9 févr. 2017

J'ai été à la salle de sport pour la première fois de ma vie



Et probablement la dernière.

L'histoire est simple, depuis que je goûte à la liberté j'ai décidé de mettre à profit mon temps libre pour me sculpter un corps de déesse grecque car pour le moment, ledit corps attrait plus à la déesse italienne, comprenant pasta, tiramisu et cappuccino si vous voyez c'que j'veux dire.
J'ai donc demandé à un ami qui souhaite devenir coach nutritionniste de me concocter un petit programme que je puisse faire chez moi.
Les hommes ne comprenant jamais RIEN, il m'a appelé l'autre jour pour aller à la salle de sport.
La séance d'essai était gratuite donc j'ai répondu "aucun souci" sauf que je n'avais pas mes affaires de sport et par affaire de sport, comprendre : vêtements dans lesquels je me sente assez belle et sexy pour poster une photo de mytho sportive healthy sur les réseaux sociaux sans avoir à la retoucher.

+ 45 minutes, j'avais des fringues mais cela ne signifiait pas que je m'y sentais bien.
Le seul t-shirt large que j'avais c'était le I LOVE FARID que j'avais fait faire lorsque j'étais amoureuse, fiancée et totalement niaise, c'est-à-dire en 2006.
La grosse blague c'est que le mec qui m'a fait ledit t-shirt est celui de qui je suis tombée totalement amoureuse, niaise et totalement pas fiancée six ans plus tard.
Fucking karma.

Pour le bas, c'était mon jean Levi's déchiré ou un fucking legging méga moulant de la mort de la moule. Evidemment, j'ai choisi par dépit le legging moulant de la moule.
J'étais au max.

Mon ami est venu me chercher, il n'a fait aucun commentaire sur ma tenue mais j'ai senti dans son regard un "ah c'est à ça que tu ressembles dans la vraie vie ?".
Dans la voiture je lui ai dit que j'espérais sincèrement pour sa survie qu'on ne croiserait personne et il m'a répondu que c'était les vacances et l'horaire où tout le monde allait à la salle donc que si, on croiserait du monde.
J'étais au max.

On est arrivés, j'ai eu l'impression que tous les yeux étaient rivés sur moi et ma moule trop moulée. J'ai aperçu environ 12 têtes que je connaissais dont certaines que j'avais sur facebook et étaient plus habituées à mes photos de mannequin plutôt qu'à "ça".
J'ai fait comme si j'étais totalement à l'aise en ces lieux et que je venais tout le temps puis j'ai foncé au vestiaire qui .... ah pardon, c'était le vestiaire des hommes.

Mon pote m'a dit "on va faire du cardio" et j'ai pensé "c'est quoi du cardio ?" en le suivant vers les vélos.
Il m'a dit "t'as tes écouteurs ?" et j'ai eu envie de lui répondre "oui oui dans mon cul" mais je me suis ravisée. J'ai donc pédalé pendant 15 minutes sur les paysages montagneux et enneigés de l'Italie.
J'étais au max.

Ensuite il est parti "à la pousse" et je l'ai suivi parce que je ne voyais pas trop ce que je pouvais faire d'autre. Il m'a tendu une barre et m'a dit,

- mets bien ton dos droit, ressort tes fesses au max et ramène la barre à ta poitrine.

Donc je devais mettre mon dos bien droit, sortir mon cul en direction de touuuuus les mecs qui poussaient la fonte tout en ramenant la barre vers mes seins sauf qu'il n'y avait pas la place vu ... que mes boobs étaient omniprésents dans l'atmosphère.
J'étais au max.

- Bon bah tu fais des squats.
J'étais au max.

- Bon bah tu fais des fentes.
J'étais au max.

- Bon bah AH J'CROIS PAS NAN !

