25 sept. 2017

Je fais ma rentrée ce matin + bilan de 7 mois de chômage


et accessoirement qu'a été "ma nouvelle vie " ?

Il y a sept mois j'ai décidé d'envoyer balader mon quotidien professionnel morose et déprimant pour les joies du chômage.
Parce que j'aurais pu continuer mon boulot et jouir de tous ses avantages (c'est-à-dire uniquement d'un salaire) ou bien de m'endetter comme jamais et rester chez moi.

Évidemment j'ai choisi la deuxième option. 

Ce que les gens ignoraient c'est que ce choix était mûrement réfléchi et surtout, j'avais un vrai projet - personnel et professionnel - derrière tout ça.
Sauf que justement ça, les gens autour de moi n'en avaient pas conscience.
J'ai eu le luxe d'envoyer péter mon confort et ma sécurité de l'emploi pour un avenir justement tout sauf luxueux.
Sur le coup, j'ai essuyé les remarques telles que "tu fais ta crise d'ado, on n'envoie pas balader un CDI comme ça, tu vas faire quoi de ta vie, tu es totalement immature et capricieuse" et autres soutiens non négligeables puis j'ai mené ma petite barque telle la sirène que je suis et sept mois plus tard je vous dresse ce bilan.

Tout d'abord, la quiétude.
J'ai pu déconnecter d'un boulot prenant moralement et en définitive, physiquement, pour enfin me recentrer et questionner sur ce que j'aimais, voulais, souhaitais et surtout ne voulais plus, jamais.
Parce que je fais partie de cette catégorie de personnes qui pensent que même un CDI ne devrait pas pourrir notre existence, j'ai tout plaqué pour Pôle Emploi.

Ce n'est pas parce que "c'est la crise, trouver du boulot c'est la galère etc" qu'il faut accepter de se laisser traiter comme une merde et devenir le zombie de soi-même.
Quand je me suis rendue compte que je ne parlais que de mon boulot "de merde", à ma famille, mes amis, mes amants ... j'ai réalisé que ce boulot si précieux aux yeux de la société n'était que source d'enmerdes.
En clair, le burn-out ou la dépression post-taf de merde c'était trop pour moi, j'ai décidé que ma vie ne se résumerait pas à ça.
J'ai donc négocié mon départ et sans pot - de départ - ni quoi que ce soit, je suis sortie la tête haute et j'ai pris mon train pour la dernière fois.

Ensuite, sachez que si vous voulez tester votre amitié, le chômage sera votre meilleur allié !
Vous pourrez constater par vous-même que lorsque vous avez moins d'argent et vous déplacez-moi (car moins d'argent), peu de vos amis continuent de ... s'intéresser à vous.
A votre vie, vos humeurs, vos projets, vos doutes ... ce qui animent vos journées en réalité.

Quand tu as de l'argent à claquer en soirées parisiennes - pour toi et les autres - tu as plein de potes et ta vie sociale est dingue.
Quand tu as moins d'argent et donc, ne sors plus - ne rince plus - et préfère rester dans ta banlieue pour éviter de claquer ton budget courses dans des mojitos, curieusement tu n'as plus personne autour de toi.



Inutile de lancer le débat Paris / banlieue, on sait tous que le parisien ne sort pas de chez lui, et encore moins pour venir chez moi.
Alors moi, j'ai attendu, un peu.
J'ai été déçue, un peu.
J'ai été triste, beaucoup.
Puis après une phase de dépression post-chômage à base de :
- je n'ai plus d'argent
- je n'ai plus d'amis
- je n'ai pas de but dans la vie
- tout le monde s'en fiche de mon existence.

J'ai entamé ce que j'appellerai ma phase de "j'suis une meuf au top, j'ai plein de projets et je n'ai besoin de personne, ni en Harley ni en Davidson".
Et quand j'ai accompli tout ça, bizarrement les gens ont fait leur grand retour.

Ai-je réellement le temps d'être plus fréquentable lorsque je ne suis pas en dépression ?
Absolument.

Au début le chômage c'est cool, tu reprends des forces, tu te reposes, tu penses à ta vie, à son sens, à ce que tu aimerais concrétiser puis un beau jour tu atteins la "dépression zone" (citée ci-dessus) puis la "phoenix zone" pour enfin atteindre la "quiétude zone" et un beau jour tu te réveilles et là ... la "fierté et harmonie zone" te tend ses bras.

