Mona Champaign

Blog retracant les histoires de la célèbre blogueuse - mannequin Mona Champaign.

La fête des Loges OU la grosse arnaque du siècle

by - 14:13


Je rêve d'y aller depuis que je suis gamine.
Gagner un poisson rouge que j'appellerais Geoffrey (comme mon amoureux de CE2) à la pêche aux canards, manger une barbapapa  énorme et rose puis faire du manège tout l'après-midi.

Ado j'ai rêvé d'y gagner un 3310 au tir à la carabine, que mon mec me gagne une énorme peluche avec écrit I LOVE YOU et de monter dans le grand splash.

Puis adulte j'ai rêvé d'y manger une pomme d'amour avec mon mec qui me gagnera aussi une peluche énorme avec écrit I FUCK LOVE YOU. 
Il est inutile de parler des manèges à sensation, ai-je réellement une tronche à monter dans un manège à 2000 mètres du sol, la tête en bas (et donc la jupe aussi), de me péter les cordes vocales de hurlements, de vomir sur mon mec et donc - sur ma peluche gagnée par amour - et de crever telle la morte pathétique d'une crise cardiaque, le tout filmé et vendu pour 20 € le DVD ?
Je ne pense pas.

Bref, quand ma soeur m'a laissé mon neveu pour deux jours de vacances avec tata; c'est-à-dire manger des pâtes matin, midi et soir parce que mOsieur n'aime pas le quinoa et les steaks de soja, elle m'avait suggéré l'idée de l'emmener à la Fête des Loges.
Je voulais garder la surprise jusqu'au dernier moment et dire "OH BAH DIS DONC ! C'EST QUOI LES MANÈGES LA-BAS ?" mais c'était sans compter sur la finesse de mon mec qui est arrivé en disant "bah alors ? on va pas à la Fête des Loges nous ?" niquant ainsi ma surprise et mon titre de personne préférée au monde pour mon neveu.
Ah pardon, certains d'entre vous ignoraient peut-être mon nouveau statut de meuf en couple et je n'ai pas pour habitude de me la raconter mais J'AI UN MEC je vous raconterai cette histoire dans un autre article car J'AI UN MEC ce n'est pas le sujet ici et maintenant même si J'AI UN MEC ce n'est pas le sujet du siècle (sans blague, J'AI UN MEC PUTAIN !).

Nous avons donc pris place dans la Clio de Mister Champ' et il est inutile de parler des embouteillages en plein cagnard ni de ma capacité à ne pas savoir lire un GPS.
Avec un léger et court détour de 32 minutes, nous arrivons enfin à la Fête des Loges, l'enfant est heureux, moi aussi et j'en oublie même mon mec et son "y'a que des cassos là-bas".
Le rabat-joie... j'ai pensé lorsque nous avons croisé un mec dont la bouche avait été faite par Picasso, le fute par Gilbert Montagné et la coupe de cheveux par un pittbull enragé.
Le gars a le plus naturellement du monde craché trois fois de suite avant de jeter (du premier coup) sa canette dans la poubelle et hurlé à son pote au faciès similaire "ouè bah jva tondre lô !".
Il faut de tout pour faire un monde, je rappelle que mes sandales portées ce jour-là viennent de chez NOZ et m'ont coûté 2€99 alors que je raconte à tout le monde que c'est des MAJE.

Première attraction, celle avec des toboggans qui tournent, des tunnels colorés, des trucs en mousse, des escaliers et ai-je réellement le time de m'accroupir dans cette attraction sil vous plait ?
Je ne pense pas.
Je prends un ticket pour l'enfant, le mec me dit ni bonjour, ni 5€ s'il vous plait ou même j'adore tes sandales Maje meuf ! Que dalle.
Je me retourne vers l'homme de ma vie (nan j'déconne. pas) et propose qu'ils y aillent tous les deux. Je regarde donc le mec qui ne me parle toujours pas pour demander "UN AUTRE TICKET Je VOUS PRIE" oui j'ai la voix qui porte, les vrais savent.
Je rejoins l'enfant pour le préparer psychologiquement (c'est-à-dire lui enlever ses Nike) range ses shoes dans un casier et m'expose tranquillou bilou au soleil pour parfaire mon bronzage.
Vous savez pourquoi ? Meuf bronzée au max = meuf bronzée au max qu'on remarque par son teint hâlé et non son cul capitonné.

