1 an de permis baby : la réalité derrière mon permis de conduire & anecdotes hilarantes

1 an de permis, ça y'est. 

J'ai galéré à trouver quelle date correspondait à cet anniversaire. Dans les faits je l'ai passé le 27 septembre 2019, j'ai eu la réponse le 2 octobre et la date inscrite sur mon permis est le 6 octobre.

J'ai donc décidé que ce serait le 27 septembre.

OMG les gars si vous saviez... mais si VOUS SAVIEZ ! Mais non, vous ne savez pas du coup je vais vous faire une petite rétrospective en détente de ces OMFG années d'essais pour décrocher ce permis de conduire. 
Parce qu'évidemment que non, je ne me suis pas présentée en détente le 27 septembre et décroché mon permis direct.
Be ready dans va être funny.

Il aura fallu 7 ans pour en arriver là.


Le code de la route : mon fils, ma bataille

Avril 2012.

Nerio n'est même pas né, c'est dire. Je rencontre un mec de qui je tomberai très amoureuse et avec qui je vivrais une jolie histoire de deux ans. Juste avant de m'enfuir en pleine drama night avec mon lisseur et une culotte dans la poche, mais là n'est pas le sujet.
Je quittais mon boulot après un CDD de six mois dans une bijouterie qui faisait du rachat d'âme d'or et j'avais rendez-vous le lendemain à la banque, pour demander un crédit permis à 1€ par jour. 
J'ai donc volontairement omis le détail de "j'ai plus de travail depuis hier" lorsque j'ai demandé le crédit Ah ah ah qui of course, a été validé.

Le plan était simple : je partais à Tours en Province chez une amie pour passer le permis en accéléré et revenais au bout de trois semaines avec le papier rose et un accomplissement de vie.

LOL

La réalité : j'ai raté mon code une première fois et je suis rentrée chez moi. J'ai attendu le délai légal de deux semaines pour le repasser (coucou la province au lieu des six mois à Paris) et je suis retournée à Tours pour le repasser : 2ème échec.
J'ai re-attendu deux semaines puis suis repartie : 3ème échec.

La vie a continué, Nerio est né et j'ai laissé tomber. Puis deux ans après, je me suis inscrite à l'auto-école près de mon boulot et j'ai repassé le code. Quatrième échec. Ensuite, l'auto-école était sans cesse fermée quand je voulais y aller le samedi donc j'ai de nouveau lâché l'affaire mais pas mes 300€. #loldemort

FUN FACT : un jour j'ai reçu une lettre d'huissier pour aller récupérer un courrier. J'ai flippé comme jamais et en fait c'était pour me dire que l'auto-école avait fermé.
SU-PER. Ça se trouve j'aurai pu demander des indemnités et mon argent. Si quelqu'un a des infos sur ce sujet please let me know.
Puis, la Poste a ouvert son service pour passer le code à 30€ TTC. J'avais fait un article là-dessus et je l'ai passé une cinquième fois : FAIL. 
Des années sont passées et un jour, motivée par mon ex j'ai décidé de reprendre le code, mais sérieusement cette fois. J'ai donc buché pendant des semaines, des mois et j'ai repassé le code une sixième fois : FAIL - à une faute près - donc j'y suis retournée le lendemain : GOT IT ! 

Il m'aura donc fallu 7 ans et 7 tentatives pour avoir le code de la route. 
Je sens une vive émotion en vous et vous aurez raison. En mars 2019 j'avais enfin le code de la route, j'ai pleuré et appelé toute ma famille.


Le permis de conduire : projet et unique objectif de vie du printemps/ été 2019

J'ai rapidement été m'inscrire à l'auto-école qui se trouve dans ma rue et qui s'est avérée être la meilleure de toute.
Le gérant et les moniteurs ont été adorables, bienveillants, pédagogues et m'ont toujours encouragée malgré ma, comment dire ? anxiété et dévalorisation chroniques.

Nous sommes le 7 mai 2019, ma soeur fête ses 27 ans (tiens, comme la date d'obtention de mon permis c'est ouf j'avais jamais capté) et je m'inscrivais ENFIN à la conduite.
J'étais free-lance et mon emploi du temps me permettait d'aller à l'auto-école quand je voulais, j'ai donc profité de ce moment et surtout ma sur-motivation pour passer le permis. J'avais une volonté de fer et mon permis était mon unique projet. Je me concentrais uniquement sur lui, rien d'autre n'a compté durant tout ce temps.