Je me suis sentie très seule, triste, incomprise, délaissée mais je ne me suis pas laissée abattre car dans la vie ton meilleur allié et bien c'est toi-même et personne d'autre.

En sept mois j'ai eu le temps d'être fichée bancaire, muscler mon cul à la salle, apprendre à gérer ce que je mangeais et donc, envoyait dans mon cul, prendre du recul quant aux gens que j'avais autour de moi, profité de ma famille, coupé mes cheveux, voyagé, suis partie en vacances, me suis cassée le pied, la tête et le coeur; teins mes cheveux en brun, en orange, en blond, en châtain, daté, fucké et peut-être même de tomber amoureuse.
Nan j'déconne.
Ou pas.

J'ai rempli mes journées d'activités que je n'avais pas le temps de faire lorsque je bossais telles qu'aller chez le médecin à 15h30 ou prendre un café à 17h00.

J'ai organisé minutieusement et consciencieusement mes projets et ce dimanche dernier était mon dernier en tant que chômeuse car aujourd'hui je commence ma formation.
Celle pour laquelle j'ai tout plaqué, quitte à en chier grave et OMG que j'en ai chié.

Sept mois plus tard, la tête haute et vidée de toutes nuisances j'ai préparé mon sac et m'apprête à rentrer en cours.
BRAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAH.

Officiellement je suis toujours au chômage mais dans les faits je suis "en formation".

Je vous passerai la partie doutes de soi, vais-je y arriver, vais-je réussir, vais-je trouver ma place, vais-je tout arrêter à la première embûche car cet article c'est surtout de la reconnaissance pour toutes les personnes qui ne m'ont jamais lâché et soutenu jusqu'à la décision finale de mon entrée en formation.
Famille, amis, amants, lecteurs ... MERCI.

Merci à tous ceux qui m'ont soutenu dans cette aventure, qui ont pris de mes nouvelles - sincèrement - m'ont conseillé, ont suivi toutes mes aventures financières / professionnelles / familiales / amoureuses et j'en passe.
Vous avoir près de moi est une bénédiction et je l'oublierai jamais.

Gloire à vous, Gloire à moi, Gloire à Pôle Emploi et Gloire à mes futurs cours de Photoshop où je vais apprendre à retoucher toutes mes photos de profil telle la mannequin proclamée-par-moi et personne d'autre.


*HAPPY ZONE !*

30 commentaires:

  1. Bonne rentrée ! CDI ou pas, on s'en fou ! Quand on se fait trop chier dans le boulot, faut se tirer, et pis c'est tout ! C'est dingue ce que les gens ont besoin de se rassurer avec des cases. Après deux burn out, mon mec a pris la décision de tout plaquer pour se reconstruire et changer de job....ben faut voir tout ce qu'on a entendu ! Mais c'est SA vie, donc il fait ce qu'il veut.
    Pareil pour toi, tu as bien fait de suivre ton instinct. ça ne sert à rien de s'accrocher à un job de merde si c'est pour être malheureuse.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Exactement ! Et je suis très heureuse de savoir que je ne suis plus la seule qui "ose" et prend sa vie en main !
      Gloire à ton mec et à la réussite de ses projets !!

      Supprimer
  2. Tu avais besoin de ce break.
    Tu avais besoin de prendre de la hauteur par rapport à ta vie et à tes besoins.
    Tu avais besoin de passer par cette phase "down" pour t'obliger à te redresser.
    Et bien sur que maintenant tu vas tout déchirer ! :D

    Bon, il va falloir faire un billet "comment je cumule formation, rencards et séances de sport". Et me faire un coaching love. Parce qu'accessoirement, à ce niveau-là, je suis une merde. Mais en attendant...

    BONNE RENTRÉE ! <3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci belle et inspirante Julia !!!
      Pour le coaching laisse moi quelques mois d'adaptation parce que je n'ai aucune fucking idée de comment je vais gérer tout ça maintenant !!!
      BISOUUUUUS

      Supprimer
  3. Bravo, bravo, bravo ! Tu es courageuse, ce n'est pas donné à tout le monde de prendre la décision de quitter son job. Bonne rentrée :)

    RépondreSupprimer
  4. Bonne rentrée Mona ! Et j’espère que ta formation touche de près ou de loin à l’écriture… Tu as un don à faire prospérer ! Plein de bonnes choses sur toi !

