Végémoyenne


Végémoyenne ? What is that ?
Végémoyenne c'est quand t'es végétarienne mais pas tout le temps.

Au risque d'heurter certains j'ai décidé de parler franchement et honnêtement (c'est pareil) d'un sujet qui me tient à coeur, c'est-à-dire le végémoyennisme.
C'est un des tournants que j'avais annoncés pour le blog, cet article est donc mon premier où je m'exprime sur ce type de sujet.

Tout d'abord, je précise que je ne juge pas les végétariens ni les mangeurs de viande, cet espace est le mien et j'ai envie d'y partager mon point de vue, au delà des vôtres.
Respect et courtoisie merci bisous.

Je n'ai jamais vraiment mangé de viande chez moi. Mise-à-part le poulet du dimanche, ma mère n'a jamais mijoté des viandes en sauce type blanquette ou rôti de veau.
Chez nous c'était plutôt lasagnes et poulet pommes de terre. Du coup j'ai toujours mangé "autre chose" que de la viande.
Pour le poisson pareil. Même si j'aime en manger au restaurant on a jamais cuisiné la dorade chez nous.
Un peu avant l'adolescence j'ai arrêté complètement de manger de la viande de porc.
Je me souviens que ma mère avait dû me faire un mot pour le collège car personne ne comprenait qu'étant ni juive ni musulmane je n'en mangeais pas.
C'était hyper chiant à expliquer, du coup des fois je me suis inventé des vies (déjà l'art du mytho) pour qu'on me laisse tranquille.

Un peu comme quand j'explique en soirée que je ne bois pas d'alcool. Les gens comprennent jamais pourquoi et faut sans cesse se justifier.
Je me suis mise à boire de l'alcool tard, j'ai pris des cuites et des photos compromettantes, j'ai fait un coma et maintenant ça m'est passé, je préfère être au soft en soirée, that's life.
Ok j'ai perdu 50 % de mon public.

Rassurez-vous, s'il y a un happy hour sur les mojitos, je twerke sur le bar direct, mais boire de l'alcool en mangeant n'a jamais été mon truc. BWEF.
C'est chiant d'avoir à se justifier sans arrêt sur sa façon de s'alimenter - ou pas.

J'ai toujours mangé peu de viande (de boeuf et de poulet uniquement, donc) et j'ai eu des périodes où je n'en mangeais pas du tout et ça, je ne l'explique pas.
Ce n'était pas par conviction ou militantisme animalier, c'était comme ça, je ne mangeais pas de viande, point.

J'ai toujours préféré "les autres" plats que ceux avec de la viande. 

Avec le temps, j'ai réalisé certaines choses et discuté avec plusieurs personnes végétariennes.
La cause animale a commencé à m'importer de plus en plus, l'environnement aussi.
Que ce commerce rapporte aux industries mais nous dessert sur tous les points. 
La "bonne" viande est chère, tout le monde ne peut pas se permettre d'acheter sa viande en boucherie, du coup on achète du premier prix et on bouffe des os de dinde en guise de blanc de poulet. 
La plupart du temps ces viandes ont été nourries aux hormones ou aux antibios et à plein de trucs dégueulasses, tandis que nous, on se fait des sandwichs avec.

De plus, la souffrance animale et les reportages qui malheureusement fleurissent de plus en plus démontrent à quel point les conditions en abattoir sont monstrueuses et ne respectent aucune dignité ni éthique animale.
Et pendant ce temps, on mange de la merde, tuée comme de la merde et laisser crever comme une merde.
Ça fait donc beaucoup de merde à ingurgiter.

Je suis végémoyenne car je ne mange pas de viande, mais cela m'arrive de temps-en-temps.
Je n'en achète pas, je n'en consomme pas chez moi mais ça m'arrive d'en manger à l'extérieur, quand je suis invitée chez ma grand-mère par exemple, et qu'elle a préparé une raclette, trop contente de son idée. J'ose pas m'exprimer devant toute la famille un peu fermée sur ces sujets et fais le choix de manger de la viande. Cela me regarde, je ne rends de compte à personne et si vraiment je n'en avais pas envie, je n'en aurais pas mangé. Cela m'est déjà arrivé de dire clairement "déso je mange pas de viande", quand je ne voulais pas. La dernière fois, j'ai fait une exception.
Après je culpabilise mais je ne me flagelle pas. D'ailleurs la plupart du temps je suis malade après, mon corps n'étant pas habitué à ce type d'aliment, il ne supporte plus la viande et je suis malade comme un tofu (c'est comme un chien mais en végé).