Au bout de quelques mois on m'a proposé une date : le 27 août 2019.

J'ai raté l'examen qui s'était plutôt bien passé à cause d'une priorité à droite #classique et j'ai eu une nouvelle date 3 semaines après. Je partais en vacances en Grèce donc la date était calée pour mon retour.

QUI SE SOUVIENT DE CE QU'IL S'EST PASSÉ QUAND JE SUIS RENTREE DE SANTORIN ? 

(les autres soufflez pas)

Je pensais naïvement que cet examen, j'allais le décrocher et que ce serait la première étape de ma nouvelle life, le point de départ d'un "mieux" et que grâce à cette victoire, tout irait bien maintenant.
Ah ah ah. N'est-elle pas adorable ? 

Le rendez-vous était à 7h00 (oui, du matin), il faisait encore nuit et je n'avais pas encore réellement assimilé que je n'étais plus en Grèce. Flemme de m'habiller car je ne suis pas du matin, j'ai enfilé une robe et des Stan et j'ai rejoint l'auto-école à moitié endormie mais avec de l'espoir.
Je n'ai capté mon erreur que lorsqu'une fille m'a dit "mais tu ne vas pas avoir froid là ?". 
Heu ?

Je vous fais un très bref état de moi-même à cet instant : j'avais tellement cuit et bronzé à Santorin que j'avais la peau très sèche, mais vraiment très sèche J'ai même cru que j'avais une mycose des pieds et quand j'ai été à la pharmacie pour montrer les dégâts, la pharmacienne m'a toisé du regard et jugé fort en me disant de son air de Marie-Chantal : "non, vous avez juste les pieds secs". 
Je suis ressortie avec une crème pour les pieds et plus de dignité pédestre.

Ce jour saint, donc, ma bouche était pleine de crevasses tant elle était gercée c'était un vrai supplice, je passais mon temps à me mettre de l'homéoplasmine partout. Mais surtout, SURTOUT j'avais mes règles et c'était l'hémorragie dans ma culotte H&M : bonheur.

Tout ceci dans le même corps, le mien, ce fameux jour où je repassais mon examen de conduite et qu'il faisait 7 degrés. Précisons à l'assemblée que nous étions 4 à passer le permis ce jour-là et qu'en plus, nous devions attendre sur le parking.


J'étais en robe, en sécheresse, en froid et en hémorragie avec un cœur brisé : pensais-je réellement que tous ces éléments me permettraient de décrocher mon permis de conduire ?


J'ai conduit à peine 5 minutes que déjà, elle touchait aux commandes parce que CA Y'EST on peut plus foncer dans un mur. 
Deuxième échec : c'était écrit.


FUN FACT : j'ai eu envie de faire pipi après 2 heures sur le parking en attendant mon tour.

Qui a déjà fait pipi dans un champ derrière un parking, avec une serviette hygiénique encore plus grosse qu'une bouée licorne ? Indice : cette personne n'avait en plus, pas de mouchoir.

Je suis rentrée chez moi dépitée, toujours sèche, ensanglantée et brisée du cœur et des espoirs. #dramaqueen.
Mais c'était sans compter mes moniteurs qui eux, ont continué de croire en moi et de me soutenir quoi qu'il arrive. La nouvelle date a été posée : le 27 septembre 2019, un mois jour pour jour après mon premier essai.

La suite vous la connaissez... 


Bon, alors là j'ai le permis, la Gavito (la voiture de Papé ♥️) et je suis autonome sur la route. Je décide donc après deux semaines de permis d'aller à Paris. Parce qu'il faut bien se lancer un jour donc un soir,  je vais dîner chez une copine et j'embarque mes lunettes spéciales nuit et mon chargeur d'Iphone USB dans la Gavito. 
C'était à peine 35 minutes de voiture, easy baby... J'étais une pure reine, une Queen de la route, indépendante et libre j'allais à Paris seule avec ma voiture telle une antilope dans la savane : sure d'elle et gracieuse.

Ma bite.