    RépondreSupprimer
  5. Bon courage ! YOU ARE THE BEST ! Kiss kiss bang bang :)

    RépondreSupprimer
  6. J'ai signé mon CDI après 5 ans et un mois de patience (c'était ici le 1er septembre) j'ai signé pour un mi temps. J'en ai rien à battre de ne pas avoir d'ambition pro, mon ambition c'est d'être heureuse et de ne pas regretter ma vie.

    Bref, moi je soutient à fond les gens qui recherche le bonheur et le bien être car un CDI ne te garanti pas d'être engagée à vie (et si la boite se casse la gueule?) et ne fait pas forcément le bonheur de gens, puisque je vois que les dépressions et les burn out sont en hausse!

    Par curiosité (c'est pas bien je sais!) quelle est ta formation? Sinon bonne rentrée et j'espère sincèrement que tu va t'éclater dans ta formation! Tu verra quand on fait un truc qu'on adore c'est l'orgasme total. By une meuf qui travaille passionnément depuis 7 ans :)

    Mille bisous ^^ (je sais que t'aime ça :p )

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. "J'en ai rien à battre de ne pas avoir d'ambition pro, mon ambition c'est d'être heureuse et de ne pas regretter ma vie. "

      J'adore et valide ta phrase à l'infini.

      Je fais une formation de Community Manager :)

      Merci ma belle Cari, toujours là avec tes beaux mots <3

      Supprimer
  7. Coucou Mona ! Pour ma part je suis un peu dans le même cas que tu étais il y a 7 mois sauf que je suis juste en études et qu'elles ne me plaisent pas, et que je ne sais pas du tout quoi faire d'autre, ou quoi faire de ma vie en général. Bref toutes ces questions que tu t'es posé après plusieurs années dans la vie active, je me les pose et suis au fond du trou sauf qu'en parallèle je me sens un peu ridicule d'angoisser comme ça à 20 ans tout ça parce que je ne sais pas quoi faire comme métier au final.
    En tout cas je suis contente pour toi, j'espère que ta formation t'épanouira et que tu continuera toujours à nous faire rire avec tes articles même si ta vie devient moins WTF ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Melle et merci de ton commentaire.
      Ne te sens surtout pas ridicule ... A 14 ans je faisais déjà des ateliers et autres QCM pour savoir quoi faire de ma vie.
      A 19 ans je me suis inscrit en prépa tourisme pour six mois.
      Puis j'ai bossé "en attendant" de trouver une alternance pour poursuivre en BTS tourisme, que je n'ai jamais trouvé donc j'ai bossé.
      A 21 ans je lâchais mon appartement et mon boulot d'hôtesses d'accueil pour aller en fac d'italien et donc, retourner chez ma mère.
      A 21 ans + trois mois j'arrêtais la fac (parce que je n'avais pas d'amis ... petit dossier perso) et prenait des interim à droite à gauche puis des CDD et en même temps j'allais faire des ateliers avec Pole emploi pour savoir quoi faire de ma vie.
      "Vous voulez faire quoi ? - je sais pas mais une formation diplomante (SOS complexe de ne pas avoir fait d'études).
      BILAN : je m'étais inscrite dans une école d'assistanat mais j'ai trouvé un CDI avant.
      J'ai bossé comme assistante commerciale puis trois ans comme hôtesse. Mais je ne me sentais pas valorisée alors j'ai cherché autre chose.
      J'ai changé de boulot pour un taf mieux payé et plus "valorisant" où je suis restée
      deux ans. J'ai fait une dépression et la suite tu la connais ...

      Entre mes 14 et mes 25 ans j'ai voulu :
      - Faire des langues
      - Être hôtesse de l'air
      - Assistante de direction
      - Assistante trilingue
      - Fleuriste
      - Professeur d'italien en France
      - Professeur de français en italie
      - Un BTS communication
      - Un BTS édition
      - Journaliste
      - Escort
      - Du bénévolat
      - Partir vivre en italie
      - Serveuse
      - Partir vivre au Portugal (j'ai failli)
      etc etc
      (liste non exhaustive et dans le désordre).