Je me suis donc auto-proclamée végémoyenne. Beaucoup de mes amis le sont aussi et c'est bien pratique quand on s'invite mutuellement à manger.
Je pense que de plus en plus de personnes se rendent compte à quel point la consommation de viande peut être néfaste pour la santé, pour la planète et surtout pour les animaux eux-mêmes.

Ne mangeant pas de viande je consomme beaucoup de légumes et de crudités, je cuisine beaucoup et essaye de pallier ce "manque" nutritionnel avec les pois-chiches (hoummous  ), les lentilles et surtout, je prends de la vitamine B12 afin de ne pas être (trop) carencée.
En réalité je ne suis pas très steaks de soja, je préfère les quiches, les tartes, les roulés aux légumes etc.

Oui à l'époque de CroMagnon il fallait bien manger de la viande, sauf qu'ils n'avaient pas les steaks de tofu ni les Nuggets de blés pour les remplacer. Et surtout pas de poêle.

Oui pendant la guerre ils n'étaient pas végétariens, mais ils n'avaient pas Tinder non plus.
Non je ne mange pas que de l'herbe. 
Oui la viande est utile pour la santé. 
Non ce n'est pas une obligation d'en manger tous les jours.

Les choses évoluent avec le monde, les mentalités aussi et en 2019 tu peux très bien manger sans consommer de viande.

Ci-dessous, quelques photos de mes plats "types", pour que vous vous rendiez compte que je me régale même sans pavé de boeuf.

★ Repas de Noël 

✴ Salade de choux (kale, romanesco, chinois), carottes rouges, grenade, poireaux, aneth et sauce citron

✴ Citrouille rôtie au miel, capres, olives, pommes grenailles et sauge, crevettes sautées au persil

  

★ Dîners "type" 

✴ Salade de concombre sauce vegan et ciboulette / Céréales kamut
/ Patates douces assaisonnée à l'ail des ours.

 

✴ Poellée de courgettes champignons et châtaignes / Couscous méditerranéenne à la tomate


✴ Tomates buffala / Tomates séchées /Croutons tomate ail
/ Graines de lin / Huile de sésame



✴ Épinards / Feuilleté ricotta épinard / Purée de truffes noires

 


Alors ? Elle est bonne mon herbe ? 
_____


Un jour j'ai dit à BFF que je m'en voulais dès que je craquais sur un burger.

Elle m'a répondu que si tout le monde mangeait aussi peu de viande que moi, le monde irait beaucoup mieux.

Alors je clôture cet article sur cette phrase savante et sage.


Hey ! je m'appelle Mona. Depuis 1988 je suis l'actrice oscarisée de ma propre vie. Depuis 2012, blogueuse à succès.

13 commentaires:

  1. ♥ Moi je suis végane mais je me prends pas le choux. Quand je suis invitée je mange en fonction de ce que les gens ont fait. Quand ils ont cuisiné un truc en pensant à toi et qu'ils ont tout faux je n'ai pas envie d'être chiante je suis surtout la pour passer un bon moment. Et puis si de très rare fois j'ai vraiment envie de viande ou autre je le fait. On est des être humains on est pas "parfait" en tout temps ça serait chiant.
    En fait si les gens arrêtais de se prendre la tête le monde serait beaucoup plus facile, et on aurait pas à devoir se justifier au moindre truc.

    Hier mon homme à manger une pizza fromage et jambon de dinde j'en ai eu envie = j'en ai mangé et je ne m'en veux pas. Et j'estime que ça ne change pas mes conviction, je suis juste humaine en fait.

    Des bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup pour ton commentaire honnête ! C'est exactement ça, nous sommes humains avant tout, cela ne veut pas dire que nous n'avons pas de valeurs.
      Mon mec est 100% végétarien, ma belle soeur végane, quand elle vient je fais gaffe, mais je mange du fromage avec elle quand même et personne ne se traite de relou !!

      Des bisous !