Conduire à Paris quand on est jeune conducteur

Pourquoi les gens me klaxonnent si je ne démarre pas comme dans Fast & Furious au feu vert ?  Pourquoi on me klaxonne quand je suis à 110km/ h sur une route à 110 km/h ? Comment font les gens pour regarder ET la route, ET waze ?
J'ai loupé la sortie là ? Ah ok non. J'suis sur la bonne voie là ? Pourquoi tu me colles toi ? Vazi fais-moi des appels de phare connard, ah pardon j'ai oublié de mettre mes feux.
Comment on reprogramme son GPS sans lâcher son attention et le volant ? PUTAIN IL EST TOMBÉ ! JE VAIS OÙ JE VAIS OÙ ? Lyon c'est loin ? 
Putain j'ai pas retiré l'option péage il va me faire prendre le tunnel à 12€ le batard.
Je vais fumer une clope pour me détendre. Comment on allume une clope en tenant son volant droit et en vérifiant ses angles morts ? Je la mets où la clope après ? Je l'éteins comment ?
C'est quoi cette merde ? Mais nannnnnnn j'ai raté la sortie.

Le rond-point de l'Etoile

Ok on y est ma fille. Il y a un moment dans la vie où faut se lancer.
Ok donc quatrième sortie, ça roule ma poule et OUAIS CA VA C'EST ROUGE PUTAIN ! donc on s'insère, en gros y'a pas de code de la route faut juste que je fasse ma vie sans mourir ou tuer quelqu'un, ok good ça devrait aller je vais MAIS TA GUEULE C'EST UN STOP PUTAIN !! Bah voilà j'ai calé sale connard va, hein ? bah connasse alors !
Ok c'est parti mon kikiiiiiiiiii, je suis dedans ! je suis dedans ! je suis dedans ! hé mais ça va en fait et AAAAAAAAAAAH MAIS DEGAGE TOI, oh putain oh putain, première, seconde, freine, embraye HÉ MAIS TU VEUX QUOI LE VÉLO EN FAIT ? Cassez-vous les touristes c'est pas le moment !!
Trottinette ta raaaaaaaaaaaaaaaaaaace. Bon là ça va, salut salut, oh putain. deuxième, première, je repars. J'ai pas encore calé. Je gère trop en fait !
Ta gueuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuuule !!! Je passe, ok je passe, JE PASSE LÀ ! Mais toi va te faire foutre ! Ah pardon c'est les keufs.
Je sors, je sors, je sors mais T'ES SÉRIEUX TOI ? T'es en Audi tu veux vraiment qu'on joue à ça ? C'est çaaaaaaa, voilà allez casse toi OH BAH JE T'AI FAIT UN DOIGT !  hé le 22 là ! tu peux bouger ta caisse stp ? oh merde c'est un Corse en fait, désoooo.
Je sors, je sors, putain je suis sortie ! Je l'ai fait ! bon, alors le GPS il dit quoi ? hein ? comment ça avenue Foch ? je devrais pas être avenue des Etats Généraux ? Sa mèèèèèèèèèèèèèère.




Oh Pariiis

Ok donc arrivée dans 4 minutes, je dois tourner à droite maintenant. Genre là ? Elle est chelou la rue non ? Bn bah ok. Cligno, droit, rétro, tourner, ok.
Pourquoi ils me font tous des grands signes les mecs-là ? Merde c'est une rue à sens unique et j'ai pris le sens interdit ! C'est 4 points ça non ? Je vais faire demi-tour y'a personne, oula c'est serré et le trottoir est hyper haut mais je vais essayer de ...et  meeeeeeeeeeeeeeeeeerde.
Je suis montée sur le trottoir qui en fait était la dune du Pyla - mais sans sable - Les mecs sont posés devant un kebab et moi j'ai le pare-brise dans la cuisine. J'ai sans doute niqué mon parechoc mais je fais comme si tout allait bien et que non, ma Fiat n'était pas assise sur leur tabouret.

Un des mecs arrive :

- ça va ?
- super !
- t'as besoin d'aide ?
- noooooon t'inquiètes merci !

+ 7 calages plus tard :

- excuse-moi ? tu peux remettre ma voiture dans le bon sens stp ?

Le mec est en détente monté dans ma caisse dans laquelle se trouvait,
- mon sac à main
- mon téléphone
- mes clés sur le contact et a pris ma caisse pour la mettre dans le bon sens.

La vérité ? J'ai même pas réfléchi au fait qu'il pouvait partir avec ma vie.
La vraie vérité ? Le mec portait une kippa ça m'a rassuré.

- t'as eu ton permis dans un Kinder ? m'a dit son pote insolent.
- ah ah ah. Connard.