      Tout ça pour te dire que ça m'a pris presque 15 ans pour enfin trouver quelque chose qui me plaisait vraiment.
      Et ça se trouve dans deux ans je voudrais vendre des voitures.

      Un conseil de fille instable ?
      N'écoute JAMAIS les gens et suis ton instinct et tes envies, vraiment.

      Je crois en toi !

      Supprimer
  8. Coucou !
    C'était super courageux de ta part et tu as bien eu raison de le faire ! ;). Bon courage pour ta formation, je suis sure que tout se passera bien pour toi ! Avec la motivation, rien n'est impossible (ok, j'ai maintenant une mauvaise chanson dans la tête... ahah).
    Ta plume est top en passant ! :)

    A bientôt x
    https://monautumn.blogspot.fr/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. RIEN N'EST IMPOSSIBLEUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUH

      Merci bcp Monautumn ! C'est très gentil <3

      Supprimer
  9. Coucou Mona!
    Ça fait longtemps que je te suis, et je ne suis pas de celles qui commentent d'habitude. Mais là ! Juste envie de te dire ! Tabasse tout ! Kiff & réussis, c'est tout le mal que je te souhaite !
    Moi je suis mariée, avec un marmot, j'ai un CDI, et j'ai même pas fait l'ombre d'un burn out, et pourtant comme toi j'ai envie de tout envoyer bouler pour entreprendre. Mais je me retiens et je vais faire les choses en deux temps: micro-entreprise en parallèle du boulot alimentaire, pour j'espère assez vite pouvoir dire "au revoir président"...Au grand désarroi de mes proches qui au mieux ne comprennent pas, au pire est entre de me dissuader de me lancer là dedans.
    Bref, de tout coeur avec toi, fais comme tu le sens, fais avec le coeur et la sincérité qui te caractérisent et qu'on aime !
    Tu vas assurer !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Amélie
      Merci bcp pour ton commentaire <3

      Tu as tout à fait raison d'y aller étape par étape il faut aussi être organisée et méthodique, les situations changent et il faut s'adapter !
      Crois en toi et ton projet, n'écoute pas les gens.

      Je te souhaite pleine réussite !

      Supprimer
  10. La fille horizontale25 septembre, 2017

    C'est carrément cool, meuf! Prendre le temps de trouver ce qui t'intéresse vraiment, ya rien de mieux ! Bon courage pour ta formation ������

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii <3

      Supprimer
  11. C'est tellement super....je suis trop fière de toi !
    Et ta formation va tellement bien t'aller!
    J'espère juste que tu vas quand même avoir le temps de venir nous raconter!Il va sûrement y avoir des bons plans dans ta formation!!
    J'ai repris des études en CIF en 2012 et puis j'ai moi aussi envoyé valser mon CDI.Depuis je ne fais que des CDD sur des périodes de 6 mois max. et ça me va parfaitement.
    A chaque fois lorsqu'on veut me prolonger ou transformer mon CDD en CDI, et que je dis non, les RH me regardent sans comprendre. Comme s'ils me proposaient un truc de fou et que moi : "heu, non, merci"
    Juste, bichette, je te préviens, les 2 premiers mois , tu vas être total HS. Au lit,épuisée dès 21h30.Et puis, l'énergie reviendra avec la concentration. Tu auras aussi l'impression d'être une idiote qui ne comprend rien, et puis petit à petit , tu entendras tes neurones faire ploc, ploc,en s'ouvrant les uns après les autres.C'est jouissif, tu verras!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Reine !*
      Je te rejoins totalement sur ton CDD, si ça te conviens mieux comme ça pourquoi changer ? FUCK LES NORMES.
      On RUN LE WORLD !