      Supprimer
  2. Il y a déjà un mot qui existe pour ceux qui mangent peu de viande comme toi c'est flexitarien :)
    Moi je suis 100% végétarienne et je suis d'accord avec ton amie. Je conseille d'ailleurs aux gens qui ne se sentent pas d'arrêter complètement la viande, de se contenter d'en manger par exemple une fois par semaine mais de la "bonne viande". Mais en manger moins c'est déjà bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ma belle soeur m'a dit que c'était flexitarien quand tu mangeais quand même du poisson ! Végémoyenne m'a plu :)

      Merci pour ton commentaire Clarisse !

      Supprimer
  3. J aime bcp ton article je suis comme cela depuis un an a peu près, je n achetais plus de viande mais du poisson oui et je mangeais des deux a l extérieur (a la cantine du boulot surtout). J ai arrêté la viande a noël et le poisson a la nouvelle année (bonne année jahaha) on verra combien de temps ça dure, pour l instant ça ne me manque pas du tout p ar contre c est une nouvelle façon de faire les courses, et l occasion de tester de nouvelles choses :) (par exemple j ose plus acheter du hummus, des crèmes de llégume etc...un peu chères comme mon budget viande et poisson est a 0€) Je trouve ça super cool de consommer moins de substances animales sans pour autant se mettre des étiquettes, en douceur! (Et qui sait un jour je serai peut-être vegan lol,) la bise Mona!!

    RépondreSupprimer
  4. Ah et sinon je me suis découvert une nouvelle passion: les vidéos de recettes gourmandes végétarienne et vegan sur youtube XD

    RépondreSupprimer
  5. Lucile in the city18 janvier, 2019

    Yesss �� J'ai commencé avec le flexitarisme y'a six ans, puis enchainé avec le pesco-vege un an plus tard, et depuis un an je suis vegetarienne très stricte (meme pas de Haribo ou de sauce nuoc mam par ex). Et aucun produit laitier et oeufs à la maison mais eventuellement au resto.

    Franchement ne te prends pas la tête et vas-y à ton rythme.

    Comme dit ta pote si tout le monde mangeait "autant" de viande que toi la planète se porterait tellement mieux!

    J'ai arreté la viande du jour au lendemain après avoir regardé Forks Over Knives (vrainent très bien et pas hardcore) donc aucune tentation car je ne vois pas un bon steak mais un animal mort you see? Le poisson et les oeufs etaient le plus dur à arreter.

    Niveau suppléments, je sais que ce à quoi je fais vraiment attention pour le coup c'est le fer car c'est vraiment facile d'en manquer, et ce même en mangeant de la viande pourtant. Du coup par precaution j'ai acheté des supplèments de fer et j'en prends un quand j'y pense.
    Mais depuis que je suis vegetarienne stricte/vegan à 90% dans ma santé de tous les jours je vois des differences genre moins de boutons et ragnagna TELLEMENT moins douloureuses!!ref je pourrais en discuter des heures - plus je "m'enfonce" dans le vegeta*isme plus ça me passionne! Je suis même en train de passer des diplomes (ok des certificats trouvès en ligne à 12€ mais bon faut bien commencer qqpart!).

    Bref je vais arreter mon roman ici mais c'est trop niiiiice de te savoir vegemoyenne!!!





    RépondreSupprimer
  6. Je me retrouve beaucoup dans ce que tu écris. Je ne viens pas d'une famille de gros cuisiniers-viandards et aujourd'hui j'en mange assez peu. Je ne me vois pas devenir végétarienne mais il m'arrive de cumuler plusieurs repas sans viande, je ne m'en rends pas spécialement compte et ça ne me manque pas du tout. Il y a des animaux que je ne mange pas du tout (le lapin par exemple) et j'ai décidé d'arrêter d'ingérer des bébés animaux (le veau ne me pose pas de souci, mais j'avoue adorer l'agneau, pourtant je n'en mange plus). La semaine dernière j'ai mangé un gros morceau de boeuf au restaurant et je ne me suis pas sentie bien après (physiquement j'entends), il faut dire que chez moi je mange surtout du poulet, très peu de viande rouge. Va savoir, peut-être qu'un jour je deviendrai finalement végétarienne, je suis aussi sensible aux questions environnementales. En tout cas ça progresse. Végémoyenne, j'aime le terme !

    RépondreSupprimer
  7. Avant la viande était un met de luxe et cela coutais cher. Maintenant c'est moins cher mais la qualité n'est plus là, avec cette surconsommation, il y a un gros impact environnemental...

