C'est décidé, j'arrête l'Iphone en société - PART I


Le titre aurait également pu s'appeler : "je ne sortirais plus mon téléphone de manière intempestive afin de surveiller mon accession pseudo-sociale lorsque je suis avec des amis".
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.
.


Pardon j'avais une notification.

Le triste constat s'est fait via Messenger - doux paradoxe - au beau milieu de notre conversation "Objectif bomba" censée parler d'abdos et de programme de fitness mais où se trouve parfois quelques dérivés de sujet type homme / sexe / connard.
Cette fois, une de mes amies ne partageait ni l'imprim écran des dernières conversations avec son mec, ni le foutage de gueule de la dernière photo postée par Vanessa ayant pris 30 kilos depuis le bac (on t'embrasse Vaness) mais une vidéo choc social.
Je vous laisse la découvrir ici-même.

Honnêtement la vidéo m'a mise mal à l'aise parce que j'ai reconnu nos soirées, nos manies, nos tics et nos tocs d'être sans cesse collés à nos téléphones.
Cette vidéo prouve bien que non seulement on a l'air con mais en plus, ça en devient ridicule.
C'est vrai qu'au restauranou au café, j'observe souvent les gens autour de moi et la plupart sont sur leurs téléphones, lorsqu'ils ne prennent pas des selfies parisiens ou des photos de leurs bouffes.
Il est en effet récurent de passer de looongues minutes sur son téléphone à checker Facebook, Instagram, Twitter et le Figaro *lol* alors qu'on est censé passer la soirée avec une copine ... qui est elle aussi sur son portable.
Curieux quand on y pense non ? Pour ne pas dire pathétique.

Pourtant on ne peut pas s'en empêcher, quitte à actualiser dix fois de suite la même page alors que non, il n'y a toujours aucun like supplémentaire, ta vie pue la merde.

Suite à cette vidéo choc, un peu à la manière de Pascal le grand frère "non mais c'est pas possible que je sois comme ça, je ne pensais pas que c'était à ce point ..." moi et mes amies avons décidé de modifier notre approche des réseaux et surtout, arrêter de dégainer l'Iphone inutilement alors qu'on regarde un film, buvons un verre, faisons une pause d'une minute trente entre les crunch et la planche.

C'est addictif toute cette pression sociale et la chasse aux abonnés, pire que la nicotine, pire que le cannabis, pire que Game Of Thrones ... et nous pauvres pantins, sommes scotchés à nos smartphones comme si la non-actualisation de cette page nous ferait passer à côté d'une chose méga importante.
Du style la nouvelle photo Facebook de votre petite soeur ou la nouvelle vidéo d'un chat que maman vient de publier.
FAIL que nous sommes.

Ma chère mère avait d'ailleurs vu clair dans cette spirale infernale. C'est pourquoi désormais lorsque nous allons manger chez elle nous avons l'obligation de laisser nos portables dans LA boite et l'interdiction d'y toucher de la soirée.
Au début on gueule parce qu'on peut pas faire de selfies canapé #selfiecanapé et puis finalement, c'est beaucoup mieux comme ça. On discute, on se regarde dans le blanc des oeufs yeux, on s'insulte.
Un vrai repas familial.

Notons qu'il n'y a plus de risque de renverser son coca sur son portable ou de galérer à lui trouver une place entre le pain et le boursin. 

Et merde.

Le plus dur, c'est bien évidemment en société. Je ne parlerais pas du téléphone dans les transports en commun étant donné qu'après trois vols de portables j'évite de dégainer mon nouvel Iphone dans le métro. 

Mais samedi soir c'était la Saint Mytho et nous avons passé la soirée entre meufs à bouffer de la pizza et boire du coca - gueule de bois de la veille oblige - tout en matant des DVD de cul.
Oui les femmes font ça aussi.
Nous avons donc inauguré notre nouvel adage "ne soyons plus connes, rangeons les smatphones" lors de cette soirée.

Pleine de bonnes résolutions nous étions, peu de temps après nous faillions,

- Franchement on est bien là non ?
- T'as pas entendu une sonnerie ?
- On discute, on échange, comme avant !
- Nan mais sérieux il sonne pas là ?
- Et regarde cette table de la Saint mon-cul, elle est belle non ?
- J'ai envie de la la prendre en photo.
- Et si il appelle et que j'entends pas?
- [...]

Bon, j'en conçois la théorie est bien belle mais la pratique elle, compliquée.
On dirait des droguées en cure, en manque de leurs perfusions de like et de vues.

- Je regarde juste deux minutes un truc et je le repose.
- J'attends un mail hyper important.
- Oui j'avoue je dois télécharger la dernières version d'IOS du coup je voulais profiter du wifi ...

Putain ... ça va être dur les gars ...

22 Comments