J'ai attendu 10-15 min avec eux le temps de me remettre de mes émotions et je suis repartie en détente chez ma pote, le 06 du kippa boy en prime.
L'ai-je réellement appelé ? Absolument pas.

Se garer à Paris

Ma réponse sera unique et la suivante : LOL.


Les mois ont passé, et j'étais de plus en plus à l'aise. Assez pour ne (presque) plus caler aux démarrages en côte et klaxonner quotidiennement les personnes me grillant la priorité sur le rond-point.
Et puis, forcément il m'est arrivé fuuuuuuuull d'anecdotes plus ou moins drôles. 


💛 ANECDOTES TIME 💛


Le jour où après trois jours de permis j'ai défoncé mon aile avant droite dans le parking de Carrefour.

Je n'avais pas vu la barre en métal.

Le jour où je suis rentrée dans le mur du parking de la salle de sport parce qu'il est trop étroit ce fdp

Signe divin qui voulait dire : pourquoi faire de l'élliptique alors qu'une séance de sexe est aussi bénéfique en termes de cardio ?
Réponse de l'auteur : parce que t'avais pas de mec cousine, donc rame bien.


Le jour où je suis rentrée violemment dans un arbre en tentant de faire un créneau en bas de chez ma mère

La voiture n'a miraculeusement rien eu, mais depuis je me gare ailleurs.



Le jour où je n'ai jamais réussi à sortir du parking et que je calais sans cesse, créant un énorme embouteillage et que je suis devenue hystérique quand on m'a klaxonné alors que j'étais toujours au téléphone avec ma copine Ségo qui a entendu toute la scène

Spoil : j'ai demandé à une fille de sortir ma voiture. Sororité les gars.


Le soir où je suis rentrée dans la voiture d'un mec parce que je nettoyais mon pare-brise de l'intérieur et j'appuyais sur l'accélérateur en même temps

Dois-je réellement argumenter ? Je n'ai même pas compris que c'était moi qui avançais et le gars est sorti de sa voiture direct.
Je me suis mise au point mort comme si "non non, c'est pas moi j'étais au point mort !" allait réellement fonctionner.
Il m'a dit "y'a un enfant dans le siège bébé ?" et quand j'ai répondu "non c'est mon chien", il m'a jugé fort et est parti.
Je me suis pissée dessus, Lady aussi.


Le jour où j'ai klaxonné fort un mec en lui faisant un doigt parce qu'il m'avait grillé la priorité alors qu'en fait, il avait la priorité.

Sans commentaire.

Le jour où j'ai croisé mon ex en voiture alors que lui était à pied et que j'allais rejoindre mon mec


Le jour où j'ai pris une nationale en sens inverse ET en plein virage

Là par contre j'ai pas vraiment ri.
Le GPS me disait de tourner à gauche et je ne comprenais pas bien les marquages au sol ni OÙ je pouvais tourner. J'étais sur une nationale, je ne voyais rien car les marquages étaient effacés et j'ai pas capté le sens interdit.
J'ai pris à gauche et j'ai compris DIRECT que j'étais en sens inverse, sauf que comme j'étais dans un virage et que la nationale est à 70 km/h, il fallait réagir vite car CQFD dans un virage : on a aucune visibilité.
Je me suis mise à klaxonner fort pour montrer ma présence, une femme est arrivée à fond et Dieu merci, la route était large et permettait que deux voitures passent. Un autre mec est arrivé j'ai continué de klaxonner et j'ai pu me déporter sur la droite, en dehors de la route près de la barrière.
Je tremblais comme une feuille qui tremble.
J'ai attendu avant de repartir - dans le bon sens - car j'avais peur qu'une voiture arrive à fond derrière mois pendant que je serais en phase de démarrage, c'est à dire à 10 km/h.
Je me suis lancée comme jamais, avec une accélération en mode Turbo dimanche matin sur M6. Mes pneus se sont défoncés sur le gravier et je suis repartie dans le bon sens, toujours tremblante.
J'ai fait ce que toute personne qui a ma vie ferait : appeler sa mère (en haut-parleur)(pas de téléphone au volant ici).
Sans surprise j'ai pleuré comme un bébé, mais vraiment. J'avais la voix et l'intonation d'une enfant et j'ai chouiné en disant "ça va mieux, ça va mieux, je vais raccrocher".
Moralité : j'ai toujours peur lorsque je passe sur cette route - que je prends désormais dans le bon sens - car elle me rappelle ce jour où j'ai failli rentrer de plein fouet dans un autre véhicule.
Dieu bénisse mon esprit vif et le klaxon.