Et là, alors que le soleil tapait gracieusement sur ma peau graisseuse j'entends le muet (paradoxe) qui balance au micro (au mic pour les bilingues) "tout seul le petit, pas grand, lui sortir".
Je me retourne vers le gars, lui dit "scuse me ?" (excuse-moi pour les bilingues) et vais le voir pour lui niquer sa race, juste avant de me souvenir de l'expression "patate de forain".
Apparemment l'attraction est uniquement pour les enfants, mon mec est arrivé en mode "WTF" et j'allais lui répondre "ouais défonce-le" juste avant de me souvenir à nouveau de l'expression "patate de forain".
Sur le ticket du manège je lis "NON REMBOURSABLE" alors j'insulte le Dieu des forains et demande pourquoi le mec a t-il attendu que l'enfant et l'adulte sans chaussures soient dans l'attraction au lieu du moment où j'avais dit "heyyyy mais allez-y tous les deux les gars ! JE VAIS PRENDRE UN AUTRE TICKET STP FRÈRE". Comme si l'attraction était tellement AWSOME qu'elle méritait de prendre deux tickets à 5€ chacun. Bref, l'enfant est sorti 3 min 02 plus tard, même pas le temps de rouler une pelle ou de me gratter le pif.
Par chance destin voulu du forain fdp, le ticket NON REMBOURSABLE était aussi valable pour son autre attraction : les mini chaises volantes, que l'enfant avait autant envie de faire que moi la sienne.
J'ai suggéré de la faire au retour et là a débuté la longue traversée de "OH TATA ON PEUT FAIRE ÇA ?".

Au début tu t'arrêtes, tu regardes le stand du forain qui fait la gueule, c'est écrit 5€ la bille sur le stand de tir donc tu dis non à l'enfant qui fera aussi la gueule.
Tu vas au stand de pêche à la ligne et tu as la possibilité de repartir avec un poisson rouge à voyage unique : de la fête jusqu'à chez toi NON REMBOURSABLE, donc tu dis non et tu cherches parmi les autres forains qui font la gueule une attraction sympa.
Tu arrives devant les trampolines et pour 5€ - again - l'enfant profite pendant 2 min 04 de rebondir, tandis que le forain lui tire les pattes pour le faire aller encore plus haut et l'enfant se prend les pieds dans les fils en acier et hurle "ouille j'ai mal aux couilles" pendant que je crie "attention ! attention ! il va se cogner là !!"
SU-PER MON FRÈRE.

J'ai rapidement dû retirer de l'argent car avec deux granitas et trois attractions nous avons vite été à sec. Surtout que mon mec a bu une gorgée de son granitas citron et qu'il m'a dit "j'aime pas" j'ai failli le quitter sur place puis je me suis souvenue que je l'aimais c'est lui qui conduisait.
Arrivés au milieu de la fête, le stand du tirage de ficelles pour gagner une peluche PAS DE PERDANT nous faisait de l'œil. On s'est approchés, j'ai vu 5€ la ficelle ou 10€ les trois ficelles et à peine j'ai eu le temps de regarder les lots à gagner PAS DE PERDANT qu'une dame hyper souriante (je déconne) m'a dit "alors trois ficelles ? allez c'est parti !" heu meuf à quel moment je t'ai filé 10€ en fait ? Elle m'a saoulée, j'suis une gamine donc j'ai emmené mes hommes un peu plus loin : devant la chenille.

- Nerio tu préfères faire la chenille avec tata ou...
- non avec lui !
[...]

