27 févr. 2017

Drobri dèn trdelnícky ! ✲Prague 2016


Traduction : Bonjour trdelnícky (= pâtisserie tchèque qui défonce sa mère).


En cette fin d'année morose et pleine de bilan pré-2017, j'ai eu la chance de partir quelques jours à Prague.
J'avais regardé la météo et je vous confirme qu'il fait très froid à Prague en décembre mais j'avais tout prévu : la grosse parka, les GUGG et le cache oreilles.
Au final : j'ai emprunté les vraies UGG (grâce à qui j'ai survécu au froid polaire) à une copine et j'ai évidemment oublié le cache oreilles chez ma mère.

La veille de partir, j'avais la soirée de départ en Nouvelle-Zélande d'une copine (souvenez-vous, nous avions sympathisé avec des minots pour mon anniversaire et breaking news : le sien était un petit pervers et le mien en couple - j'aime ma vie).
Je ne voulais donc pas boire (trop) de cocktails et/ou rentrer chez un homme pas (trop) moche car je voulais être fraîche et reposée le lendemain.
J'ai certes bu que du coca et pas-pécho, mais le temps de rentrer chez moi en transport et il était 2h00 du matin.
Un jour j'habiterais en plein centre de Paris, mais pour l'instant je préfère partir en week-end à Prague grâce à l'économie d'un loyer parisien.

Le jour J, harnachée comme jamais, j'ai évidemment raté mon train pour l'aéroport parce que oui, je fais parti de ces gens que personne n’emmène jamais aux aéroports à moins de payer la modique somme de 120 € et une pipe pour prendre un taxi et comme j'ai arrêté de fumer ... j'ai pris le train.
Franchement ? C'est quoi deux heures dans une vie pour se rendre à l'aéroport ? Ah on me dit dans l'oreillette que c'est un suicide.

Honnêtement les gars, lorsque j'ai retrouvé mes copines au Starbucks de Roissy, qu'on était toutes là avec nos chapkas et nos moufles, j'ai failli chialer tellement c'était bon d'être avec elles et de partir en voyage, même pour trois jours.
Souffler, respirer, voir autre chose, découvrir un nouveau pays car en plus je n'avais jamais été en Europe de l'Est.

Motivation au max, direction la porte d'embarquement. Tandis que mes copines passaient tranquillement le contrôle de sécurité, j'étais évidemment en train de me faire palper de part et d'autres de mon anatomie devant tous les passagers qui filmaient et/ou se toucher la nouille.
J'ai tenté la blague de "c'est parce que j'ai pris une balle au Vietnam" pour justifier que ce soit jingle bells à chaque fois que je passais le portique mais j'ai finalement gardé cette blague pour moi.
+ 10 minutes, le verdict tombait enfin et la dame de la sécurité m'a dit dans le plus grand des calmes :

- Vous avez de trop grosses armatures ! *tout en me faisant un toucher mammaire*

Ah bah désolée, la prochaine fois je me mettrais en "no bra flight" pour éviter la honte de ma life en plein Roissy. Sorry hein ! Je rappelle à l'assemblée et au personnel de Roissy Charles de Gaule que ces armatures trop grosses m'ont coûté 2 500 € soit 20 allers /retours Paris-Prague donc respectez-moi bordel !

Le vol est passé super vite et 1h30 plus tard nous étions à Prague.
A peine sortie de l'avion je me suis aperçue que j'avais oublié mes Rayban sur mon siège j'ai donc couru vers le contrôle pour expliquer dans un accent approximatif que j'avais "lost my sun glasses on ma place toubie" et que c'était "vérie hyme portante" parce que sinon "no selfie on maïe faissebouke fort faulauouerses".
Après avoir alerté la sécurité, la police et le GIGN j'ai finalement retrouvé mes lunettes dans ma poche ✌
Nous avons pris le tramway puis 40 minutes plus tard nous arrivions en plein coeur de Prague.

PRAHA

En plein mois de décembre, la ville brillait de mille feux avec les décorations, les lumières et les guirlandes de noël. C'était magique et féerique même s'il a fait très froid, avec un sous-pull/ un pull/ un gilet et un manteau + bonnets et gants = les vacances pouvaient commencer ! 
Première étape : le marché de Noël.

La nuit tombait vers 16h00, il faisait presque nuit lorsque nous sommes arrivées sur la place Venceslas (Václavské náměstí) pour admirer le marché dé Noël.

