15 oct. 2015

Le triomphe



... pendant un instant.


Savez-vous qu'étant née le jour d'Halloween j'ai toujours pensé que j'étais un peu sorcière, mais genre belle. Une espèce de gentille belle sorcière avec des pouvoirs magiques.
Les amis croyez-le ou pas, à presque 27 ans j'en suis encore persuadée.

J'ai toujours eu beaucoup d'intuition - sauf en ce qui concerne ma vie amoureuse soyons honnêtes - personne n'est parfait.
Je devine les choses, je les sens, je les prédis. Un peu comme quand j'avais 6 ans et que je suis partie avec le centre aéré au jardin d'acclimatation à Paris. Pour moi Paris est la ville où vit ma tante depuis toujours, j'allais donc logiquement voir ma tante qui n'était évidemment pas au courant de ma venue sur la capitale.
Près d'un manège, je l'ai vu, j'ai couru et lui ai fait un câlin. C'était normal qu'elle soit là.
Il y a environ 2 millions d'habitants à Paris, quelle était la probabilité pour que ma tante soit là à ce moment précis de l'histoire, sans savoir que j'y serais et au même endroit au même instant ?
Vous avez deux heures.

Un soir, l'âme en peine, tête baissée je marchais jusqu'au métro en pensant au temps où il me réchauffait ma serviette le matin pour qu'elle soit toute chaude lorsque je sortais de la douche.
J'ai levé les yeux à un moment, j'étais face à un hôtel portant son prénom.

[Liste non exhaustive]

Tout ça pour dire qu'il y a quelques semaines je repensais à mon Roméo et au fait que je ne l'avais pas revu depuis l'incident "coucou je suis une folle qui t'as stalké jusqu'à ta sortie d'utérus".
Le soir même j'ai reçu un mail m'informant qu'il venait la semaine prochaine en réunion.

Il était toujours aussi beau, toujours aussi souriant et toujours aussi bagué à l'annulaire (détail infime de l'histoire). Curieusement malgré sa bague de merde je n'avais pas du tout l'impression que Monsieur était en couple, l'intuition sans doute. Ou la méthode coué c'est selon.
Après deux jours de réunion, un midi je me suis lancée et lui ai proposé d'aller boire un verre, comme dans les films.
J'aimerais vous dire que j'ai été classe, digne et canon pour lui poser la question à trois mille, il n'en fut rien j'ai bafouillé comme si mon patron me demandait si j'aimais mon travail.
La vérité c'est que ma collègue m'avait fait une intervention et menacé de ne plus couvrir mes nombreuses conneries si je n'allais pas lui demander d'aller boire un verre.

Vous pensez sans doute que c'est pas pure amitié ? Il n'en est rien, je pense qu'elle en a eu marre de m'entendre toute la journée parler de Roméo qui prend son café, Roméo qui va aux toilettes, Roméo qui a éternué ou Roméo qui ... "aaaaaaaahh Roméo".

Il a dit oui, j'ai joui.
A 18h00 il m'attendait à l'angle de la rue (pour vivre heureux vivons cachés) et c'est le plus normalement du monde que nous sommes partis boire un cocktail à 10€90 face à l'Arc de triomphe.
Encore un signe.

Ma soirée s'est résumée en un mot "AMOUR".
Sauf la partie sur son alliance qu'il ne veut pas retirer car il est séparé depuis six mois de sa nana et qu'il ne veut pas oublier.
Sauf la partie où il m'a montré qu'il l'avait toujours en fond d'écran.
Sauf la partie où il m'a dit "tu comprends c'est mon premier amour".

Préférons la partie où il m'a appelé ma belle et celle où il a réglé mon cocktail à 10€90 pendant que j'étais aux chiottes en train d'envoyer des messages hystériques sur mon nouvel amoureux à ma collègue.
Il m'a ensuite raccompagné, m'a fait comprendre qu'il était souvent dans le coin, m'a donné son numéro "tu m'envoies un message hein !" puis tels des niais nous sommes chacun rentrer chez nous.

J'ai attendu deux heures avant de lui envoyer un message sympa, classe, détaché, mystérieux, drôle, séduisant et plein de beauté qui donnerait envie de,
- me répondre, me revoir, m'embrasser, emménager avec moi, adopter mon chat, me demander en mariage, payer le mariage, me faire des enfants et m'appeler ma belle jusqu'à ma mort.
La vérité c'est qu'il m'a fallu 1h45 pour le rédiger, les 15 minutes restantes mon téléphone s'est éteint car je n'avais plus de batterie.

La suite ? Il m'a répondu 2h36 plus tard un message qui ne présageait ni mariage, ni enfants, ni quoi que ce soit.
Je me suis sentie comme si Françis Cabrel chantait sa chanson "je l'aime à mourir" à sa dulcinée et qu'elle lui répondait "ok ok".
L'idée est là.

J'ai renvoyé un message simple, détaché, avenant, proche et éloigné à la fois que j'ai mis une semaine à rédiger.
Nous sommes à l'instant précis de l'histoire à J+14 d'attente de réponse.
La vérité ? Je pense que sa demande en mariage en Alexandrin doit lui prendre du temps.
La privatisation de l'Arc aussi.
www.fdbparis.com/

2 commentaires:

  1. Euh alors NON, ce mec n'est pas pour toi, aussi beau qu'il puisse être, il ne semble pas libre dans ta tête! Un fond d'écran de son ex?????????????? No way!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Il m'a quand même dit si tu m'envoies une photo de ton chat je le mettrais en fond d'écran !
      (et non ce n'était pas une blague salasse...)

      Supprimer

Facebook

INSTAMONAGRAM


Archive

© Copyright Mona Champaign.

Tous droits réservés.
Tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord.
Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.