Gros sketch, vive le cinéma !


Il s'est passé un mois tout juste depuis la parution de mon dernier article et j'aimerai vous dire que j'ai étais très occupée par l'amour et la réussite sociale mais non. J'avais juste la grosse flegme et surtout, pas grand-chose à raconter.
Jusqu'à aujourd'hui.

Il y a quelques mois je suis allée voir un film qui s'est clôturé par un débat final avec l'équipe.
Je connaissais un des acteurs principaux et j'avais très envie de découvrir ce film indépendant, et tout cela n'avait bien entendu aucun rapport avec le fait que le mec que je connaissais soit BFF avec Nekfeu.

Le film était grave cool, si on oublie la partie où je me suis assise sur les lunettes du mec à ma droite.
Le pauvre gars était parti pisser en laissant ses affaires et lorsque je suis moi-même revenue des WC et que j'ai découvert toutes ses merdes sur mon siège j'ai pas capté tout de suite qu'elles appartenaient à quelqu'un et je les ai balancé.
Le mec est revenu et a regardé tout autour de lui tandis que je faisais la fille fascinée par la matière de son siège, puis il a brisé notre scène malaisante en demandant si je n'avais pas vu ses lunettes, lesquelles me transperçaient l'anus.

Le film terminé, nous sommes tous partis, quelques téléspectateurs et l'équipe du film, boire un verre dans le bar d'à côté.
Une fois les groupies rentrées réviser leur bac, j'ai rejoins l'acteur que je connaissais qui était en grande conversation avec devinez-qui ? Le propriétaire des lunettes transperçeuses de trou de balle.
Je me suis incrustée le plus insolemment du monde et mon pote a fait les présentations, le mec en plus d'être myope était italien ce qui rendait les choses très, très intéressantes.

L'acteur est parti en nous laissant là, tous les deux, les yeux dans les lunettes.

- Tu fais quoi dans la vie ?
- Mannequin et toi ?
- Producteur
- Cool
- Mais sinon ?
- J'ai tout plaqué pour prendre soin de moi et découvrir mon moi-intérieur, moi que je cherche dans des bars, et toi ?
- Je bosse dans un cinéma en attendant de produire mon film
- Cool
- Je t'offre un verre ?

Et la soirée a débuté. 

Le mec était super sympa, bon délire et surtout, il avait une super répartie comme moi.
On a passé la soirée à rire et boire des cocktails qu'il m'offrait ce qui est assez rare pour ne pas en parler.
Puis le bar a fermé et nous sommes rentrés chacun chez soi en s'échangeant, à sa demande, nos Facebook respectifs. Le lendemain il acceptait ma demande.

Il n'était pas très réactif sur Facebook donc je suis vite passée à autre chose : le BFF du mec de Natacha.
Pour relire cette histoire fascinante c'est ici.

Après cet échec cuisant d'un mec qui une fois de plus a oublié ses couilles quelque part très loin, j'étais saoulée et je n'avais plus le time.
J'ai donc envoyé un message au mec du ciné en lui disant "mec, voici mon 06, appelle-moi", et moins de deux minutes plus tard je recevais un message.
La vie c'était simple en fait, si un mec veut te revoir, il te revoit. Si un mec veut te contacter, il te contacte.
Faut que j'arrête de penser que le mec a perdu mon numéro ou que je lui ai donné celui de ma mère par inadvertance, surtout que j'ose espérer qu'elle me l'aurait dit si tel était le cas.
Bref, nous avons commencé à nous écrire beaucoup et longtemps et à chaque fois le mec ne cachait pas son envie de me revoir.

Dieu étant grand et farceur, Il avait dû sentir le délire ... le jour où nous devions nous voir, ma banque a devancé notre rencard en m'informant qu'elle avait bloqué ma CB.
Yeaaaaaah, comment faire pour passer la soirée à Paris sans argent = sans consommer = sans manger = sans rentrer chez soi en Uber ou bien acheter un croissant of the shame le lendemain ?
IMPOSSIBLE, j'ai donc annulé.

Nous avons continué de discuter mignonnement, ma vie mon œuvre, mon pied blessé lors d'une soirée (où j'ai bien évidemment passé-outre la partie "dernier sexe sous Hollande" avec le BFF du mec de Natacha) et avions convenu de refixer une date rapidement.

Une semaine plus tard, ma CB débloquée je n'avais pas eu de relance de sa part, et alors que j'étais en train d'en discuter avec ma célèbre Matka (*click*) en sirotant mon vin pêche, elle me somma de le relancer, chose que je ne fais JAMAIS pour la bonne et simple raison que non, quand c'est à toi de me donner des nouvelles et que tu ne le fais pas je vais pas aller quêter ta réponse.
L'alcool et la sagesse de Matka aidants, j'ai  tout de même relancé le mec, qui m'a répondu qu'il ne m'avait pas oublié et me tenait au courant de ses dispos, son nouveau statut de manager UGC mes couilles lui prenant beaucoup de temps.
Une semaine plus tard toujours pas de relance, la semaine suivante non plus et ce jusqu'à aujourd'hui.
Inutile de vous dire que j'avais zappé oublié forget forgot forgotten le gars depuis belle lurette, surtout qu'a suivi ma période "vous m'avez tous saoulé je me suis trouvé d'autres préoccupations que vos petites gueules de trouduculs et par préoccupation première j'entends ma petite gueule et celle de personne d'autre".

