Mon mec habite en coloc et je le vis super bien (c'est faux)


Heu ? On en parle ?

Rappelons les faits : je vis seule depuis mes 19 ans, j'en ai aujourd'hui 32. 

J'ai pris mon indépendance très tôt, c'est pour cela que j'ai toujours refusé les collocations même pour "avoir plus grand". J'ai toujours eu (et pris) l'habitude d'être chez moi, avec mes affaires et surtout, être libre de ramener qui je veux, quand je veux et sans me soucier de ma coloc ou de ses rencards.

A 21 ans je suis tout de même revenue 1 an chez ma mère car j'avais eu l'excellente idée de reprendre mes études. Je m'étais donc inscrite en fac d'italien et j'y ai passé très exactement trois mois.

Puis, j'ai eu la grippe mais surtout aucun ami. J'ai donc passé mes partiels seule avec un masque (avant que cela ne devienne d'utilité publique et payant) puis un jour j'ai décidé de tout arrêter.

Je bossais en parallèle dans un cinéma et le jour-même où je me suis dit "j'arrête la fac", ces FDP n'ont pas validé ma période d'essai. J'étais donc sans taf, sans avenir et toujours chez ma mère : la bonne ambiance.

Cela n'a pas duré longtemps, vous le savez tous j'ai une capacité assez extraordinaire à rebondir et me sortir de toute situation. J'ai rapidement trouvé d'autres boulots, puis un CDI et j'ai rencontré un mec chez qui j'ai vécu deux ans.

Le problème quand tu vis chez quelqu'un c'est que le jour où tu décides de le quitter en pleine drama night, t'as plus d'appart. 
"Allo maman ?".

A peine le temps de faire un prêt et de photocopier mes fiches de paie, je (re)déménageais dans un appartement à moi. 
Puis, 5 mois après voir posé la peinture et monté mon clic-clac Ikea, la mairie m'a proposé un HLM plus grand et moins cher. Appartement dans lequel je vis depuis presque 7 ans. Et C'EST LONG.

J'ai déjà vécu à deux dans mon appart, et curieusement ça allait. Sans doute parce que ce n'était pas "officiel" et qu'il y avait toujours mon seul nom sur la boite au lettres, mais surtout qu'il avait gardé son appartement à lui, dans lequel il rentrait dormir de temps en temps.

Le fait est que c'était il y a très longtemps et qu'aujourd'hui il serait impossible de réitérer l'expérience de vivre en couple dans mon appart et ce pour plusieurs raisons.

La première, j'ai déjà pas assez de place avec mes affaires, c'est pas pour en faire pour quelqu'un d'autre. De plus, je suis devenue une adulte qui aimerait pouvoir dire à son mec après une dispute "tu dors sur le canapé", mais le canapé étant à 1 mère de mon lit, ça a tout de suite moins d'impact (et de drama).

Avoir une pièce pour souffler quand tu peux plus blairer l'autre, avoir une pièce pour le bureau, un dressing et surtout des chambres d'enfants. Mais je m'égare... là n'est pas le sujet.

Anyway, le fait est que vivre à deux dans mon appart n'est tout bonnement pas possible puisque mon mec vit... avec un mec.

Là vous me direz "mais what ?" et vous aurez raison.

Mon mec vit en coloc avec un pote à lui et c'est super (c'est faux putain). Ils ont un grand appart lumineux tout près de chez moi, il y a même un jardin. Ils se font des supers soirées entre potes tandis que moi je me mets du semi permanent sur ma table basse qui fait office de table à manger, support TV et bureau. Vous me suivez ? Le mec a un loft et moi une cave.

Moi chaque soir de solitude

Grâce à lui, j'ai enfin pu goûter aux joies de la coloc et c'est trop cool (c'est encore faux putain).

La première fois que j'ai été chez lui, je n'osais pas bouger ni parler de peur que son coloc m'entende. Ma personne sans bouger ni parler ... vous visualisez la scène ? Moi absolument pas, c'est pour ça que nos premiers ébats ont été entendus et diffusés en stéréo avec ma honte. La bonne ambiance.

Ai-je redormi là-bas quand son coloc est présent ? Absolument pas.

Adore-je inventer des rapprochements d'hommes à hommes entre mon mec et son coloc assez régulièrement ? Evidemment.

- mais ça t'as jamais effleuré l'esprit ?
- mais non !
- même pas une petite branlette en passant ?
- mais jamais !
- même pas une petite envie en pleine nuit de se faire enfiler ?
- tu es fatigante.

Est-ce-que je me lasse de ces calambours très récurrents ? Pas du tout.

Le fait est que oui mon mec vit avec un mec. Et moi je vis seule. Voyez-vous où je veux en venir ?

...

Toujours pas ?


Mon mec préfère vivre avec un homme plutôt qu'avec moi et personne ne voit où est le problème ? Pardon mais j'ai la peau douce en fait. Je fais super bien les gaufres et les pancakes et je fais certains trucs que (j'espère) sont coloc ne fait pas.

Alors c'est quoi le problème ? Je ne suis qu'un leurre, mon mec me hait et n'aime que mon chien. Il ne veut absolument pas vivre avec moi ni faire grandir notre amour en partageant une facture EDF.

