Toutes ces résolutions que je (ne) vais (pas) tenir



Faire du sport tous les jours.
Tous les jours je me dis "yoga le matin, sport le soir".
Tous les matins je me dis demain et tous les soirs je me dis dans une demi-heure. La demi-heure suivante je suis en slip devant NRJ12 et après il fait nuit.
J'aime pas courir la nuit.

Prendre le temps de bien me coiffer et me maquiller chaque matin, pour éviter d'arriver au travail et entendre ma collègue me dire "t'as pas dormi chez toi ?" alors que si malheureusement justement.
Me préparer tranquillement chez moi et non pas entre deux stations de métro/ panne du métro/ lumières qui s'éteignent ou accoues du chauffeur qui m’offrent quasi-chaque matin une trace rouge de rouge à lèvres sur la joue droite et/ou sur les chicots de devant.

Arrêter de rappeler N. le psycho quand j'ai besoin qu'on me dise qu'on m'aime lorsque mon égo est en berne.

Arrêter d'appeler n'importe quel mec quand mon égo est en berne

Ne plus tomber amoureuse de tous les mecs qui s’intéressent à moi.
Qui me sourient, me font une blague, m'offrent un verre, ont de belles chaussures, une carte Gold et ressemblent de près ou de loin à Nekfeu.

Ne plus zapper les mecs sous prétexte qu'ils ne sont pas parisiens, qu'ils ont des chaussures de merde, un putain de bouc, un prénom de merde, boivent du whisky et surtout ne sont ni psychopathes ni handicapés des sentiments. Voire même les deux à la fois.

Respecter l'adage qui dit "deux mojitos ça va, trois mojitos ça ira, au-delà bonjour le karma".
Parce que boire un verre ne veut pas dire jusqu'à son découvert.

Arrêter d'être à découvert.
Et de devoir justifier à ma banquière pourquoi mes relevés de compte sont essentiellement composés de noms de bars, de restos et/ou d'enseigne de tabac.
La crise ? La crise de foie oui.

Ne plus faire de fixette sur :
- les cheveux des autres
- les sacs à main des autres
- le poids des autres
- le mecs des autres.

Ni sur le fait que :
- mes cheveux ne sont pas longs comme elle
- ma taille fine comme elle
- mon boulot aussi bien payé qu'elle
- son mec devrait être avec moi.

Ne plus changer de musique dès que "Sultans of swing" passe alors que c'est une de mes chansons préférées sous prétexte que c'était aussi celle de mon ex ce bâtard qui avait des super références musicales parmi ses nombreuses qualités certaines auxquelles je pense à peu près 23h/24 avec plein d'autres trucs super tels que ...

Arrêter de penser à mon ex chaque jour.

Ne plus jurer à tout va et imaginer tuer des gens pour me calmer.
Essayer de gérer mes émotions et continuer mes exercices de respiration dès que possible.
Même dans le métro, même dans la rue, même dans plein d'autres endroits.
Canaliser mon trop-plein de "putain j'peux plus, j'te jure j'ai envie de tous les tuer".

Ne plus accepter de voir des gens sous prétexte que je ne veux pas les vexer.
Pour finalement inventer toujours plus de mensonges pour annuler.

Ne plus m'inventer des conversations imaginaires dans le métro parce que je commence sérieusement à me faire peur.
Et aussi parce que parfois je me tape la honte.

Ne plus me parler tout le temps dans ma tête parce que je crois que cela s'appelle la schizophrénie.

Prendre le temps de plus voir mes potes au lieu de faire des TO DO LIST "voir potes".

Arrêter de faire des listes que je ne tiens jamais.

12 Comments