7 juil. 2017

J'ai arrêté les mecs

 

Titre accrocheur hein ? En réalité c'était pour le référencement, car de base je voulais appeler cet article "comment j'ai arrêté de me préoccuper des mecs" mais ça faisait moins vendre.

Non vous ne rêvez pas, je viens en exclu de vous annoncer que j'ai lâché l'affaire avec les hommes mais sorry, je ne suis pas passée du côté féminin de la force pour autant.

Je ne pourrais pas vous expliquer comment c'est arrivé, avec le temps va tout s'en va comme dirait l'autre, piano piano comme on dit chez moi.
Un jour je discutais avec ma copine Matka (va lire son blog stp) et plus on parlait des hommes - pour changer - plus je me suis rendue compte que ça m'étais passée.
Les hommes, les mecs, les gros bâtards, je ne pense plus à vous. Mon hobby a disparu.

On pourrait dire que c'est venu comme une envie de pisser alors que si l'on devait être très franchement francs, en remontant les mois, les années, on peut aisément dire que j'en ai chié et pourtant ... je ne suis absolument pas désillusionnée pour autant. Pas du tout.
J'ai juste arrêté de me focaliser sur les hommes pour me concentrer sur des choses plus importantes.
En gros j'ai simplement arrêter de penser à vous les gars, et de m'attarder sur vos cas.

Non mais seriously, le temps et l'énergie perdus à cause de vous, sans déconner.
J'en conçois que ça occupe, les hommes PASSION NUMERO UNO dans ma life m'ont pris tellement de temps, de larmes, de rage, d'amour, de textos envoyés et regrettés, de checkup avec mes copines, de selfies au réveil et j'en passe.
Un moment ça m'a lassé. Et méga blasée.

Pour être honnête, depuis plusieurs mois j'ai des préoccupations bien plus importantes que de penser aux mecs, et pour cause, je m'occupe à temps complet de : moi.
Comment être heureuse / Comment prendre soin de moi / De mon corps / De mon esprit (rayez la mention inutile) tout ça me prends pas mal de temps.
SANS BLAAAAAAAAGUE.

Du coup, le temps gagné à ne plus me prendre la tête pour vous est utilisé pour moi et moi-seule.
Et ça va beaucoup mieux curieusement.
Je ne suis plus énervée contre le mec qui m'a ghosté, celui à qui je demande s'il va bien et croit que je suis amoureuse à attendre des bébés de ses couilles inexistantes alors que NON MEC, je te demande juste comment tu vas parce que je suis au chômage et que je me fais chier.
Celui qui se marie avec la première bitch venue, celui qui se marie avec la première pintade venue, celui qui se marie avec n'importe qui mais pas moi.
Je ne suis plus stressée de ne pas être au top si je rencontre un mec en soirée puisque je ne sors plus donc l'histoire est réglée.
Et comme je ne sors plus je ne bois plus comme ça l'histoire est aussi réglée.
Et puis j'ai arrêté de fumer et je bois des smoothies de fruits frais.
Et ... BOOOOORING !

Bah ouais mon gars ma vie est vachement moins excitante mais tellement plus sereine, si tu savais.

Je fais une pause les gars, un break, un focus on myself vous m'avez tous saoulé.

Bref. J'ai arrêté de penser aux mecs car pour l'instant je ne pense qu'à moi.
Et puis quand tout ira mieux dans ma tête, mon corps et mon coeur, je serais archi prête pour le grand amour.
Nan déconne. Mais j'ai grave envie de CENSURED quand même.

Mona loves Mona.

16 commentaires:

  1. "a attendre des bebes de ses couilles inexistantes" haha j'ai ri. Sage decision en tout cas ma jolie ��.

    RépondreSupprimer
  2. T'as raison, prends soin de toi ! La personne a qui tu dois plaire et dont tu dois t’inquiéter en priorité c'est toi ! (c'est un peu comme le masque à oxygène dans les avions, tu mets d'abord le tien pour être d'attaque et prendre soin des autres) Je suis sure que le reste viendra tout seul, justement quand tu n'y pensera plus, parce que tu aura acquis une bonne énergie qui aura attiré la bonne personne !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu as tout compris et bien dit !
      (je valide la métaphore de l'avion ;)

      Supprimer
  3. Déjà, pluie de cœurs d'amour sur toi <3

    Se recentrer sur soi-même, c'est Hyper important. Faire une pause mecs, c'est aussi nécessaire parfois. On fait le point, on médite un peu... Oklm. Une fois l'esprit tranquille on est reboosté et blindée pour la suite.

    Et puis ça fait du bien. Comme tu le dis si bien, tant de temps et d'énergie perdus... Maintenant tout ça c'est pour toi.

    Enjoy la life meuf, toujours rester positive dans n'importe quelle situation <3

    RépondreSupprimer
  4. La seule fois où j'ai fait une pause mecs dans ma vie, j'ai rencontré Musclor.
    #ChercheLerreur

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. que ma future histoire soit similaire.....

      Supprimer
  5. L'important c'est de se sentir en mouvementout, en progression. Peu importe sur quel axe d'ailleurs .Il n'y a rien de pire que l'impression de faire du surplace, de patiner, de s'encrouter ,de se fossiliser. Voire de régresser.
    En avançant on abandonne sa posture de looseuse ou de victime autodesignee et on génère le desir de l'autre, que ce soit sur le champs pro, social ou amoureux.
    Bref tu as tout bon.
    Just call me Carl Jung

    RépondreSupprimer
  6. Alors merci à toi pour cet article. J'en suis arrivée à la même conclusion avec les mecs, et lire que quelqu'un a décidé de faire un break aussi ça fait du bien et ça donne du courage !
    C'est vrai quoi, marre de se prendre la tête pour eux, c'est ultra fatigant et une pause ne fera pas de mal.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais oui !! Tout à fait d'accord avec toi !!
      GLOIRE A NOUS

      Supprimer
  7. Ce mec... Une bonne paire de gifles voilà ce qu'il mérite.
    Très difficile de nos jours de tomber sur des gars sains et honnêtes. Putain c'est demander la lune merde...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Des baffes dans leurs mères ... (TMTC quand on est vénère le côté 78 RPZ)

      Supprimer
  8. Bon. J'espère que ça va pas trop durer quand même.
    (dernière phrase = tu m'ETONNES)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. BREAKING NEW : ça n'a pas duré (trop) longtemps ;)

      Supprimer

© Copyright Mona Champaign.

Tous droits réservés.
Tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord.
Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Archive