6 avr. 2016

Bali bois de l'eau


Sachez que mes copines sont géniales.
Non seulement elles me soutiennent toujours dans mes frasques mais en plus elles sont brillantes.
Natacha pour ne pas la nommer est mon amie depuis plus de dix ans. A l'époque nous étions des lycéennes rejetées et en total décalage avec notre classe mais notre attrait pour les hommes chelou, les clopes et le séchage de cours intensif nous ayant rapproché, depuis nous naviguons ensemble sur les flots de la vie.

Sachez que de Shefield à Marseille, de mon ex-fiancé et de l'apprentissage du russe nous nous sommes toujours suivies malgré la distance, les hommes et la vie.
C'est simple, Natacha me présente un mec : c'est un trou du cul.
Malgré cela c'est toujours mon amie et c'est peut-être un détail pour vous mais pour moi ça veut dire beaucoup.

Néanmoins sachez que Natacha est brillante et c'est pour cela que lorsqu'elle a décidé de faire son stage d'études à Bali, elle a trouvé un stage à Bali.
Malgré,
- l'administration française
- le consulat russe
- la fac
- la sécurité sociale
- pôle emploi
le monde et la terre ...

à J-3 de son départ elle obtenait son visa et le lendemain on célébrait sa victoire.
Le surlendemain elle s'envolait pour Bali.

Nous sommes sorties un jeudi soir. Grave erreur.

Ayant une fâcheuse tendance à l'extrémisme, je ne sais pas boire qu'un verre, non je dois aussi boire toute sa famille.
Pourquoi s'arrêter en si bon chemin avec que mes Cosmos sont délicieux !?

Surtout que devinez qui était présent ce soir-là ? Le mec que Natacha m'avait présenté quelques semaines auparavant et qui m'avait ghosté comme un enfoiré.

Est-ce-que je lui ai dédicacé un souvenir ?
Absolument.

J'ai donc terminé la soirée en titubant et hurlant CONNNNNNNNAAAAARD sur le trottoir * rimes* mais aussi légèrement éméchée.

La suite est floue, mais claire tout de même : Natacha et moi avons pris le métro, nos têtes tournaient, "on descend à la Chapelle ?" nous sommes descendues à la Chapelle.
"Je commande un taxi?" J'ai commandé un taxi.

- Bonsoir ! (au taxi). ZZZzzzzzzzzzz. Trou noir.


Lorsque j'ai entendu le GPS prononcé le nom de ma rue, je me suis réveillée et là ... c'était le drame.

- Arrêtez-vous s'il vous plait !

Le chauffeur a ouvert un peu la fenêtre comme si tout allait s'arranger dans le meilleur des mondes sauf que dans le mien, j'ai ouvert la portière et j'ai rendu mes Cosmos dans les buissons. Trois secondes plus tard le taxi avait redémarré, nous laissant sur le bord de la route, Natacha et moi.

- J'ai pas compris ce qu'il vient de se passer ....

Je me sentais un peu mieux et nous sommes rentrées chez moi en pilote automatique comme si tout était normal alors qu'on marchait en droites sécantes (cf. géométrie 2006).

A peine arrivées, nous avons enlevé nos vêtements souillés (par l'abus d'alcool et de Lucky Strike) et alors que je virais mon collant, ma culotte est partie avec.
Le cul nu j'ai ensuite retiré mont shirt et je me suis aperçue que j'avais les bras remplis de tatouages au stylo Bic dont un phallus dessiné près d'un "I LOVE YOU MONA".
Je bossais le lendemain.


Nous avons dormi trois heures avec l'impression d'être dans une roue et que nous étions les hamsters.
Natacha s'est réveillée avant moi, je me suis levée pour évacuer l'alcool de part et d'autres de mon anatomie dont je vous passerais les détails et j'ai viré Natacha de la salle de bain sinon j'allais me chier dessus.

- Tiens j'ai une brosse à dents si tu v....... trop tard, elle m'a ouvert la porte avec le doigt dans la bouche en train de faire ses dents à l'index. J'ai explosé de rire juste avant d'exploser de vomis.

La suite n'est pas glorieuse, je me suis rendormie au bout de ma vie, mais surtout de batterie et mon réveil n'a pas sonné car mon téléphone s'est éteint et je suis arrivée au boulot à 13h00.
Le soir même je prenais le train pour un weekend à la campagne chez mes grands-parents, les mêmes qui avaient aperçu un verre dans mon sac et du vomi sur mon manteau.
e suis déshéritée c'est certain.

Quoi qu'il en soit, malgré la vingtaine passée, nous avons (presque) tenu le choc de sortir un jeudi soir et je voulais surtout vous dire à quel point j'étais fière de mon amie.


Si vous avez des bons plans pour Bali, dîtes-le-moi que je lui transmette !
Sachez que désormais je ne bois plus que de l'eau ... jusqu'à jeudi prochain.

Я люблю тебя очень дорогой. Я очень горжусь тобой.


2 commentaires:

  1. Putain mais on dirait ma vie !!! (et c'est pas la 1ère fois que j'te le dis !)
    Faut qu'on fasse une soirée ensemble (culottes comprises)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh ouuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuiiiii

      Supprimer

Instagram

© Copyright Mona Champaign.

Tous droits réservés.
Tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord.
Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Formulaire de contact (dis moi encore que tu m'aimes)

Nom

E-mail *

Message *

Archive