    J'aimerai vraiment devenir végétarienne car j'ai du mal avec le gout de la viande. Mais je me suis dit que d'abord vider ce qu'il y a dans mon congélateur était un pas, puisque j'ai horreur de jeter de la bouffe. Et j'ai un problème parce que j'adore le fromage (malgré mon intolérante au lactose) et j'adore le saucisson aux noix.

    Mais je me rend compte que je mange de moins en moins de viandes et il parait que déjà se passer de viande un jour dans la semaine est une bonne chose. On nous pâte les couilles sur le "trop gras-trop sucré-trop salé" qui est certes mauvais pour l'organisme mais on oublié aussi que bouffer un steack de 1500 gr c'est useless... parce qu'on a pas besoin d'autant de protéines par jour.

    Je reste une grosse bouffeuse de crudité et si je manque de fer, je vais le chercher dans le pinard, après tout c'est à base de fruit, non?

    Sinon quand tu mange presque végé, je crois que ça s'appelle flexitarien. Sinon être végé, c'est comme âtre féministe: quand tu l'assume tu te chope tout un tas de gens avec des idées de merde.

    Et puis l'autre problème, c'est que même avec le bio, on te fait bouffer de la merde et que, je rappelle que celui qui est au sommet de la chaine alimentaire c'est ce con d'homme qui scie la branche sur laquelle il est assis, et qu'on s'étonne de l'explosion de cancers et autres joyeusetés: à force de pourrir les océans, les fruits et légumes et de faire bouffer n'imp aux animaux... je pense qu'on est en train de se prendre le retour de manivelle dans les dents!

    Sinon j'adore cette nouvelle direction de blog et j'adhère. Désolée pour la tartine décousue aussi!

    RépondreSupprimer
  8. Mais sur plein de points c'est tellement moi! J'aurais jamais trouvé "végémoyenne", mais c'est ça! Pour plein de raisons éthiques (j'aime les animaux et depuis que je suis toute petite j'ai beaucoup de scrupules à les bouffer - les cochons sont tellement mignons!), écologiques, et pis morales aussi, j'ai quasi arrêté de consommer de la viande et du poisson. Ta phrase "pendant ce temps, on mange de la merde, tuée comme de la merde laissée crever comme une merde, et ça fait beaucoup de merde à ingurgiter" mais c'est tellement ce que je ressens! Même quand t'achètes des oeufs bio ça te garantit pas que les poussins mâles seront pas broyés à la naissance et les poules abattues au bout de dix huit mois parce qu'elles produisent moins! Et plus ça va, plus je me dis que des poussins morts comme ça c'est trop cher payé pour mon omelette donc je m'en passe.
    Evidemment de temps à autre je craque, je sais pas si ça fait la même chose chez d'autres, mais moi je viens d'une famille de viandard, et mon éducation elle s'est faite entre "la viande c'est la force", "la viande au moins ça ne fait pas grossir" (hahahaha au passage), "les végétariens sont des gens super chiants qui mangent du jambon en cachette" donc je me retrouve à aller quotidiennement contre des réflexes que j'ai eu pendant des années. Pour moi, le plus simple dans l'organisation des repas, c'était d'acheter de la viande et je construisais mes menus autour de ça. Et là je remercie Dieu d'avoir inventé Instagram et le hashtag veganrecipes, parce que c'est une mine d'inspiration (sauf quand je le consulte avant d'aller me coucher en mode "ça va me donner des idées" et qu'en fait ça me refile tellement la dalle que je me relève pour m'envoyer des cookies.)
    Tout ce blabla pour dire que comme beaucoup, j'y vais à mon rythme en réduisant ma consommation de viande, oeufs, fromage, poisson au maximum. Et je suis contente de pas être toute seule à être dans ce cas.

    RépondreSupprimer
  9. C'est marrant, j'aurais pu écrire cet article mot pour mot ( y compris le passage sur la viande de porc à l'adolescence ).
    En gros je mange parfois du jambon dégueu de supermarché, un peu de viande de boeuf, et du poulet, mais sinon NADA et je n'en achète pas. Et ça ne me manque pas DU TOUT. Je préfère les légumes, les oeufs, les poissons et les fruits de mer.

    RépondreSupprimer
  10. "Végémoyenne", je trouve ça génial comme étiquette. Du coup, je suis ravie de t'annoncer que je suis Végémoyenne aussi :D

    RépondreSupprimer