Arrêter de porter des soutiens-gorge quand on a des gros seins / Coup de gueule gratos at the end inside


Sorry babies je n'avais pas plus accrocheur comme titre.

Les articles sur l'arrêt du port du soutien-gorge fleurissent de plus en plus depuis quelques années (et tant mieux) mais avons-nous l'avis des femmes n'ayant pas la poitrine de Jane Birkin ? 
*rimes*
Je ne pense pas.

J'ai décidé de vous raconter en mon nom/ parole et 95D comment c'est, de passer aux soutiens-gorge à armatures, aux soutiens-gorge SANS armatures, voire pas de soutif du tout.
Olé !

First, je vous raconte comment l'idée a germé petit à petit dans ma tête.
Depuis quelques étés, je me suis surprise à sortir free-boobs très régulièrement.
Selon les petits hauts vaporeux que je portais, avec leurs bretelles fines dont l'aspect aurait été gâché par les grosses bretelles de mon DIM, je décidais finalement de m'alléger d'un soutien-gorge.
La matière aidant, cela ne se voyait pas (trop).

C'était bien pratique pour les dos nus par exemple. Aucune trace ou marque et une sensation de liberté au fur et à mesure de mes pas et de mes boobs faisant leur petite gigue.
Je sortais free boobs sous mes petits hauts échancrés car c'était beaucoup plus agréable d'être nue là-dessous et beaucoup plus pratique pour un câlin improvisé dans un parc.
Pensez-y.

Le fait est que pendant mes vacances, je laisse très souvent les soutiens-gorge dans ma valise car je passe de toute façon mes vacances en maillot de bain (quand je ne fais pas seins nus - mais c'est une autre histoire) et porte quasiment tous les jours la même tenue, short en jean fétiche et petit haut dos nu que je porte sans rien en dessous, donc.

Est-ce-que j'emporte réellement et systématiquement une tonne de fringues pour finalement passer mes journées habillée de la même manière ? Absolument.

J'avais donc déjà pris le pli pendant l'été.

Puis vint l'hiver 2019. Sa neige, son vent, sa froideur, ses raclettes et mes X kilos pris (hein ? quoi ? quels churros ?).
Je supportais de moins en moins mon corps les soutiens-gorge avec les armatures, elles me faisaient mal, j'avais sans cesse des marques sur les épaules avec le combo soutif + sac, mes tchoutches se barraient dès que l'occasion se présentait en sautant par dessus le bonnet ce qui fait que je passais mes journées à remettre mon mamelon dans sa cabane. En ayant l'air discrète bien évidemment.
C'était très chiant.

J'avais un soutif sans armatures dans mon tiroir, acheté pendant les soldes de 2016 chez Darjeeling et je l'ai porté autant de fois que possible teeeellement il était confo et teeeeeellement ça faisait du bien de se sentir... bien.
Au bout d'un moment il m'a vite lassé #labase et surtout, il fallait le laver #doublebase.
Je réitère, je souffrais de plus en plus d'être compressée dans des soutifs, je respirais de moins en moins (vous avez dit drama queen ?), les marques des armatures sous les seins me faisaient de plus en plus mal et ayant pris beaucoup trop un peu de poids, c'était archi moche et archi relou de sans cesse devoir rappeler ses seins à l'ordre pour ne pas qu'ils s'échappent.
Ou bien de constater son gras du dos sortant des agrafes. #cadeau

Un jour j'en ai eu marre et je me suis dit, fuck. Donc j'ai drastiquement diminué le port de soutien-gorge avec armatures pour ne mettre que des petits bodys ou débardeurs près du corps sous mes pulls.
Anyway les pulls sont amples, cela ne se voyait absolument pas.
C'était la liberté.

Grâce à Mamie et sa carte cadeau annuelle de chez C&A, j'ai acheté un modèle trop cool, trop beau et trop confo qui m'a fait tout l'hiver aussi.

Celui-ci :

 que j'ai également pris avec la culotte pour la petite histoire et que j'ai acheté en L. Pour l'autre petite histoire oui c'est moi sur la photo.

La taille était parfaite, mes seins rentraient entièrement et ça faisait du bien de se sentir soutenue (lol, t'as capté le jeu de mots ?) par les grandes enseignes quand on a de la poitrine.
D'ailleurs C&A fait de super modèles carrément abordables pour les big boobs, sachez-le.
J'étais tellement contente de mon achat que je leur ai envoyé un mail. #truestory

Depuis, ne trouvant pas mon bonheur dans les soutiens-gorge sans armatures, j'ai investi dans des brassières chez Action à 2€79 et je les porte tout le temps aussi.
Pas toutes le même jour sinon ce serait chelou, mais pour 5 balles j'ai pu acheter ma liberté de mouvement et de maintien.
Alors oui, qu'on soit honnêtes, quand je parle de maintien tout est relatif. Une brassière ne maintiendra jamais aussi bien la poitrine qu'un soutien-gorge avec des armatures.
Mais dans le fond ? Je préfère être à l'aise que maintenue. Voilà c'est dit.

