proposé de me ramener chez moi - en bus privatisé - Il a mis le contact, fermé les portes et éteint l'affichage sur la devanture puis m'a raccompagné NORMAL en bas de chez moi EN BUS.
Je ne vous raconte pas les têtes des mecs en bas quand ils ont vu un bus s'arrêter en warning juste devant la porte puis me voir checker le chauffeur OKLM.

Il a refermé les portes, a crié "prends soin de toi petite soeur" a klaxonné puis il est parti.

- Wesh Momo c'est quoi ça ? a dit mon voisin du 27.
- Un bus ma gueule, a répondu un autre mec qui avait les chicots aussi pourries que celles de Dogget (ici).
- Chauffeur privé et tout, ça vit la parisienne !

J'ai souris puis conseillé à Dogget un super dentiste et suis rentrée chez moi
Les gars j'ai failli me marier avec le sosie d'Omar Sy et maintenant je suis la star du quartier.

Feel the magic in the bus !


18 commentaires:

  1. Ah ah j'ai trop aimé la scène du bus à la fin XD !!! ça c'est la classe !
    Mais tu sais Mona, mon bon ami a dans les 47 ans et (même s'il ne conduit pas de bus) il est vraiment trognon....réfléchis !! :D
    Bisous !
    PS : c'est le bus magique la première photo ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'était trop classe !!!
      Ah oui ? Bon ba je vais réfléchir quand même ...

      OUI le bus magique !! :)

      Supprimer
  2. Je trouve ça super chouette comme histoire. Il a vraiment l'air sympa en plus ^^ là fin était épique j'avoue.

    RépondreSupprimer
  3. Mona ! tu es trop.... trop tout !!!! :)
    Adorable ! j'ai beaucoup ri !
    Merci !

    RépondreSupprimer
  4. "mais noir noir ou un peu noir ?" ... Nan parce qu'en plus de leur pouvoir d'invisibilité dans le noir, ils ont le pouvoir de ne pas vieillir extérieurement les chanceux ^^
    bon, plus sérieusement, je te laisse Orelsan, perso je prends Nekfeu. Ouais ? cool ! Je savais qu'on pouvait s'entendre ;)

    RépondreSupprimer
  5. Hahaha mais c'est pas possible tu me fais rire à chaque fois avec tes histoires!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il faut rire de tout ! Et si je te fais rire alors ... je suis très heureuse !

      Supprimer
  6. Tu sais qu' Orelsan a 33 ans hein ? Moi aussi je le trouve pas mal ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui j'étais choquée de l'apprendre mais je l'aime trop trop trop

      Supprimer
  7. C'etait trop mignon cette histoire!Et ouis Omar est bien charmant :)
    Au debut je me suis dit 'super enfin un mec qui a l'air parfait' mais non.. enfin je comprends, j'ai vecu une situation a peu pres similaire mais 20 ans de plus, l'age de ma mere mince..je ne l'envisais pas trop non plus. Mais nous sommes bons amis! Je pense que tu as la une belle amitie pleine d'avenir!
    Steph

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Voilà, plutôt amical qu'amoureux mais ça aurait pu être une belle histoire effectivement !
      La suite à la prochaine rencontre ;)

      Supprimer
  8. Tu m'as fait beaucoup rire, non mais toi et tes délires....
    Mais avant tout, je trouve que cette histoire est très belle.
    (par contre magic system quoi. Ça mérite presque une discrimination à l'embauche ça ! ;) )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais noooon la musique est trop entraînante !!

      Supprimer
  9. Mon mec a 11 ans de plus que moi, je lui ai demandé s'il avait connu mai 68: OUF c'est bon, je peux continuer de zouzer en paix (y)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. MOUAHAHAHA
      (putain mais t'as toujours un mec je suis trop jalouse, je vais venir faire un stage à Rennes)

      Supprimer

© Copyright Mona Champaign.

Tous droits réservés.
Tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord.
Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Archive