23 août 2017

J'ai tindé un breton


Oui la meuf n'a pas le time. 
A la base je voulais - et c'est ce que j'avais indiqué sur mon profil - juste me faire des amis pour aller à la plage car rappelons-le, je bronze seule ce qui est cool mais qui est également comme son nom l'indique source de solitude.
J'espérais donc me trouver des mecs de plage avec qui passer mes après-midi et OF COURSE, j'ai cherché tout ça sur tinder.
J'ai matché rapidement avec quelques bretons dont un qui après de brefs échanges proposa qu'on aille prendre un verre le surlendemain.
J'ai dit oui like la fille cool tout en sachant que je trouverais une excuse pour ne pas y aller like a boloss.

Le mec m'a envoyé un message le samedi soir vers 20h00 or je pensais qu'on se verrait dans l'aprem et le wifi et la 4G étant inexistants dans ce bled, j'ai eu son message seulement vers 21h00 donc je n'ai tout bonnement pas répondu.

Le mec m'a relancé deux jours après.
Je me suis dit qu'il était sympa et surtout soyons clairs, j'aime qu'on me relance car je me sens Reine du monde.
Le gars proposait qu'on aille se baigner ou qu'on aille prendre un verre. Moi je rentrais de la plage, il était 18h30 et Papy n'allait pas tarder à se mettre à table car oui, je suis en vacances en tête-à-tête avec mon grand-père donc je dîne tôt !
J'ai donc proposé au breton qu'on se voit après et il a dit ok. Papy était mort de rire quand je lui ai raconté que j'avais rencard avec un local et a suggéré que je me coiffe car il ne connaît rien au wavy bitchy hair.
On a mangé des langoustines ce soir-là, ce qui est très important pour la suite de l'histoire.

Inutile de vous dire que j'ai expédié le dîner like a bitch et que moins d'une heure après j'étais en mini-short et rouge-à-lèvres en direction du lieu de rendez-vous.
Bon en réalité j'étais juste dehors car je ne savais pas où nous avions rendez-vous car le breton ne répondait pas à mes messages.
Ambiance ...

Quand enfin il daigna me donner signe de vie pour m'indiquer un endroit que je ne connaissais pas parce que HELLOOOOOOOO je ne suis pas du coin, le mec a encore mis trois plombes à me répondre lorsque je lui demandais de quelle fucking sandwicherie il parlait.
Histoire de passer le temps, mon seum et mon envie de chier (cf. les langoustines) je me suis connectée sur tinder pour (re)voir ses photos et ainsi me (re)familiariser avec sa face de breton et ainsi ne pas le confondre avec le premier brun musclé que je croiserai.
Le fait est que lorsque je me suis connectée sur sa fiche le mec apparaissait à 23 kilomètres or j'étais à 200 mètres de sa putain de sandwicherie.
Moment de panique et là ... la parano zone fut franchie.

Le  mec se foutait de ma gueule en fait, il était tranquillement chez lui et avait envoyé ses potes se foutrent de la gueule de la parisienne mi-brune mi-blonde qui cherchait la sandwicherie de la plage comme une idiote.
Hyper drôle enfoiré, j'étais trop vénère. Mais qui fait ça en 2017 s'il vous plaît ?
Inutile de vous dire que le stress engendré par ma parano zone me fit entrer dans la "je vais me iech dessus" zone.
J'ai appelé Natacha - la base - et lui ai demandé si vraiment des mecs pouvaient faire ça en de nos jours ou si j'avais trop regardé les films qui se passent dans les lycées américains où l'équipe de pompomgirls se foutent de la gueule de l'intello du bahut en lui faisant croire que Jake, le capitaine de l'équipe de football veut sortir avec elle alors qu'en réalité elles se cacheront dans un buisson pour se moquer d'elle et publieront les photos de la pauvre meuf qui attend Jake au Dinner du coin, dans le journal du lycée.
Parano zone en soi.

Elle m'a répondu que non, mais que le mec pouvait quand même répondre étant donné que HELLOOOOO je le répète ne suis pas du coin bordel !
Je n'en pouvais plus, je suis rentrée chez moi énervée tout en serrant les fesses, papy m'a dit "déjà?" et j'ai répondu "envie urgente" en direction des chiottes.