Me voilà en train de filmer telle la mère de famille que je ne suis pas mes deux mecs dans la chenille.
Elle a fait trois tours puis s'est immobilisée emportant avec elle mes 12€ et le sourire de mon neveu qui de toute façon était davantage attirée par la maison hantée et Jack l'éventreur qui lui faisait signe.
Je précise à l'Assemblée que le mec à la caisse n'a même pas levé la tête sur moi/ de sa tablette lorsque j'ai acheté les tickets. Ils sont tous chelous c'est abusé.
Pourtant je me considère comme une personne assez joviale, je dis toujours bonjour, je souris aux gens, je chante la vie, je danse la vie et ... ils s'en battent les couilles. Soit.

Un peu plus loin j'ai aperçu un autre stand de tirage de ficelle avec OH MY GOD la peluche emblème de mon couple dont je vous épargnerais le nom pour vous éviter une méga canardise supplémentaire. On dira donc que c'était un canard. Là ce n'était plus l'enfant mais moi qui était saucée au max et qui voulait gagner la peluche canard.

Ai-je réellement oublié mes rêves d'ado énamourée et la peluche gagnée par mon vaillant mec ? Je ne pense pas.

Le but était simple et nous a été expliqué par le gentil (lol) Monsieur après 5 minutes d'attente esseulés devant son stand, me laissant ainsi tout le loisir de contempler mon futur canard en peluche.
J'imaginais déjà mon mec me le dédicacer et la photo instagram au hashtag niais qui s'ensuivrait.
C'était 5€ la ficelle pour une peluche assurée OU 10€ les trois ficelles et donc trois peluches.
- Oui mais pour gagner le canard on fait comment ? C'est quelles ficelles ?
- Pour les grosses peluches c'est échangeable contre trois petites, on peut pas les tirer.
- J'ai pas compris.

Le mec me ré-explique le plus calmement du monde que soit nous gagnons trois petites peluches (assurées) soit nous les échangeons contre une grosse.
- Ok mais c'est quoi les petites peluches, je les vois pas ? 
Bah ouais mon gars, on voyait que les grosses, elles étaient où les petites ? Que je sache où iront mes 10 balles.
Et là, dans la détente la plus totale le mec ouvre un tiroir caché et me sort deux petites peluches miskine genre un émoji caca et un bébé serpent (j'ai hurlé, j'ai peur des serpents, qu'ils soient en photos, en dessin ou en peluche).
Seriously ? J'hésitais entre EXPLOSER de rire et lui dire qu'il se foutait tellement de ma gueule, de celles des autres clients qu'il méritait la mort là tout de suite mais vous connaissez la suite, patate de forain tout ça tout ça.
Est-il utile de préciser que les petites peluches ne sont évidemment et totalement pas visibles sur le stand ?
J'en ai chialé mon canard en peluche que je n'aurais jamais puis j'ai emmené mes hommes plus loin, dépités et frustrés. Ou plutôt dépitée et frustrée.

Nous avons entamé la traversée des restaurants et autres grillades dont les porcinets grillaient ensanglantées dans la rue. Le truc cool c'est qu'un des restos diffusait de l'eau, genre petite douchette diffuseuse d'eau fraiche et ça faisait du bien par cette chaleur. Mon neveu a TROP kiffé, jusqu'à ce qu'il sente ses mains et qu'elles sentaient les égouts. Sans commentaire de ma personne j'avais déjà démissionné de l'endroit quand j'ai vu une femme porter des tatanes à poils roses et son mari la queue de rat fétiche dans la nuque.
Leur gamin faisait 508 kg environ. Du coup son père était aussi son oncle ou pas ? (blague gratos).

Les gars, sachez que mon but dans la vie de cette fête, c'était en réalité de faire une attraction d'eau genre la barque qui monte puis descend à fond nous éclaboussant tous et gros lol sur la terre.
Arrivés enfin devant, j'étais jouasse et j'emmenais donc toute ma petite famille dans la barque.
- heu pour mon sac ça va aller ? Je peux le garder ? ai-je demandé à l'Iphone 10 de la caisse car le gars n'a pas levé les yeux sur la personne fabuleuse que je suis.
- oui Madame. Putain on ma parlé !
J'avais à ce moment précis de l'histoire mon tote bag contenant ma vie, celle de mon mec mais surtout nos portables. Ok pas d'gal, l'homme est monté devant, l'enfant au milieu et moi derrière.
Ok la barque était trempée, même aux yeps, RIP les shoes de mon neuveu. Heureusement que je n'avais pas mes Gucci. 
Heureusement que je n'ai pas de Gucci.

