Mona la mytho - le retour


Je sais qu'il va m'arriver une poisse, que Dieu va me punir voilà pourquoi je me confesse avant que le ciel ne me tombe sur la tête ou que je me retrouve avec une mycose géante.

Nous savons tous que notre but dans la vie est d'avoir une côte de pop' aussi grande que celle de Britany la chef des pom pom girl du lycée de Greenview.
À notre niveau il s'agit surtout d'ajouter sur Facebook toute personne ayant croisé notre chemin afin d’accroître notre liste d'amis et ainsi faire croire à une vie sociale de dingue.
Inutile donc de me demander pourquoi parmi mes amis figurent mon boulanger, le mec avec qui j'ai partagé une clope sur le parvis de la gare de Versailles il y a quatre ans et tous les gens avec qui j'ai été à l'école, aux chiottes, collège, lycée, fac, école de médecine, passé le barreau etc.

Tout est totalement mensonger j'en conçois, je n'ai pas 900 amis dans la vraie vie mais le jour de mon anniversaire laissez moi vous dire que c'est Walk of fame sur mon mur FB.
J'ai l'impression de recevoir un Oscar à chaque "HB biz".

Sauf que cette célébrité totalement utopique et stérile laisse souvent place à des situations quelque peu embarrassantes.
Par exemple, prenez un mec que vous demandez en ami sur Facebook parce que vous êtes à 987 friends et que vous n'aimez pas les chiffres impairs.
Vous avez partagé le bac à sable étant enfants puis vous êtes perdus de vue parce qu'il était hors de question qu'on vous voit parler avec un mec qui accroche des pics à son sac à dos alors que vous tentiez par tous les moyens de ressembler à Britney Spears.
La dure loi du préau ...

Désormais adulte et maniaque des chiffres, vous pouviez tout à fait (re)devenir amis, ce qui consistait simplement à passer au chiffre attendu et liker quelques photos de temps en temps pour "conserver le lien".
Sauf que non, pic pic avait envie de discuter, Mona est sympa, Mona aime son prochain sauf s'il porte des sandales mais ce n'est pas le sujet donc Mona répondit à ses questions.

- Et si on discutait de tout ça autour d'un verre ?
- Ouais super !

Pourquoi j'ai dit ça ?
Le vendredi prochain nous devions nous retrouver mais par chance extrême et réelle j'ai gagné des places pour aller au concert privé DE NEKFEU L'HOMME DE MA VIE DE MES NUITS ET DE MES ENVIES donc j'avais évidemment annulé reporté.

Ce soir, on devait donc se (re)voir, c'était assuré, confirmé et ... regretté.
Pardon mais je n'avais aucune envie d'aller boire un verre avec lui sauf que je ne savais pas comment lui dire. Je lui avais dit oui pour être sympa mais en réalité on n'avait rien en commun et surtout, rien à se dire.
Je ne voulais pas paraître blessante et devoir parler de sa calvitie à 26 ans, j'ai donc cherché des idées ...

De prime abord j'ai pensé au mail de dernière minute de mon chef pour rester travailler plus tard ... 


Ce mail était évidemment monté de toutes pièces mais finalement, je me suis dit qu'un patron me demandant de rester plus tard le soir devait assurément penser que je n'avais pas de vie.
Il était hors de question qu'on pense que ma vie se résume à travailler et me teindre en blonde.
J'ai donc rayé l'option mail de mon cerveau.

J'ai ensuite pensé à lui dire que j'étais malade mais Dieu me punirait d'autant plus en m'envoyant une grippe ou pire des morpions.

Puis, idée de génie ! Après en avoir parlé avec un pote qui m'a traité de folle, j'ai attendu l'heure adéquate puis j'ai posté un statut bonus de mon mensonge imminent,


Les personnes ayant liké le statut en ont évidemment reçu l'ordre, le commentaire est un bonus de ma collègue qui me soutient dans tous mes délires.

Sauf que tout à coup, les messages ont commencé à pleuvoir ...


***


****


***



***


***

Bon. Je n'avais pas pensé à ça.
Avant de répondre à ma mère que ce n'était pas encore cette année qu'elle assisterait à mon mariage, j'ai envoyé le message à pic pic pour annuler notre soirée qui prenait des airs de mauvais films sur AB1.

J'ai honte ... mais on dit que la fin justifie les moyens.

Je n'ai plus qu'à faire un communiqué de presse expliquant que non, je n'avais pas trouvé mon âme coeur puis répondre à mes textos.
Notons que ma soeur ne me connaît que trop bien.

Il faudrait que j'arrête de mentir un jour, ça me retombera forcément dessus. C'est obligé, c'est le karma.

En attendant je n'ai plus qu'à raser les murs et faire en sorte que pic pic pense que mon mec ne repartira plus jamais. Faut juste pas qu'il en parle autour de lui, histoire de ne pas niquer tous mes plans. D'ailleurs je vous laisse là j'ai un coup de fil à passer ...

- Allo Ben ?



22 Comments