Le jour où j'ai évité un énorme carambolage

Pas très drôle non plus mais c'est important de parler de COMMENT j'ai réagi, en tant que jeune conductrice.
Il était 19h00, nous étions en plein été et j'avais très exactement 12 minutes de voiture pour rentrer chez moi. Il faisait super beau, super chaud et j'avais passé l'après-midi dans la piscine de ma copine Chacha.
500 mètres avant de prendre la sortie de chez moi, j'ai vu qu'une voiture devant faisait littéralement du slalom entre les deux voies. Comme une bille de flipper.
Nous étions (normalement) à 110 km/h et tout à coup, arriva ce qui arriva, la voiture a tamponné une autre voiture : celle qui était devant la mienne.
L'accident s'est produit sur la voiture qui était devant ma propre voiture.
Réflexe de jeune conductrice mais très, très important, j'ai pris l'habitude dès que j'ai un souci (si je cale, qu'une voiture est arrêtée sur le bord de la route, un ralentissement, les gendarmes, arbre sur la route etc) de mettre mes feux de détresse.
J'ai donc allumé direct mes warnings quand la voiture a freiné sec.
Je me suis vu arriver sur elle, en freinant de toute ma sandale et finalement, car je respectais les distances de sécurité, je ne l'ai pas touché.
Comme j'avais mis mes feux de détresse, la voiture derrière moi a pu anticiper son freinage et m'a évité aussi. Je la voyais arriver elle aussi dans mon rétroviseur et je me suis dit "ça y'est, elle va me tamponner".
Mais non, elle m'a évité aussi, par contre elle n'a pas évité toutes celles derrière elle...

Il s'est passé quelques minutes de latence puis le trafic a repris devant moi. Où étaient les voitures accidentées ? La voiture qui avait perdu le contrôle avait-elle pris la fuite ? NO IDEA.
Tout ce que je sais c'est que la circulation a repris, et donc j'ai pu repartir.
Première, deuxième, troisième ... mes jambes ne voulaient plus s'arrêter de trembler. Elles me faisaient mal à force d'embrayer tellement je tremblais.
4 minutes plus tard j'étais garée en bas de chez moi, un peu sous le choc.
J'avais même oublié que Lady était avec moi dans la voiture, grâce à Dieu je l'attache TOUJOURS, chose que je ne faisais pas avant. Imaginez ce qu'il se serait passé si elle n'avait pas été attachée ?
Mes réflexes de "sortie d'école/ jeune conductrice" m'ont permis de bien réagir et me prouvent encore chaque jour que je suis réactive au volant.

Les réflexes & les PUTAIN SALE FDP

J'ai de bons réflexes au volant. Je suis vigilante, j'anticipe et je passe ma vie à klaxonner ceux qui se mettent en travers de mon chemin, c'est-à-dire tous les jours. Les queues de poisson, les grillages de priorité ou encore le "POURQUOI IL ME COLLE LUI" sont quotidiens mais je reste vigilante.
Il s'agit de ma vie quand même, et aussi celle des autres. Et la vie est précieuse.

Le jour où j'ai été en week-end chez Papé toute seule

Fierté, émotion, joie, bonheur et putain de tracteurs de merde sur des routes étroites.

Le jour où j'ai été en week-end en Normandie

Fierté, stress, envie de faire pipi et d'acheter un sandwich triangle à 7€ et de prendre le péage comme une grande.
Mais on ne les a jamais vu je ne comprends pas pourquoi ...
Ah si, j'avais désactivé l'option péage sur Waze. 

Le jour où j'ai fêté mes 1 an de permis avec cet article.

Coeur sur vous tous et mes 8* points (normalement).


* ah non je me suis fait flashée pendant le confinement
* ah non je me suis fait flashée en allant chez ma soeur
* j'ai demandé un point à mamie elle m'a dit fuck
* j'ai demandé un point à papy il m'a dit LOL
* j'ai demandé un point à ma mère et j'attends que mon dossier soit traité.




Article dédicacé à Waze sans qui je ne suis rien. Et à Papé, grâce à qui je suis tout.


0 Comments