Dégoûtée, déçue et pensant que même les bretons me prenaient pour une dinde, je suis ressortie plus légère mais toujours vénère et j'avais décidé d'aller méditer sur le sens de ma vie face à la mer.
En sortant j'ai reçu un message du breton qui disait "j'arrive vers chez toi :)" alors que j'allais lui envoyer "va bien te faire enculer toi et toute ta famille de bouffeurs de merlu", d'où le fait de vraiment suivre les conseils de mes amis qui me suggèrent de compter jusqu'à dix avant de parler quand je suis énervée.

On s'est donc bien retrouvés, il était pas mal bien qu'il ait - comme par hasard - oublié de publier les photos de ses cheveux grisonnants sur son profil mais ça lui donnait un charme.
On s'est posés sur la plage, il était méga timide et ne me regardait pas quand il me parlait, ni quand je lui parlais d'ailleurs.
Ambiance de mort.

Finalement il a proposé qu'on aille marcher et m'a fait une visite guidée et commentée de la ville, ce qui était assez sympa.
Devinez son métier ? Je vous le donne en mille : le gars est pêcheur.
Choc des cultures de la citadine et du marin, c'était assez intéressant, voire un tantinet excitant.
Les deux heures de marche passées à crapahuter, j'avais envie de le défoncer mais je me suis retenue quand il a dit "je vais chercher des bières ?".

On a bu notre binouze sur la plage tout en regardant les étoiles et écoutant le bruit des vagues.
Ça aurait pu être romantique si le mec m'attirait ne serait-ce qu'un peu mais non, le mec avait beau être beau et sexy pêcheur, il ne me faisait ni chaud ni tiède.
Par exemple quand on a parlé de tinder il a dit que c'était clairement sa nouvelle activité favorite quand il faisait caca.
J'avais envie de lui dire que ce qu'il faisait sur le trône ne m’intéressait en rien mais j'ai été polie et j'ai regardé le ciel en me disant "putain le mec vient de dire caca".
Qui parle caca au premier rencard s'il vous plaît ? Est-ce-que j'avais le time de lui parler de mes langoustines ? Je ne crois pas.

Il ne m'a quasiment posé aucune question alors qu'on a passé près de quatre heures ensemble, j'ai moyennement apprécié mais bon, le mec avait l'air dispo et je me suis dit qu'un mec de vacances avec qui aller à la plage ça pouvait faire l’affaire.
Vous savez je suis ce qu'on appelle une meuf entière, pas dans le sens "nan mais moi je dis toujours ce que je pense" qui pour la plupart des meufs qui disent ça, sont des grosses victimes.
Non moi c'est plutôt que je ne sais pas faire semblant ou du moins masquer mes émotions. Je suis plutôt excessive et adepte du "blanc ou noir" mais jamais gris.
Quand je suis contente je le clame haut et fort et le monde entier est au courant car je suis une passionnée. Peu importe mon émotion je l'exprime à fond, avec passion, avec candeur.
Un mec qui me plaît je le sais tout de suite, ça ne vient pas après, peut-être, éventuellement - non = je kiffe ou je ne kiffe pas.
Lui je ne l'ai pas kiffé, mise-à-part le fait d’être asthmatique tous les deux on n'avait pas grand chose en commun et anaywway le mec ne savait quasiment rien sur moi vu qu'il ne m'a posé aucune question.

Mais comme je le dis, pour des vacances et ne plus être seule sur la plage pourquoi pas ?
J'ai dit que le mec était dyslexique ? C'est important car plus tard dans la soirée, alors que je lui demandais (pour faire la meuf genre oui j'ai besoin de ton savoir homme marin) quelle était la lumière verte face à nous, il m'a répondu qu'il ne voyait pas de quoi je parlais donc j'ai répété "la lumière verte, là, en face de nous, le seul truc qu'on voit en fait" et il a confirmé qu'il ne voyait pas de lumière verte.
J'ai failli lui dire "PUTAIN TU VERRAIS PAS UNE BITE DANS UN CHAMP" mais je me suis abstenue et j'ai répété "làààààààààà en face ! en vert !" et le mec m'a répondu qu'il était daltonien.
J'ai répondu qu'étant dyslexique et daltonien il aurait carrément pu faire Secret Story car c'était un bête de secret mais il n'a pas compris la joke.