      PS : y'a un CIF sans ma classe :p

      Supprimer
  12. Saleté de téléphone, j'avais écris un pavé...bref

    Community Manager c'est super, c'est le futur! C'est juste que personne ne va comprendre, prépares toi! Je dirais que 80% des + de 25 ans ne connaissent même pas l'expression.
    Ils t'écoutent en faisant "ah ouais ouais ok"
    moi "mais tu vois ce que c'est à peu près?"
    Eux "euh oui bien sur, c'est dans le numérique c'est ça? enfin je pourrais pas l'expliquer mais oui je vois BIEN SUR"

    Pour la petite histoire de vie;
    Perso j'ai repris mes études à 25ans pour faire de l'infographie, j'étais déjà diplomée en tourisme et Hôtellerie (bac+3). J'ai quitté mon CDI, mon appart trop stylé, ma région, mes potes... Tout ça pour dès la première année: manger des pâtes 7j/7, me faire larguer par mon mec, me faire voler mon nouveau Samsung, me faire dégommer ma voiture dans un parking, m'entendre dire par un mec de 18ans que j'avais de la moustache, signer une reconnaissance de dettes avec le commissariat pour payer mon essence, avoir failli choper le sosie de Bieber..... bref aujourd'hui après 3ans, je suis enfin diplômée et fière de moi! Aucun regrets c'était des belles aventures :p

    Je n'ai aucun doute pour toi !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hello Marion (magnifique prénom)
      MERCI POUR CE PARTAGE QUI M'A RÉGALÉ !!

      Les aventures c'est la vie, et on y arrive toujours quoi qu'il arrive.

      Nan mais ta life, omg tu es une warrior, cette année n'a pas du être facile !

      PS: on a toutes de la moustache, vieux mec va.

      Supprimer
    2. Et encore, c'est le sommet de l'iceberg... Cette année là j'ai aussi:

      fais ma déclaration a un mec en me pointant chez lui en pleine nuit, il m'a dit "attends". Il s'est mis sur son piano, a commencé à jouer et m'a dit "je partage pas du tout tes sentiments, mais je suis fier de toi, c'est courageux de faire ça. Tu veux dormir chez moi?"

      Je me suis aussi fais coincé ma voiture par des camions dans un parking, pour tout un weekend. Un autre mec de 19ans, m'a dit que c'est normal de ne plus mettre de décolletés à mon âge (25 ans à l'époque pour rappel) , à cause de la gravité ma poitrine devait surement tomber.

      Je suis sortie avec un mec qui, au bout de 1 ou 2 mois de relation me dit "en fait je me sens bien avec toi" , j'ai répondu "cool, moi aussi", ce à quoi il a répondu "du coup j'ai décidé de quitter ma copine pour toi!". "....ta ...copine? "
      "bah oui ça fait un moment que je sortais avec elle, alors tu comprend, je voulais être sûr". RESPECT et CONFIANCE, PAIX et AMOUR

      :D Si un jour j'ai l'audace, je ferais un blog. Continue! Peut-etre que ça déclenchera un truc chez moi

      Supprimer
    3. Mais FAIS UN BLOG !!!
      J'adoooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooore.

      PS : en partant de chez le mec que je kiffe et en lui disant par message que j'avais vu une grenouille il m'a répondu "embrasse là peut-être que tu trouveras ton prince".
      Merci.
      Bisous.

      Supprimer
  13. Tu t'es écoutée, Mona, et franchement on ne devrait pas dire BRAVO parce que finalement c'est bien normal, mais dans notre société on dit BRAVO parce qu'on préfère laisser ses envies et ses couilles au placard plutôt que de plaquer un CDI.
    Par contre je reste totalement admirative des personnes qui ont des enfants, qu'ils aient un conjoint ou non et un crédit de ouf sur le dos, et qui décident eux aussi de tout plaquer.
    Dans ton cas, tu en avais besoin. C'est la phase charnière où tu t'es posé les bonnes questions au ( je pense ) bon moment. Alors FONCE au final, t'as quoi à perdre ? ( à part des amis qui n'en sont pas ?)
    Love <3

    RépondreSupprimer
  14. Plein de belles choses et de wrap à venir ma Monette, fingers crossed !!
    ChachaLova

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Avocat chèvre today !!

      LOVA SUR TOI *coeur*

      Supprimer

© Copyright Mona Champaign.

Tous droits réservés.
Tous les textes présents sur ce blog m'appartiennent et ne sont pas libres de droit. Merci de ne pas les utiliser sans mon accord.
Article L112-1 du Code de la Propriété Intellectuelle.

Archive