J'avais pas compris que le mec était là pour m'humilier en fait ?!? Et ce devant toute ma ville, la moule toujours moulée, les seins toujours aussi partout dans le monde vu que mon crop top m'a autant servi qu'une capote périmée et surtout, que je ne savais absolument pas quoi faire de mon corps parmi tous ces gens qui connaissent très bien les lieux, eux !

J'avais envie de pleurer, de hurler et de m'enfuir mais à la place je suis partie vers un elliptique que j'ai mis 8 minutes à allumer.
J'étais au max.

On a terminé cette séance de sport de l'enfer par du gainage, puis abdos, re-gainage, re-abdos etc etc.
J'avais évidemment envie de lâcher une caisse mais je me suis dit que là tout de suite c'était tendu et que justement j'étais beaucoup trop tendue et qu'on se souvenait tous de ce qu'il s'était passé la dernière fois que j'ai fait du sport en étant tendue.
(Si j'te dis qu'tes tendue c'est qu't'es tendue Natacha ! Alors tu me dis oui Claudie je suis tendue !)

Mon pote m'a dit "aller, encore une série de 5 minutes !" et je lui ai répondu "va bien te faire CENSURED" et je suis sortie de la salle en claquant la porte, furieuse.

Je me suis dirigée vers une fontaine à eau parce que j'avais soif et que NAN PERSONNE NE M'AVAIS PRÉVENU D'APPORTER UNE BOUTEILLE D'EAU et j'ai galéré de trèèèès longues minutes pour la faire fonctionner.
A bout de souffle et de nerfs, j'ai demandé à un mec qui avait un corps énoooormément large mais avec une mini tête de m'aider,

- Elle marche pas, faut aller là-bas, tout en m'indiquant l'opposé de la salle.
J'étais au max.

J'ai traversé toute la salle, suante, puante et moche en direction de la fontaine à eau et là ... je l'ai vu.
Juste devant moi, grand, beau, fort : le bogoss du collège.
Celui pour qui on a créé une clause dans "le code" ( = les règles à respecter en amitié) tellement qu'on a toutes voulu se le choper et qu'évidemment comme d'hab, tout le monde l'a eu sauf moi (et Or, je pense à toi putain ....)
Je me suis demandée si il se souvenait de moi et quand il a dit,

- Ah salut Mona ! j'ai compris que ma vie était foutue.

Anyway avec ce mec ça n'a jamais pu fonctionner pour la simple et bonne raison que ma mère m'avait grillé tous mes plans avant même que mes seins poussent.

*FLASH BACK*

Année 1999, j'ai 11 ans. La mère de BFF joue une pièce dans un petit restaurant près de chez nous et la mère du bogoss du collège est dans sa troupe.
BFF, Soba et moi-même nous sommes donc toutes rendues au spectacle alors que les poèmes de Prévert nous intéressaient autant que la carrière d'Evanescence mais CD. le bogoss du collège serait là donc évidemment que nous aussi.
Fin du spectacle, les jeunes de 11 ans discutent de leur prof d'anglais un peu plus loin et nous sommes trois à le dévorer des yeux. J'étais presque amoureuse quand ma mère a fait son entrée,

- Bon les trois saucisses, je vous ramène ?
[NOUS ÉTIONS LES 3 SAUCISSES]
Tu sais ce surnom que seule ta mère peut vous donner mais dans l'intimité si possible afin de ne pas ruiner des vies. Les autres mères se seraient abstenues, la mienne non.

Moi, outrée et honteuse : MAMAN !!!!

Ma mère, yiddish :  Ah pardon. Les trois saucisses ... et le saucisson ! a t-elle dit en regardant CD.

Curieusement, CD. est sorti avec toutes mes potes mais jamais avec moi. Hasard ? Je ne pense pas.


17 ans plus tard, j'étais devant lui, sans ma mère mais sans ma dignité.
J'étais dégoulinante de sueur et toujours trop moulée de la moule dans mes fringues trop petites.
Que faire ? J'étais quasiment à nue, mais en moche. Au moins nue j'envoie du lourd, des flashs et des paillettes. Bouteille de champ et coup d'électricité mais là ...  j'envoyais juste de la sueur et mon odeur de transpi.
J'étais au max.