Vánoční trhy* le marché de Noël.

J'ai remarqué que chez nous il n'y a pas beaucoup de décoration pendant les fêtes, mis-à-part le marché de noël des Champs Élysées où il est impossible de circuler sans marcher sur un enfant ou se faire voler son Iphone, à Prague c'était de toute beauté. Ils ne font pas les choses à moitié.

Le côté "froid" de l'Europe de l'Est combiné aux décorations était vraiment très beau.
Après avoir visité Prague en décembre je ne pense pas pouvoir y retourner pendant une autre période car pour le coup c'était vraiment magique.

 
 
 
   

Jídlo* La nourriture
La vie à Prague n'est vraiment pas chère, la bière est beaucoup moins onéreuse qu'à Paris et encore plus basse qu'un soda !
Par contre au niveau culinaire c'était pas la grosse joie ... Le premier soir nous avons voulu tester une spécialité tchèque et lorsque le serveur nous a apporté les assiettes nous ne savions pas trop si l'on devait exploser de rire ou pleurer dans notre viande sauce chantilly et baies.


Ces plats sont typiquement Tchèques : de la viande (souvent du bœuf ou du porc) et beaucoup de sauce avec un pain très blanc, avec lequel je pense tu sauces la ... sauce.
En effet, vaut mieux manger des choses qui "tiennent au corps" sans quoi les praguois ne tiendraient pas tout un hiver.
Vous pensez réellement qu'ils ont le time de commander une salade César alors qu'il fait -12°C ? Je ne pense pas.

Cependant, je vous dévoile en exclusivité la TUERIE tchèque, la pâtisserie divine de la ville, celle qui nous a fait marcher toute la nuit à la recherche d'un kiosque ouvert pour s'en délecter, j'ai nommé le :
♥ ♡ ❤ TRDELNIK.

Comment le prononcer ? Je n'en sais rien. Nous avons bien tenté de nous mettre à la langue locale mais lorsque l'on a demandé conseil aux commerçants ils nous ont répondu :


- trdelnik !
- sorry ?
- trdelnikkkkk !! (en choeur)
- mais encore ?
- tttrrrddddddellllnnnnniiik ! (avec une tête de vénère)
- ok super j'ai tout understand.

Je vous laisse donc vous faire votre propre prononciation. Pour notre part nous avons conclu d'un "trovlo" car c'était beaucoup plus simple.

  

Déclinables à souhait, chantilly, coulis, chocolat ... une tuerie gustative qui ne coûte rien (mise-à-part les calories).

Après une bonne nuit de sommeil, le lendemain nous avons sorti nos plus beaux pulls en cachemire et après 10 minutes d'harnachement, nous sommes sorties à la découverte de la ville de plein jour.
Note de l'auteur : en hiver, comptez 10 minutes pour se préparer à sortir, marchez 3 minutes à la recherche d'un café où déjeuner et re-comptez 10 minutes pour se déshabiller.

Il faisait un temps magnifique, frais certes mais très ensoleillé !
Je ne vais pas vous lister tous les endroits où nous sommes allées car selon moi pour bien visiter une ville il faut s'y perdre.
Marcher, découvrir les petites ruelles, prendre un chemin au hasard et se balader tranquillement.
Évidemment, avec un plan c'est également pratique mais j'ai la chance d'avoir parmi mes amies Cha avec qui j'étais partie en Toscane et Natacha qui sont des GPS vrais vivants.

Anyway, on vous le dira dans tous les guides et autres blogs monétisés Thomas Cook ou autres agences de voyages dont je suis jalouse, que les choses à voir à Prague sont les suivantes :

- Le château
- La maison qui danse
- La bière pas chère
- Le quartier juif
- Le marché de noël
- L'horloge astronomique
etc etc.

En gros, le mieux c'est de faire ce qu'il vous plait, au feeling. Car je trouve qu'à force de chercher tel ou tel monument, devoir aller dans tel ou tel endroit, finalement on perd plus de temps à "chercher" et lire une carte que profiter de la ville.
Ceci n'est que mon avis, mais il ne m'a jamais trahi !

Voici nos quelques clichés triés parmi 500 photos. Je vous laisse admirer le temps fabuleux et les paysages !