La balade était super sympa, surtout la partie où nous sommes passés sous un tunnel et qu'on s'est fait asperger de part et d'autres par des jets d'eau et autres tuyaux d'arrosage = trempés nous étions.
MON SAC PUTAIN !!! C'était rigolo mais MON SAC PUTAIN !!! 
Heureusement que je n'avais pas mon sac Dior.
Heureusement que je n'ai pas de sac Dior.

Puis, le drame est arrivé, on a commencé à monter lennnntement une méga côte et nous savions pertinemment que la descente allait être hardcore. L'enfant a commencé à gémir de peur et je tentais de le rassurer :
- mais non ! mais non ça fait pas peur !
- alors pourquoi tu pleures ?
- mais je pleure pas (sanglots)
Mon mec : mais non ça ne fait pas peur, ne t'inquiète pas ça ne fait pas peur du t... OH PUTAIN LA DESCENTE DE BÂTARDS !!

AAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah.
Plouf.

On a bien ri. Mon neveu a dit qu'il avait serré Mister Champaign trop fort donc il avait mal aux couilles (encore) et moi j'ai pleuré en voyant le cliché pris par l'appareil en bas de la descente car mon mec riait de ma face et j'étais obèse dessus (ou dans la réalité, mais là n'est pas le sujet).
Trempés mais rafraichis, nous avons continué notre périple jusqu'à ce que Jack l'éventreur ou je ne sais quel con dans son costume fasse tellement flipper mon neveu avec ses crochets devant la maison hantée qu'il a pleuré de tout son être. 
Je consolais donc l'enfant tandis que mon mec était MDR donc je l'ai re-quitté puis je me suis souvenue que je l'aimais toujours c'était toujours lui qui conduisait.
On a terminé notre sortie par les chaises volantes du début, ça a duré 4 minutes, l'enfant était blasé et moi encore plus. Je les ai donc dirigés vers la sortie où j'attendais IMPATIEMMENT ma glace vanille-fraise car ok les gars on était là tranquille mais à quel moment j'avais mangé ma glace svp ?

- Une simple vanille-fraise svp !
- On en a plus.
[...]

- Bon ba une schtroumpf-malabar svp.

L'enfant : ouiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii !
Mona : j'ai plus d'argent.
La dame : tenez.
Moi : Seriously ?
La glace "simple" c'était en fait une glace tellement petite que même mon neveu l'a gobé en 2/2.
Tu vois une boule (de glace), une seule ? Bah voilà.

Allez salut ! J'ai claqué 55€ pour trois manèges et trois granitas et en plus, j'ai eu ni peluche canard ni glace vanille-fraise. Autant vous dire que la prochaine fois j'irais au parc en face de chez moi et achèterais un sundae caramel au domac.


Bilan : heureusement que je n'ai pas de Gucci.
Bilan 2 : oui la population de la fête des Loges n'est pas celle du Ritz
Bilan 3 : les gens prennent-ils sincèrement des crédits à la conso pour emmener leurs enfants à la fête des Loges ?
Bilan 4 : oui promis mon prochain article parlera de ma rencontre avec Mister Champaign, sauf s'il me quitte sur le chemin du retour à cause du GPS.
Bilan 5 : mais on voit mal sur GoogleMap putain !

Tu aimeras aussi

3 commentaires

  1. Quel témoignage, on ne s'y attend pas...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui...
      La petite fille que j'étais qui rêvait de la fête foraine a été trop déçue.

      Supprimer
  2. Waze Mona, Waze. ( si tu veux garder ton mec bien sur )

    RépondreSupprimer