Je me suis dit que peut-être qu'il penserait que je venais souvent auquel cas je passais pour la fille cool qui va à la salle mais quand on voit ma gueule après 20 abdos on a vite compris que je cherchais le KFC et que je me suis juste gourée d'endroit.
J'ai fait la fille digne, j'ai pensé à toutes mes potes qui me croiront jamais quand je leur raconterais que j'ai croisé CD. à la salle de sport et surtout, qu'il est toujours aussi beau et accessoirement mannequin.

J'aurais d'ailleurs pu placer ma phrase Oh combien adorée,

- Moi aussi je suis mannequin ! Mais là tout de suite c'était pas crédible.

J'ai donc conclu d'un,

- Bon bah salut ! et je suis partie.

BILAN : de la honte et beaucoup de sueur.

La question que tout le monde se pose est la suivante : Mona retournera t-elle à la salle ?

La réponse est sans hésiter  .... 

... vous le saurez dans un prochain article qui s'intitulera "la revanche de la saucisse sur un elliptique OU comment je me suis inscrite à une salle de sport pour pécho le BG du collège".




Notes de l'auteur : Cet article est dédicacé à BFF / Or/ Soba et toutes les personnes qui un jour ont craqué pour CD.

13 commentaires:

  1. Si ça peut te motiver alors fonce ! ^^ Mais avant, faire un tour à Decat et s'acheter une jolie tenue de sport style fitness girl depuis toujours (pour ma part ça me motive un peux de me sentir bien sapé). Et surtout brûler le legging moule lol. bis Mona

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement ! Un shopping sportif s'impose !

      Supprimer
  2. Moi je pète le suspense et je pense que tu vas y retourner...après une bonne séance shopping pour trouver des fringues pas moule la moule, après avoir fabriqué mon déo maison, après avoir emmené un brumisateur et une bouteille d'eau.
    Et avec tout ça, tu vas le faire craquer ce p*tain de saucisson !!! ( ptêt qu'il a une petite saucisse ?) ( hahaha )( j'suis au max. )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahahahahaha tu m'as tué

      Tu es au maaaaaax

      Supprimer
  3. Tu m'as achevée avec "... je cherchais le KFC et je me suis gourée d'endroit...". Mona, on en fait plus des comme toi hein ?
    Retournes-y, t'es au max !
    Bizz

    RépondreSupprimer
  4. Woooohouuu, Mona a la salle! C'est le moment de devaliser Decat, GoSport et de taper une bonne seance de shopping. Ca motive grave, crois moi!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais toi t'es une warrior moi je vais être une patate ! Mais j'ai quand même envie d'essayer curieusement ....

      Supprimer
  5. ooooh la honte!compassion ma chérie ! !! Mais ton post est très drôle. ...Je ne suis jamais entre dans une salle de sport mais je m'imagine bien ne pas savoir faire marcher les appareils et tomber sur le tapis roulant. ...Du coup j'ai acheté un vélo elliptique sur le bon coin. ..Je mate des séries en me sculptant un corps de bombasse pour l'été prochain. ...Bon we honey

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. T'as trouvé le bon plan toi !
      Lache toi tu vas être au max je le sens !!

      Supprimer
  6. "je cherchais le KFC et que je me suis juste gourée d'endroit."
    mouahahahah :D
    mais quelle idée aussi hein ?

    RépondreSupprimer
  7. Paw! Paw! Paw! Paw !!!14 mars, 2017

    Haaahahahaha Clément! Merci!! Je file lui montrer :D

    RépondreSupprimer

Instagram

© Copyright Mona Champaign.

Tous droits réservés.
Tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord.
Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Formulaire de contact (dis moi encore que tu m'aimes)

Nom

E-mail *

Message *

Archive