ET BIEN SUR, si je vous parle, là tout de suite ... c'est qu'évidemment il s'est passé un truc de ouf.
J'étais tranquillement en train de méditer sur le sens de la vie de mes cheveux trop blonds, quand soudainement, alors que je surfais sur la vague 2.0 de nos vies de merde (Facebook) je suis tombée par hasard, par manipulation que je ne saurais refaire, sur une photo.
Une photo de mon mec du ciné, qui n'apparaissait pas sur sa page Facebook mais que je pouvais bien voir de mes yeux vus et revus là tout de suite devant moi.

Le mec était en toute décontraction avec une fille en robe blanche, photo noir & blanc de bouffons, avec la phrase suivante émanant du frère de la jeune fille portant fièrement sa bague :
source : http://fournisseur-ballon-pms.com/


















(je vous ai laissé un moment pour enregistrer l'info).


Ok, peut-on en parler ? Peut-on parler du mec qui m'a fait la cour pendant des semaines et s'est marié le mois dernier ?

MAIS C'EST QUOI LEUR PROBLÈME PUTAIN ?!?!?!

Est-ce-que j'ai le temps pour ces conneries sérieusement ? Je ne pense pas.

Mon pouvoir de transformer tous les mecs que je quitte en mariés et/ou papa s'étend désormais même aux mecs avec qui je ne sui pas encore sortie ?
Ok donc maintenant dès que je vais juste chiner un mec il va se marier avant même qu'on se roule une pelle ? Quelqu'un connaît un exorciste s'il vous plaît ?
Non sérieux un mec a égorgé un poulet sur une photo de moi à  la naissance ?
Pourquoi c'est toujours à MOI qu'il arrive ces plans foireux ? On m'a monabouté !

Du coup comme j'étais à court de mots, je vous ai demandé les vôtres et pour clôturer cet article sur ce VIEUX MYTHO DE VIEUX MEC DE MERDE les voici en exclu :

- Un mariage de + qui durera 3 ans, le temps d'acheter la maison à crédit, de faire un gosse et d'acheter un chien. Pauvre chien.... 

- Tes deux couillons doivent s'être mariés aussi.
Ils doivent se filer les mêmes mythos et techniques foireuses. C'est du vu et revu !

- Hormis le mariage j ai l impression de le connaître !
Note de l'auteur : là je vous avoue que j'ai flippé qu'effectivement on connaisse le mec mec.
Ca aurait été très gênant, heureusement ce n'était pas le cas.


- Ça m'étonne pas trop, même l'histoire du mec qui te clame haut et fort depuis des lustres qu'il est contre l'engagement mais que quelques semaines il se marie avec une qu'il vient de rencontrer ... VDM.

- ENCORE UN JACKY pfffffffffff.

- Enfoiré affectif (dixit Bridget Jones, mon héroïne, mon guru).

- Pfff bâtard.

- Qu'il a voulu s'amuser une dernière fois avant d'avoir la bague au doigt ...

- Moi je dirai : tu l'as échappé belle ! Pauvre elle !

- Fils de pute ? (Même si sa maman n'y est sûrement pour rien).

- Son épouse est plus à plaindre que toi.

- Couille molle comme d'hab ...

- Encore une belle petite salope.
(Oui ca marche aussi pour les "hommes" de ce genre mais bon ta rien perdu ta pas besoin d'une couille molle).

- Encore un trouduc !
- Bâtard.

- Mdrrrr il t'arrive toujours des histoires de fou mdrrr

- Connard level 438

- Je dirais que le monsieur s'est fait griller haha.

- Ptitebite ? Mais Bâtard j'adore !!

- Enculeur de chicons.
C'est le 1er truc qui me vient en tête

- Balance le truc à sa Meuf !

- Blaireau.

- Une phrase c'est trop long, un mot suffit : connard

- Je plains l'idiote qui a épousé ce trou du cul.

- Écris à sa femme !

- Bâtard et le mot est faible.


Je vous laisse comptabiliser le nombre de "connards / bâtard et trouducul" en tout genre et vous remercie pou votre soutien certain.

Non je n'ai pas écris à sa femme et ce pour deux raisons :
- la première, je ne veux pas briser un ménage/mariage, quand bien même se fut avec un bouffon, not my business comme on dit.
- la seconde, je crois à une force bien plus supérieure que la vengeance qui est la justice divine.
Dieu est grand, il lui raccourcira son pénis avant son voyage de noces.


Allez, mazeltov enculé.


23 Comments