- mais bien sûr que je veux vivre avec toi !
- ah ouais ? Alors pourquoi je vis seule et toi avec une bite ?
- parce que c'est comme ça pour l'instant mais ce sera pas toute la vie !

Ah mais super du coup ! J'ai juste à attendre que MONSIEUR décide de s'installer avec une Déesse au lieu de passer ses soirées à se branler en jouant à GTA, bouffer des chips et boire de la bière tiède dans des calebutes troués.

- tu sais parfaitement que personne ne fait ça
- oui mais pour l'histoire ce serait moins drôle.

Non mais honnêtement pas de problème. J'ai 32 ans, je vis seule dans un HLM de 32m2 (#32 is la clé ?) et surtout je n'ai jamais eu de chambre à moi si on oublie celle chez mon ex de 2012.

- tu veux que je me remette avec mon ex de 2012 c'est ça ?
- non, je veux juste que le moment où on s'installera ensemble soit le bon pour nous deux
- bah c'est le bon là
- non
- donc tu ne m'aimes pas
- bien sur que si
- alors pourquoi tu préfères vivre avec lui plutôt qu'avec moi ?

(La patience de cet homme).


On pourrait mourir demain on n'aura jamais vécu ensemble. C'est ça que tu veux ? En pleine pandémie mondiale ça te fait pas réfléchir toi ? Passez nos derniers instants ensemble ?

Se servir du  Covid pour arriver à ses fins ? Absolument.

 

Et là, le bougre a dit ce qu'il ne fallait surtout pas dire.

- du quoi ? Excuse-moi ? Moi je fait un DRAMA ?? Mais pardon ! Pardon en fait !!! Pardon de t'aimer et de vouloir le meilleur pour nous deux ! (le meilleur étant évidemment qu'il vive avec moi, vous avez tous compris).

Désolée ! Moi je t'offre mon cœur et lui sa queue, je ne vois pas pourquoi je m'alarmerai. Mes excuses les plus plates comme mon âme à cause de toi que tu viens de briser par ton abandon volontaire.

- personne ne m'offre sa queue
- oui mais si tu voulais ce serait la sienne on est d'accord ?

 Mon mec vit en coloc et moi avec mon chien. Ce ne serait pas grave si je n'avais follement pas envie de vivre avec lui mais que lui non.

- mais si j'ai envie de vivre avec toi !

Chut c'est moi qui écrit l'article.

32 piges et ramener son mec tous les dimanches soirs pour qu'il enfile son coloc, c'est pas une vie putain.

- je n'enfile personne !

CHUT c'est moi qui raconte !

Non mais ok, je suis là mignonne dans la vie à faire des crêpes et des trucs non énonçables car ma mère lit ce blog et lui attend le moment pour larguer son coloc et se mettre officiellement avec moi. J'adore, chan-mé ma vie !

- je ne sors pas avec mon co... 

CHUT MERDE !

Bon, en même temps, on va pas se mytho. J'aime bien traîner en shlague chez moi et mettre tellement de temps à faire mes ongles que mon appart embaume le dissolvant. C'est cool de dire à une copine de passer sans prévenir ou bien me doucher à 18H49 parfois (souvent en ce moment je le confesse).

Prendre toute la place dans le lit et regarder des films jusqu'à 2h du mat. Quand il est là je m'endors en deux secondes dans ses bras je passe même pas minuit. Au moins seule je peux me toucher sur Mickael Scofield sans honte.

- il est gay
- tu vois que tu brises mes rêves.

Il préfère son coloc à moi c'est dégueulasse ! Je suis dégoûtée, c'est trop injuste. Tout ça parce que j'ai pas de queue. La belle affaire... il s'en fout de ma gu...

Non il a juste dit qu'il attendait le moment parfait pour que vous vous installiez ensemble. Parfait comme votre relation qui est d'une perfection parfaite. Laisse-le s'éclater avec son pote le temps qu'il faut, et être 100% dispo quand vous vivrez ensemble dans votre belle maison. C'est bien ça que tu veux non ?

Heu oui.

Donc calm down baby, si tu t'écoutais vous seriez déjà mariés, propriétaires et parents de 4 enfants avec 3 chiens. So prends le temps de vivre et de laisser les choses se faire naturellement et non, le chantage au sexe n'est pas un objectif de vie, ni pertinent.

Mais ?

Tu le sais très bien que vous êtes fous l'un de l'autre et c'est pas en partageant une boite aux lettres que ça prouvera quoi que ce soit. Les choses arriveront t'inquiètes. Et arrête avec ça, non il ne suce pas son coloc dans la cuisine.

Ah bon, ok.

Tu te souviens de ce qu'il t'as dit la dernière fois ? Avant de partir en vacances ?

De lui envoyer des nudes de moi pour qu'il... NON L'AUTRE CHOSE ! Ah, qu'on méritait d'être heureux et que tout irait bien parce qu'on s'aime ? VOILA, pense à ça quand tu pars en vrille. Ce mec t'as quand même appris la patience non ? Oui c'est vrai mais si il m'aimait vraiment il ... allo ? T'es là ? Ma conscience ? T'es partie ou ? Ah bon elle est partie ok.

N'empêche que si vraiment il... LA FERME ! Bon d'accord.




0 Comments