Bref, il m'a raccompagné, je l'ai remercié et il a émis le fait qu'on se revoit auquel cas j'ai répondu qu'il avait mon numéro.
Pas de message en rentrant qui disait "super soirée épouse-moi beauté divine" mais je m'en battais totalement les boobs.
Le lendemain, seule à la plage, j'ai quand même décidé de lui écrire parce que ... bah j'étais seule.
Je l'invitais donc à me rejoindre sur la plage. Le mec a mis mille ans (1h15) à me répondre ce qui déjà m'avait bien saoulé, sauf qu'en réalité, le fait qu'il ait mis du temps à répondre s'est finalement avéré être le cadet de mes soucis.
A mon message "hello, tu fais quoi ? je suis à la plage :) "
Le mec a répondu "salut, ma fille est malade je m'occupe d'elle, bonne plage".

...

Et là, public, tu te dis quel est le problème ?
Je vais te dire quel est le problème public, le problème c'est que le mec avait omis de me dire qu'il était papa, ce qui, soyons honnêtes, n’est pas un problème pour moi dans la mesure où tu le dis et ne le caches pas et surtout, ne le place pas en soum-soum dans un texto.
Moi par exemple, j'ai placé mon neveu dix fois dans nos discussions, et pourtant ce n'est pas mon fils.
Le mec n'a à AUCUN moment parlé de sa fille alors qu'en plus je lui ai jeté des perches énormes du style "t'as trois chambres ? c'est pour tes enfants ? AH AH AH", le mec n'a pas pipé mot.

Le mec est papa, le mec est busy, le mec a une fille, très bien et mazeltov mon gars.
Mais avec qui je vais aller à la plage maintenant ?

En bonne fille que je suis j'ai répondu "ok, bon courage" mais vous croyez qu'il m'aurait répondu ? 
Ou qu'il m'aurait re-écrit ? 
Seriously ? Et bien putain de non !

Avais-réellement le temps de me faire ghoster par un pêcheur ? La réponse est oui.


Rien af', je suis quand même une sirène.



PS : si t'es dans le Finistère appelle moi, on ira barboter ensemble.

11 commentaires:

  1. Je suis dans le finistère !!!!
    Haha ta story me rappelle la fois ou j'avais bien accroché avec un mec à une soirèe, le lendemain par texto il me disait qu'il etait boucher. Pour le coup c'est moi qui l'avais ghosté. Baci baci !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je suis à Douarnenez !!!
      Nan mais mauvaise viande assurément •LOL•

      Supprimer
  2. Je suis in love avec le Finistère Nord. Pointe Saint Matthieu, porspoder etc...
    Connais pas Douarnenez. J'irai voir la prochaine fois.
    Et ton breton :du pareil au même.
    Ce qui m'étonne c'est que sexy et ayant du vécu, il ait été aussi timide. Ça veut peut être dire que tu lui plaisais vraiment. Il ne t'a pas parlé de sa fille parce que pour lui c'est son espace intime non? Et que tu n'es pas une amie .

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ou peut etre pas interessé.

      Supprimer
    2. @ Reine - Peut-être, on ne le saura jamais !
      @ Maéva - Il avait l'air intéressé parce qu'il avait plein de projets pour nos futurs sorties et des allusions genre "la prochaine fois" etc mais au fond comme je ne l'étais pas vraiment sans rancune !

      Supprimer
  3. non mais au secours le mec !!!!

    RépondreSupprimer
  4. #vraiesvaleurs

    Bordel sans déconner quoi.
    Profite de tes vacances et de ton pépé !!!!!

    RépondreSupprimer
  5. T'aurais du demander à y aller avec sa fille sans lui, j'suis sure elle aurait été plus rapide à répondre.

    Qu'il aille faire caca dans son bateau de pêche en matchant sur Tinder ce naze.

    RépondreSupprimer

© Copyright Mona Champaign.

Tous droits réservés.
Tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord.
Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Archive