Le temps



Ecrire me manque, la vérité c’est que j’ai plein d’idées mais que je manque de temps, et d’énergie.

C’est donc ça, devenir adulte ? Grandir ? N’avoir jamais le temps ? Je ne vais spolier personne mais vraiment, j’ai la sensation de sans cesse courir après un emploi du temps à respecter, sans avoir une minute pour souffler.

Courir après le boulot, l’essence, mes chiennes, l’appartement, l’argent, les projets… je n’ai jamais le temps de rien. Je devrais me lever à 5h00 pour faire tout ce dont j’ai envie, alors qu’en réalité, je n’ai envie que d’une seule chose : ne rien faire et « respirer ».

Je dois caler dans mon agenda des Facetimes avec mes amies, caler d’aller envoyer un recommandé, caler le cours d’éducation de Billie, caler de niquer. Non sérieux on passe notre temps, à courir après lui, justement.

J’écris cet article en direct du OUIGO en arrêt à Montauban depuis 1h, je vais voir mes copines à Toulouse. Je devrais être ravie et je le suis mais avant d’être heureuse : je suis prise par le temps.

Le réveil, la valise, le train, la correspondance, mon déjeuner, je n’ai pas assez de batterie, et j’ai prévenu Benjamour du médoc de Lady ? Mais les gars, on respire quand ?

Honnêtement, on fait comment en 2022 pour s’occuper de sa maison, son couple, sa famille, ses amitiés, ses poils, ses racines, ses ongles, son sport, son style, son contouring, gravir les échelons, demander une augmentation, le prélèvement à la source, prévoir des vacances, prendre des nouvelles des copines … Rien que de l’écrire je suis exténuée par la vie LOL.

Mais comment on fait ? COMMENT on fait ?

Pour tout vous dire, j’ai dû trouver dans mon planning de ministre un créneau pour aller au Commissariat cette semaine, car j’ai réalisé seulement il y a quelques jours qu’on votait dimanche.

Comme je serai donc à Toulouse (si le train repart un jour), j’ai fait une procuration à ma mère.

Je ne sais même pas pour qui voter.

Il y avait la queue devant le Commissariat, j’ai dû m’y reprendre à 3 fois pour y aller.

Déjà, je ne fais pas la queue, j’ai pas le temps – ni l’envie – pour ça.

MOI ? Je fais la queue au Commissariat ? Mais MDR.

 

Le train va repartir, gloire au Seigneur, je reviens d’ici quelques jours pour vous raconter comment j'ai survécu au Ouigo, à Toulouse et aux élections.


PS : le vote c'est dans l'enveloppe, ni sur les RS, ni au boulot, ni où que ce soit d'autre d'ailleurs.

Allez salut


POUTOU POUTOU

1 Comentarios

Lâche ton com !