 
  
 
 
  
J'attends l'amouuuuuuuur de mes rêves
  

Jour 3, un peu plus gris


Pour conclure, Prague est une ville sympa où il fait bon s'y perdre mais où il faut un bon bonnet en hiver ! Le marché de Noël est magnifique, la nourriture pas chère, même si on ne mange pas "typique" !
Le dernier jour on a mangé italien, la base, pour être sures d'avoir un met fameux.
Pour des petits budgets c'est la destination idéale !

Le coût de la vie y est bas et même si les Tchèques ne sont pas les plus aimables ou accueillants du monde, quand on les "connait" ils sont sympas.
Par exemple la première fois qu'on a déjeuné dans le café à côte de l'appart, la serveuse n'était pas hyper sympa mais la deuxième fois on a eu droit à un sourire ! Il faut les habituer, c'est tout !

Concernant la langue, si vous parlez anglais vous vous débrouillerez très bien et si en plus vous avez la chance d'avoir une amie russe comme ma copine Natacha, c'est encore mieux car suite à divers conflits et autres guerres dont on ne parlera pas pour ne pas casser l'ambiance, beaucoup de personnes parlent russe !

Velké polibky a sláva v Praze!
Gros bisous et gloire à Prague
J'peux pas bouger


✈ Prochain article voyage ... Amsterdam  ! 

14 commentaires:

  1. à Prague, un mec m'a pris pour une pute parce que j'attendais sous une porte cochère à côté d'un sexshop (le sexshop je l'ai vu après )
    à part cette anecdote, j'ai bien aimé aussi. ...Le centre historique bien sûr et les tramways historiques aussi ...Mais les tchèques bof. ..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. La ville est "typique" oui ! Ce n'est pas une de ces grandes villes modernes, c'est ce que j'ai aimé.
      Effectivement les tchèques ne sont pas hyper hyper jouasses mais petit à petit ils se dérident !

      Gros lol pour le sex shop quand même !!

      Supprimer
  2. Mais comme ça a l'air terrible le "trovlo"... Quand je vois la liste des garnitures et topping, je suis juste super jalouse!! !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Nous l'avons mangé "nature" c'est à dire avec du sucre, ça a un arrière gout de cannelle c'est juste trop trop bon !!

      Supprimer
  3. Aaah Prague c'est une ville où j'adorerais aller ! J'ai une amie Tchèque donc pour la barrière de la langue je m'en fais pas, pour la convivialité des habitants c'est bizarre car ce n'est pas la première fois que je lis qu'ils sont pas supers enjoués mais j'avais deux colocs tchèques en Nouvelle-Zélande et c'est les deux personnes les plus cools du monde alors ça me fait bizarre ahah, j'ai dû tomber sur des exceptions !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est comme partout ! Mais si tu as l'occasion d'y aller vraiment fonce !!

      Supprimer
  4. Tu n'as pas parlé des marionnettes ni de la ruelle d'Or (payante je crois maintenant !) http://lesvoyagesdemamina.blogspot.fr/search/label/Prague
    Il faut donc que tu y retournes...
    C'est vraiment une chouette ville et quand il fait meilleur il y a des musiciens partout..
    Au fait, je te lis depuis longtemps, tu me fais rire et surtout je me mets au parfum de la vie des jeunes filles en fleurs d'aujourd'hui... souvent quand même tu me surprends !!!
    Bises et bonne route pour la suite

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Coucou Mamina, merci pour ton commentaire ! En effet j'ai raté ça, ça doit vraiment être sympa les musiciens ... J'espère que je ne te surprends pas ... trop, du coup !
      A bientot :)

      Supprimer
  5. Dis-moi, pitié dis-moi, que tu es allée chez un brasseur pour goûter les binouzes locales assorties d'un bon gros fromage local qui pue ? Ce sont mes meilleurs souvenirs culinaires de Prague ( avec le foie gras poêlé à 12€ )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'aime pas la bière et ... non pour tout le reste.
      Shaaaaaaaaaaaaaaame

      Supprimer
  6. Ok noté sur les destinations de séjours à prévoir !
    Tu m'as trop donné envie.
    Bisouxxx Mona

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fais-le Mag !! Ca ne coûte vraiment pas grand chose !

      Supprimer
  7. À Paris chez "Alma the chimney cake factory" ils font de délicieux kurtoskalacs sucré ou salés !! (Tuerie découverte à Budapest)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. TU DÉCONNES ???!!!!
      Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiii <3 <3

      Supprimer

Facebook

INSTAMONAGRAM


Archive

© Copyright Mona Champaign.

Tous droits réservés.
Tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord.
Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.