J'en ai eu marre de me faire mal aux épaules, d'être serrée, pas à l'aise, d'enlever mon t-shirt lascivement devant mon mec pour un cheap striptease et finalement perdre mon modjo à la vue de ce sein totalement sorti de son orbite.
Vous situez la scène ? Voilà ma vie. Que dis-je ! Voilà mon ANCIENNE VIE !

Je respire du sein, je me sens mieux dans mon corps, plus étriquée, LIBRE !

Alors oui, et la chute des seins dans l'histoire ? 
Il semblerait que la poitrine tombe plus rapidement sans maintien, mouais ça se défend, bien que j'ai lu plusieurs articles sur le sujet affirmant qu'au contraire, elle regagnait en élasticité et tonicité.
Personnellement et de mon point de vue (ça veut dire la même chose mais la phrase paraît plus intelligente), à quoi bon lutter contre la gravité ?
C'est ce que j'ai répondu à ma mère qui ne partage pas du tout mon avis sur l'arrêt des armatures.

Elle trouve la poitrine plate, écrasée et pas jolie. C'est son avis et elle a peut-être raison.
Moi, je préfère mon corps libre de tout étriquement et tant pis si mes boobs tombent plus vite.
Pourtant lutter contre la vie ? Contre la nature ? Mes seins vont fatalement se retrouver sur mes genoux dans quelques années, et ne parlons pas des grossesses alors en attendant, laissez-moi / laissez-nous kiffer notre liberté de mouvements, même quand on a des gros tchoutches.

Et c'est là que le coup de gueule arrive ...

Récemment adepte des brassières et autres soutiens-gorge sans armatures, qu'elle que fût ma déception en 2019 de constater que très peu d'enseignes proposaient des dessous adaptés aux grosses poitrines.
Hormis C&A, parfois Undiz ou Camaieu (très récemment), les autres enseignent boycottent les gros bonnets ou PIRE, en proposent de "grande taille" mais quand tu les essayes t'as envie d'envoyer un selfie au Directeur du Marketing pour lui dire que son L ou son XL on dirait la brassière de bain de ta nièce de 5 ans.
Sérieusement ?

Pas plus tard que tout à l'heure, je me suis arrêtée chez Etam pour ne pas nommer l'enseigne et là, grosse joie de voir que toutes leurs nouvelles collections proposent des soutiens-gorges sans armatures et des brassières dites "sport" mais hyper jolies ! En veux-tu en voilà ils ont pleiiiiin de modèles trop choupi/ sexy.
J'ai tout essayé, forcément.
Mais là,ça a été le drame.

À quelle moment leurs tailles ont été composées pour des modèles humains ? Leurs soutiens-gorge soutenaient plus mon nez que mes boobs et c'est bien con vous en conviendrez.
Un, deux, trois... ok j'ai lâché l'affaire.

- Ca allait Madame ?
- Non
- Oh rien ?
- Et non !
- Dommage ...
- Ah bah à 35 balles le soutif je préfère le savoir avant ma soeur !

Rien à faire, ils ne sont PAS adaptés pour des grosses poitrines donc arrêtez de faire genre de vendre des grandes tailles. Ce ne sont PAS des tailles portables pour des femmes à forte poitrine.
Au moins les autres enseignes ne font pas semblant, elles s'arrêtent au bonnet C. 
Ok c'est de la discrimination de tchoutches mais pas de  mauvaise surprise style "oh trop cool y'a ma taille !" pour finalement se rendre compte qu'on ressemble à un macaroni dans un soutif de spaghetti. (?!)

Chez Camaieu j'ai récemment fait l'acquisition de celui-ci que j'adore déjà :

Oui c'est toujours moi sur la photo.

Il n'est pas aussi couvrant que la photo mais fait bien son taf et est très confortable à porter.
La marque a d'autres modèles mais la plupart du temps (même les autres enseignes d'ailleurs) les soutiens-gorge sont noirs. En noir tu trouves beaucoup plus de choix qu'en couleur. C'est déjà ça mais trop de noir tue mon espoir. Et se retrouver avec 10 soutifs noirs dans son tiroir *rimes* c'est pas très foufou.

Pour les brassières Action, j'en ai acheté une en taille M/L et l'autre en S/M. Il n'existe que ces deux tailles et la M/L est trop "lâche", un point de couture s'impose mais le tissu est trop agréable à porter et pour 2€79 ai-je really le time de chipoter ? I don't think so.
J'en ai une noire et une bordeaux.

Si vous connaissez des enseignes abordables - dans mon monde abordable = moins de 25€ ET ENCORE - partagez l'info mes sœurs au grand cœur, que nous aussi puissions jouir des bienfaits des no-armatures.

En attendant, je kiffe toujours autant ma life en no-bra, mais j'aimerai quand même bien élargir ma collection.
Les marques si vous me lisez ... chui ready pour être influenceuse boobs.

Et vous ? Plutôt adeptes du free boobs ou no-armatures powa ?Ptits tchoutches ou big boobs ?


Allez kissou sur ton bonnet, peu importe lequel.


37 Comments