16 oct. 2017

La folle histoire de ma rencontre avec B2O le psycho



Certains lecteurs assidus connaissent cette histoire car je l'avais publié il y a quatre ans.
Finalement j'avais supprimé le post mais suite à mon dernier article et les souvenirs émanant de mon être avec nostalgie, j'ai décidé de remettre à jour la folle histoire de ma rencontre avec B2O le psycho.

Je place le cadre : je viens de quitter mon fiancé suite à 5 ans de relation booooring et après avoir laissé son coeur et ses larmes sur le parvis de la gare Montparnasse, je m'en suis allée vivre ma nouvelle vie de célibataire.
Nous sommes le 1er août 2011, je vends des paninis et en plein été,le soleil n'a jamais autant brillé dans le ciel et dans mes yeux.

Fraîchement célibataire, franchement fraîche et attirant toutes les convoitises tant je respirais la joie de vivre partout où j'allais, j'étais censée faire une "petite soirée" avec mon collègue qui vendait les jean's d'à côté mais ladite soirée s'est transformée en "j'ai des potes qui m'ont proposé d'aller boire un verre on y va ?" et forcément, dans "potes" il y avait B2O le psycho.

Le temps d'appeler une copine pour ne pas y aller seule, nous nous sommes tous retrouvés dans un bar à ... Versailles - of course !
Quand il est arrivé je ne savais pas si je devais appeler la police ou le supplier de me laisser en vie.
Vous voyez Booba ? (le rappeur, pas l'ourson ndrl) le même option garde du corps - armoire à glace -  mec de sécu - Mike Tyson mais en moins tatoué de la face.
Il m'a dit bonjour, j'ai pleuré.

Salut.
 


Je n'ai pas trop discuté avec lui dans la mesure où je préférais son frère, mais ça c'était avant qu'il me parle de sa femme donc j'ai vite chercher un plan B.
Le plan B2O le psycho.

De fil en aiguilles, nous avons poursuivi la soirée chez lui malgré que ma copine soit un tantinet apeurée. Elle avait quand même accepté de m'accompagner dans ce plan foireux parce qu'elle est super.
Et parce que mourir seule c'est triste. Mourir à deux c'est moins triste.

Arrivés chez lui, à peine nous avions franchi le seuil de sa porte qu'il s'est empressé de cacher des photos, sans doute trop compromettantes.
Normal, aucune envie de voir la photo du premier mec qu'il a tué à mains nues quand il avait sept ans.
Il a mis de la musique, il a sorti une bouteille d'Oasis et s'est roulé un joint. Énorme ambiance. 

Après avoir entamé la discussion sur la vie et ses secrets (la drogue et les voitures), il nous a montré le plus normalement du monde son ... flingue.
En toute décontraction la plus totale.

+ 12 minutes à rassurer ma copine qui s'était enfermée dans les toilettes où devaient traîner des grenades et oreilles humaines, nous avons poursuivi notre soirée mi-apeurées mi-curieuses, mais surtout les yeux rivés sur la porte au cas où un guet-apens surgirait de nul part, mais surtout des yeux de B2O.

Puis sans pression, il a lâché un :

- quand j'étais en prison ...


+ 24 minutes après avoir tiré ma copine cloîtrée sous le lit, j'osais poser la question à trois mille :

- pourquoi t'es parti en prison ? 


*Boom boom mon coeur*

- pour séquestration.
- ah d'accord. 



Affolement de ma copine qui a tenté de sortir par ... le mur.

*Boum boum boum bouuuum mon coeur*
*Boum boum boum la tête de ma copine sur le mur*


- mais ... pourquoi en fait ?
- j'ai braqué un magasin et enfermé le personnel dans la chambre froide.



Là vous vous demandez certainement pourquoi nous ne sommes pas parties en courant ?
Si j'étais partie sans me retourner et sans établir une relation des plus instables avec B2O le psycho vous n'auriez jamais lu cet article. Et cela aurait été fort dommage non ? 

Je me donne à fond pour mon public.

Nous avons ensuite terminé la soirée chez moi avec B2O et notre ami commun, mais sans ma copine qui avait trop mal à la tête et qu'on avait gentiment déposé chez elle, avant qu'elle ne s'enfuit en courant sans se retourner, elle.
Avec le recul j'aurais sans doute dû faire pareil.


Notre ami commun n'avait pas bu une seule goutte d'Oasis car il était plutôt adepte du Jack D donc à peine arrivés chez moi qu'il s'effondrait sur MON lit et ronflait comme un gros porc.
Du coup, sans lit, totalement sobre et curieusement très intriguée par B2O. le psycho et son profil de tueur sexy musclé, nous avons continué de faire connaissance dans la chambre de ma soeur.
Meghann, pardonne-moi.

B2O me parlait mariage et enfants et moi je ne pensais qu'à mon corps qui a connu le même homme boooooring pendant cinq longues années.
Autant vous dire que dès le départ nous n'avions pas vraiment les mêmes perspectives d'avenir.

La nuit s'est passée tranquillement, très chastement merci beaucoup - et le lendemain, à en conclure par ses baisers langoureux et sa main dans la mienne, visiblement je commençais ma nouvelle vie avec B2O le psycho comme boyfriend.

[ATTENTION ! HISTOIRE DE OUF A SUIVRE]

Pour la petite histoire totalement DINGUE et OMFG, le lendemain, alors que nous nous dirigions vers la voiture de B2O, tout à coup, sur le chemin il s'est passé un vrai délire truc de ouf.

Nous marchions tranquillement, moi et mon nouveau mec, lorsque notre ami qui avait décuvé de la vieille s'est mis à nous fixer soudainement les yeux hagards.
Il s'est ensuite immobilisé pour finalement tomber aussi droit qu'un couteau sur le sol, le crâne crâne to bitume sur le trottoir sous un énorme CRAC, avant de déverser trois litres de sang sous des convulsions intenses pour finalement se figer telle la momie, les yeux révulsés, sans bouger, immobile, le sang couleur magenta coulant toujours sur le parvis.

HELLLOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOOO !!!

(je vous laisse quelques instants pour relire la scène et vous en remettre. Personnellement, six ans plus tard je ne m'en suis toujours pas remise).




La scène d'horreur à 9h00 du matin, le sang coulant du crâne, le mec qui ne bougeait plus, B2O qui hurlait sur le corps inerte de son ami et moi qui avais 3% de batterie.
Énorme ambiance.

J'ai appelé les pompiers priant pour que mon Iphone 3Gs ne s'éteigne pas, notre ami a finalement repris connaissance et voulait rentrer chez lui en toute décontraction avant de se faire finalement emmener par les pompiers sous la menace de B2O.

Nous avons suivi le camion en voiture pendant que je tentais de remontrer le moral à mon nouveau mec que je connaissais depuis environ douze heures.
Arrivés à l'hôpital, quand mon mec a voulu se garer il s'est fait hurler dessus par le gardien qui lui a dit qu'il était interdit de stationner ici.
Et là ... les vrais bails ont commencé.

B2O est sorti de sa voiture, je n'ai pas bougé. Même quand le gardien n'avait plus que la moitié de ses dents et plus que la motricité de sa jambe droite.
Laissant le mec par terre, totalement en PLS, B2O est ensuite revenu dans la voiture dans le plus grand des calmes, s'est essuyé les mains sur son jean et m'a fait un bisou avant qu'on rejoigne l'entrée des urgences.
Si B2O a roulé sur le mec en se garant ? Absolument.
Si j'ai dit quoi que ce soit du genre "MAIS WHAAAAT ????!!" Absolument pas.

Finalement, nous avons appris par les médecins que notre ami était épileptique et avait juste oublié de nous le préciser.
Il n'avait pas mangé de la veille et les uniques aliments présents dans son corps étaient du whisky et du THC. Tout cela combiné avait eu un léger impact sur sa maladie, d'où la scène dingue à la American History X.

Passé cet épisode traumatisant, mon histoire avec B2O le psycho a commencé.

Se balader avec un garde du corps H24 a ses avantages je vous l'avoue. 
Personne ne vient te faire chier et tu sens la puissance monter dans ton être. Limite t'as envie de choper un mec et lui dire "ta mère elle suce des bites" juste comme ça, parce que tu sais qu'il n'osera jamais rien te dire sous peine de se retrouver le bras dans le dos et le pied sur le front par mon mec qui pesait trop.

Sauf que forcément, tout s'est mis à partir en couilles.
Petit à petit B20. le psycho est devenu (encore plus) chelou, du genre à me demander de me tailler les veines devant lui pour lui prouver mon amour, qu'il aimerait voir ma souffrance et mon corps succomber aux coups de son Gillette Mac III power. 
Puis il est devenu légèrement jaloux, un peu trop même,

- je sais que tu m'a trompé !
oui mais non !

- mais dis-le !

oui je t'ai trompé parce que t'es un taré et que je sais que tu vois toujours ton ex  non c'est faux !!

- combien, avoue !
quatre zéro
- t'es vraiment qu'une p*te !! Menteuse ! Dis la vérité, avoue tout !!
- mais jamais je te mentirais !

Quoi qu'il en soit, après plusieurs semaines d'ambiance mortelle, un jour seule chez lui j'ai fait ce que toute femme ferait, c'est à dire fouiller.
Et je suis évidemment tombée sur les fameuses photos qu'il avait caché le soir de notre rencontre aux airs de film dramatique : des photos de lui et son ex.

Son ex ? Shrek mais en fille, du même gabarit que lui et sans le sourire.
Son ex ? Une psychopathe qui me déroule en 2/2 tellement rapidement que je ne pourrais même pas l'avoir à la ruse.
Son ex ? La fille avec qui j'étais au lycée et qui me hait de tout son être.
Son ex ? Ma pire ennemie et qui rêve de me tuer depuis 10 ans.

 Dring ! a fait mon Iphone 3Gs
- Allo ? a fait Mona.
- Faut que j'te parle, a dit B2O.
- Pourquoi ? ai-je demandé la photo dans les mains et l'urine coulant sur son tapis Ikea
- Mon ex, tu la connais ?
- Oui.
- Ok, elle te cherche partout avec mon flingue.

(...)




Et ceci était la joyeuse histoire de B2O. le psycho !








→ Pan !

9 commentaires:

  1. BOUAhahahahaha! T'en rigoles maintenant? J'aimerais tellement voir les photos!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Eux dans la piscine en Tunisie pris par un photographe du Club Med.
      Eux dans le transat.
      Eux enlacés devant la fontaine ...

      BOOOOOOOOOOOOOORING

      Supprimer
  2. La suite, la suite ! 😦😄😅

    RépondreSupprimer
  3. Dans tous les cas, elle ne t'a pas zigouiller !😅

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Non, mais il y a eu bcp de rebondissements !
      Malheureusement je ne peux pas les raconter sur le blog parce qu'elle lit le blog je pense ... et qu'elle ignore pas mal de choses mdrrrr
      Je te fais un debrief en MP si tu veux vraiment tout savoir !

      Supprimer
  4. LOOOOOOOOOOL!

    Je vois le genre ! 😅😂😉

    Claro que si... I wait you ! 😌😃

    RépondreSupprimer
  5. Donc ta pire ennemie lit ton blog. Ambiance.

    RépondreSupprimer

Facebook

INSTAMONAGRAM


Archive

© Copyright Mona Champaign.

Tous droits réservés.
Tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord.
Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.